©playingtheworld-polynesie-tahiti-voyage-9AVANT PROPOS : Au moment d’élaborer notre itinéraire de tour du monde, nous nous sommes rendus compte qu’on allait survoler la Polynésie Française pour passer de la Nouvelle-Zélande au Chili. On avait alors hésité à ajouter cette destination de rêve à notre voyage. Mais le coût de la vie dans les îles nous a vite dissuadé. C’est en février 2016, alors que nous parcourions le Laos, que l’idée nous est revenue. Juste par curiosité, nous avons regardé le prix des billets d’avion sur Skyscanner. 300€ depuis la Nouvelle-Zélande !!! (+150€ de changement d’itinéraire avec ZipWorld) On a donc commencé à fortement envisager ce changement de cap. Après tout, on n’aura peut-être plus jamais l’occasion de passer si proche du paradis !!! Et finalement, l’argument qui a finit de nous convaincre est venu d’Elodie, une amie de Romain, qui vit à Tahiti depuis plusieurs années avec son mari marin et leur fils de 2 ans. Elle a proposé de nous héberger et de nous faire découvrir Tahiti. C’était décidé : nous prenions nos billets d’avion pour la Polynésie pour juillet. Et franchement, c’est certainement le meilleur choix de notre voyage !

Ukulélé et collier de fleurs : bienvenue en Polynésie

Après 4h30 de vol depuis Auckland, nous posons les pieds de nuit en terres françaises. La chaleur tropicale nous cueille à la sortie de l’avion (ça fait du bien après ces deux derniers mois passés dans le froid). Elodie nous accueille avec un magnifique collier de fleurs fraiches, c’est la tradition quand on arrive sur une île. Derrière nous, un groupe joue du yukulélé. Pas de doute, on est bien arrivé en Polynésie !

13528801_1156926011034086_2164394191359166769_n

©playingtheworld-polynesie-tahiti-voyage-1

Le lendemain, nous nous réveillons avec une vue imprenable sur le lagon de Tahiti et dans le fond, Moorea, l’île soeur. On a vraiment hâte d’en découvrir plus. Après un saut dans la piscine et un déjeuner très local : poisson cru au lait de coco (ça devient notre plat préféré, on en mange presque tous les jours !), nous voilà prêts à découvrir l’île.

©playingtheworld-polynesie-tahiti-voyage-4

Y’a pire comme vue ! ;-)

©playingtheworld-polynesie-tahiti-voyage-8

©playingtheworld-polynesie-tahiti-voyage-9

©playingtheworld-polynesie-tahiti-voyage-12

Tahiti, côté plage

Qui dit Tahiti dit plage ! Désolé de briser un mythe, mais Tahiti n’a pas les plus belles plages de Polynésie. On a quand même adoré explorer son lagon (la bande d’eau turquoise située entre la plage et la barrière de corail, ndlr) et poser nos serviettes sur :

  • la plage du méridien : plage de sable blanc, face aux bungalows sur pilotis de l’hôtel Méridien. Il faut traverser l’hôtel pour accéder à cette plage qui est publique. C’est là qu’on a fait nos premières explorations en snorkeling.

©playingtheworld-polynesie-tahiti-voyage-2

©playingtheworld-polynesie-tahiti-voyage-3

  • la plage de Mahina à la pointe de Vénus : plage de sable noir (et oui, Tahiti est une île volcanique !). On y a retrouvé Olivier et Stéphanie, des amis de France. On a eu la chance de voir un groupe de dauphins au niveau de la passe (l’endroit du lagon ouvert sur l’océan, ndlr). On a sauté dans des kayaks pour aller les voir de plus près.

  • la plage PK18 : plage de sable blanc, à 18km de Papeete, la plus réputée de l’île. On y a passé une journée lorsqu’on est revenu à Tahiti en fin de voyage. C’est une plage longue et belle face au lagon qui offre un super spot de snorkeling et de paddle.
©playingtheworld-polynesie-tahiti-voyage-13

Et toujours avec vue sur Moorea

©playingtheworld-polynesie-tahiti-voyage-11

Shopping dans les rues de Papeete

Nous avons aussi visité Papeete, la capitale de la Polynésie. Pour les locaux, c’est « la ville » où les gens sont pressés et stressés et où il y a des embouteillages. Venant de Paris, on a plutôt apprécié le rythme à la cool des insulaires même si, il faut le reconnaître, il n’y a pas grand chose à y faire. Le marché central vaut le coup d’oeil pour découvrir les spécialités locales : monoï, ukulele, colliers de coquillages, perles…

©playingtheworld-polynesie-tahiti-voyage-7

Le marché central de Papeete

Car oui, la Polynésie en général et Tahiti en particulier sont réputés pour la culture de la perle noire. Tout le monde en porte ici, même les hommes ! On en trouve partout… et à tous les prix ! Sur les conseils d’Elodie, nous achetons nos perles dans une bijouterie en ville. Le prix varie en fonction de la taille et de la pureté de la perle. Mais une chose est sûre, c’est beaucoup moins cher qu’en France ! On achète donc quelques perles et Elodie nous confectionne de superbes colliers, bracelets et boucles d’oreilles.

©playingtheworld-polynesie-tahiti-voyage-6

Celle-ci ou celle-la ?

©playingtheworld-polynesie-tahiti-voyage-5

©playingtheworld-polynesie-tahiti-voyage-16

Après 4 jours passés à Tahiti, il est grand temps de nous envoler pour les îles paradisiaques et découvrir un peu plus ce pays qui, déjà, nous à conquis. On part donc en mode « J’irai dormir chez vous », tente sur le dos, pour nous installer dans un petit coin de jardin et partager des moments de vie avec des locaux.

Pour aller dans les différentes îles, nous avons pris un pass avec Air Tahiti pour environ 400€ par personne. Le pass incluait les vols suivants : Tahiti-Moorea-Huahine-Bora Bora-Maupiti-Tahiti. Pour plus d’infos : www.airtahiti.fr

Pour dormir chez l’habitant et rencontrer des locaux : couchsurfing.com

©playingtheworld-polynesie-tahiti-voyage-10

Mise à jour fin de séjour :

Après 2 semaines dans les îles (Moorea, Huahine, Bora-Bora et Maupiti), nous avons passés nos derniers jours en Polynésie Française à Tahiti. Nous avons d’abord été hébergé chez Lydie, une amie d’Elodie dans sa superbe maison au bord de la plage PK18 puis par Sarah, une amie de Chloé. Cette dernière nous a accueilli dans sa super coloc sur les hauteurs de Papeete. Et après ces quelques jours vécus avec des popaa (métropolitains, ndlr), on se dit que nous aussi on aimerait bien venir s’installer ici, au paradis ! 😉

©playingtheworld-polynesie-tahiti-voyage-17 ©playingtheworld-polynesie-tahiti-voyage-14

8 Responses to “Tahiti, nos premiers pas en Polynésie”

  1. PiJay

    Je crois que c’est votre destination que j’ai préférée jusqu’à présent :)
    Je viens de regarder les prix : ça commence à 1 800€ par tête pour un départ dans 6 mois… vous avez clairement eu raison d’y passer pour 300€!!!!!

    Répondre
    • playingtheworld

      J’avoue, c’est un voyage qui restera pour longtemps gravé dans nos mémoires. Et attends, tu n’as pas tout vu ! 😉

      Répondre
  2. Annabelle Moreau

    Je ne connais pas encore, mais une chose est sure … J´irai !!! Moorea et Bora Bora font carrément rever ! Merci pour ces belles photos, et ce bel article !

    Répondre
    • playingtheworld

      Oui on te conseille d’y aller ! c’est juste magnifique :-)

      Répondre
  3. isabelle

    Bonjour,

    Super votre article, nous avons passé lors de notre dernier voyage sept mois en Polynésie (Tahiti, Huahine, Moorea, Les Marquises les Australes) et nous ne pensons qu’à une chose y revenir pour y vivre un ou deux ans.
    Bonne continuation, je vous souhaite beaucoup de belles rencontres et magnifiques paysages

    Répondre
    • playingtheworld

      Bonjour Isabelle
      Comme on te comprend. Nous aussi on est tombé sous le charme de la Polynésie et on s’y verrait bien vivre quelques années ! :-)

      Répondre
  4. ADAM Chantal

    Bonjour, je suis la Maman de Cédric ( Anne,Hugo et Noah )que vous avez croisé qqs fois.
    Nous avons passé 8 jours ensemble à MOOREA , et c’était le RÊVE…Le PARADIS.
    Nos enfants eux sont partis sur l’ÎLE de PÂQUES, nous, nous sommes restés en POLYNESIE ….
    Huahiné, Raiatéa, Bora-Bora, et la perle Maupiti… Comme vous, notre séjour a été extraordinaire…
    Un petit couac …. Notre pension à Bora-Bora, tenue par des PoPaa (métros) dont le faré pas entretenu, sale, nous a laissé un goût amer de ce lieu Paradisiaque …. Mais les Polynésiens, comme vous le dites sont des gens adorables et accueillants.
    Bonne continuation pour votre TOUR du MONDE . Amicalement Chantal

    Répondre

Laisser un commentaire

Basic HTML is allowed. Your email address will not be published.

Subscribe to this comment feed via RSS

%d blogueurs aiment cette page :