©playingtheworld-dalat-vietnam-voyage-9

14-15 mars 2016 – Daaaaaaalaaaaaaaaaat, ton univers impitoyaaaaaaaaable… Ou pas ! Située à 1500 mètres d’altitude, Dalat est une petite ville de montagne où les Vietnamiens viennent pour se rafraîchir et fuir la chaleur étouffante d’Ho Chi Minh Ville. Fondée par les colons français, elle a hérité du surnom de « petit Paris ». Honnêtement, à part la tour de radio qui ressemble vaguement à la tour Eiffel, on ne voit pas trop le rapport ! Mais on doit quand même reconnaître que la ville n’est pas dénuée de charme avec son lac où les Vietnamiens font du pédalo et les quelques maisons coloniales qui ont survécues à la guerre.

©playingtheworld-dalat-vietnam-voyage-2

©playingtheworld-dalat-vietnam-voyage-9 ©playingtheworld-dalat-vietnam-voyage-3

©playingtheworld-dalat-vietnam-voyage-4

©playingtheworld-dalat-vietnam-voyage-6 ©playingtheworld-dalat-vietnam-voyage-8

©playingtheworld-dalat-vietnam-voyage-10

©playingtheworld-dalat-vietnam-voyage-11

Dalat, la ville fleurie du Viet-Nam

La spécialité à Dalat, ce sont les fleurs, toutes sortes de fleurs. Des tulipes, des orchidées, des géranium… Il y en a partout dans les rues, sur les ronds-points, aux fenêtre des maisons…

©playingtheworld-dalat-vietnam-voyage-19©playingtheworld-dalat-vietnam-voyage-44©playingtheworld-dalat-vietnam-voyage-13©playingtheworld-dalat-vietnam-voyage-43

Mais Dalat est aussi réputée pour ses fruits et ses légumes d’une incroyable fraîcheur. Et pour cause, ils sont produits dans les champs autour de la ville. Il suffit de se balader dans les rues pour avoir un large choix de produits. On a même trouvé des artichauts (c’est la première fois qu’on en voit depuis notre départ de France) ! Mais ce qu’on a préféré, ce sont les fraises. Véritables best-sellers, on les trouve sous toutes les formes : fraîches, en confiture, en jus, en smoothie et même en bonbon artisanaux. Autant vous dire qu’on a fait une cure à faire pâlir une femme enceinte ! On a également beaucoup aimé les fruits secs vendus à tous les coins de rue ici.

©playingtheworld-dalat-vietnam-voyage-40

©playingtheworld-dalat-vietnam-voyage-42 ©playingtheworld-dalat-vietnam-voyage-41

Visiter Dalat en 2 jours

Il nous a fallut deux jous pour visiter Dalat et ses environs. Le premier jour, nous avons visité la ville et fait le plein de fraise. Le second jour, nous l’avons consacré à la découverte des environs. Pour celà, il est possible de louer les services d’un easy rider, un de ces motards à l’air badass avec gants de cuir et blouson en jean. Pour une cinquantaine de dollars, ils vous proposent de vous emmener voir les principaux lieux touristiques autour de Dalat et aussi de vous servir de guide. On a préféré garder notre liberté et notre argent. Nous avons loué un scooter auprès de notre hôtel (100 000 dongs / 4 euros) et avons filé à travers les champs de fraises, à la découverte des principaux lieux touristiques de la région.

La Crazy House (40 000 dongs)

C’est l’attraction numéro 1 à Dalat. Cette maison est l’oeuvre d’un artiste vietnamien qui a voulu restituer l’habitat au coeur de la nature. Le résultat est pour le moins… étrange ! Quand on pénètre dans l’enceinte de la maison, on a tout de suite l’impression d’être au pays des merveilles et ça ne nous étonnerait pas de croiser Alice courrir après le lapin blanc entre deux pièces.

©playingtheworld-dalat-vietnam-voyage-31

©playingtheworld-dalat-vietnam-voyage-24©playingtheworld-dalat-vietnam-voyage-23

©playingtheworld-dalat-vietnam-voyage-25©playingtheworld-dalat-vietnam-voyage-35

©playingtheworld-dalat-vietnam-voyage-27

Nous empruntons, un ensemble d’escaliers entremêlés qui se croisent, s’enjambent et se rejoignent un peu partout. Ca nous fait penser aux escaliers mouvant dans Harry Potter.

©playingtheworld-dalat-vietnam-voyage-30


©playingtheworld-dalat-vietnam-voyage-26©playingtheworld-dalat-vietnam-voyage-29

La maison, qui fait aussi hôtel, mets à la disposition de ses clients de charmantes petites chambres joliment aménagées. Une idée originale… si on n’a pas peur d’être réveillé dès 7h00 du matin par les premiers visiteurs.

©playingtheworld-dalat-vietnam-voyage-34©playingtheworld-dalat-vietnam-voyage-33©playingtheworld-dalat-vietnam-voyage-28

Quand on l’a visitée, certaines parties de la maison étaient encore en construction. La prochaine pièce devrait avoir une décoration sous-marine. Même à l’état de travaux, ça semblait déjà super beau…

©playingtheworld-dalat-vietnam-voyage-32

La gare centrale de Dalat (gratuit)

Aller à la gare centrale de Dalat c’est comme remonter le temps et revenir au début du siècle dernier. Le bâtiment à conservé son style colonial et on peut encore voyager à bord d’une vielle locomotive à vapeur.

©playingtheworld-dalat-vietnam-voyage-12

Le monastère Truc Lam (gratuit)

C’est de loin notre endroit préféré dans les environs de Dalat. Ce monastère zen est situé en haut d’une colline et est entouré par une forêt de pins. On peut y accéder par un téléphérique qui surplombe la forêt ou bien venir en scooter. Quand on arrive sur les lieux, on est accueilli par une douce odeur d’encens. Le chemin qui mène à la pagode principale est entouré de jardins de fleurs et de bonzaïs. Tout ici invite à la détente et à la méditation. On a adoré passer un peu de temps à l’ombre d’un arbre, regarder le temps passer quelques instants. Ca recharge les batterie pour le reste de la journée.

©playingtheworld-dalat-vietnam-voyage-15

©playingtheworld-dalat-vietnam-voyage-17 ©playingtheworld-dalat-vietnam-voyage-14

©playingtheworld-dalat-vietnam-voyage-16

©playingtheworld-dalat-vietnam-voyage-18 ©playingtheworld-dalat-vietnam-voyage-20

La lookout près du barrage (gratuit)

En quittant la pagode, empruntez le chemin qui part vers la gauche et dirigez vous vers le barrage et le lac artificiel. C’est un endroit très photogénique et très agréable pour conduire.

©playingtheworld-dalat-vietnam-voyage-22

La fabrique de soie de Nam Ban (10 000 dongs)

A une vingtaine de kilomètres au sud de Dalat, la ville de Nam Ban abrite une fabrique de soie. Comme dans toutes les autres fabriques qu’on a pu voir, on peut suivre le processus de fabrication de la soie. Mais la nouveauté ici, c’est qu’on a pu voir les vers à soie et les cocons d’où est extrait la soie. C’est d’ailleurs affreux de voir qu’ils ébouillantes les vers enfermés dans les cocon pour pouvoir récupérer la soie. :-/

©playingtheworld-dalat-vietnam-voyage-37©playingtheworld-dalat-vietnam-voyage-36

Elephant Waterfall (20 000 dongs)

A 1km de la fabrique de soie se trouvent les chutes de l’éléphant. Pas très impressionnantes en soit (surtout quand on a vu les chutes du Laos).

©playingtheworld-dalat-vietnam-voyage-39

Dalat ne nous aura pas laissé un souvenir impérissable mais on aura apprécié son atmosphère fraîche et détendue. On ne recommande pas cette destination pour les voyageurs pris par le temps et qui n’ont que 15 jours devant eux… sauf si vous êtes une femme enceinte et que vous avez une furieuse envie de fraises ! 😉

©playingtheworld-dalat-vietnam-voyage-21

Infos pratiques : 

Arriver et quitter Dalat : On a pris un ticket Open bus depuis Ho Chi Minh. Le ticket Ho Chi Minh-Hue nous a coûté 550 000 dongs chacun (22€ avec Lac Honh Tours). Horaires Ho Chi Minh-Dalat : 22h-7h en bus couchettes, et Dalat-Nha Trang 8h-11h.

Où dormir : Nam Chau Hotel, grande chambre, eau chaude, 250 000 dong (10€)

Où manger : dans la food court au dernier étage du centre commercial, dans la rue pendant le night market

Location de scooter : 100 000 dong (4€) auprès de notre hôtel

Laisser un commentaire

Basic HTML is allowed. Your email address will not be published.

Subscribe to this comment feed via RSS

%d blogueurs aiment cette page :