©playingtheworld-chine-panda-bifengxia-voyage-12

20 Avril 2016 – On ne pouvait pas visiter la Chine (en général) et le Sichuan (en particulier) sans rendre visite à l’un de ses plus emblématiques habitants : le panda géant de Chine ! N’étant pas très adepte des zoo et autres pensions où les animaux sont enfermés, on aurait bien aimé voir ce gros nounours blanc et noir en pleine nature. Malheureusement, ils préfèrent grignoter des pousses de bambous que se reproduire et ils ont été trop longtemps victimes de braconnage, si bien qu’aujourd’hui, on ne dénombre que 1 600 individus en liberté ! Donc pour les voir, pas le choix, direction un centre de protection.

Où observer des pandas en Chine ?

Il existe plusieurs endroits pour observer des pandas en Chine (le centre de recherche et d’élevage du panda à Chengdu, la base des pandas de Bifengxia, le zoo de Pékin, le parc océan à Hong Kong…). Voir des pandas, OUI, mais pas n’importe comment. Nous voulions un endroit qui respecte l’animal, un endroit où ils aient assez d’espace pour vivre en semie-liberté. Le Sichuan est la province dans laquelle vit le plus grand nombre de pandas. C’est donc dans cette province que nous voulions partir à leur rencontre. On avait entendu dire que le centre des pandas de Chengdu ressemble plus à un zoo qu’à une réserve naturelle. C’est pourquoi nous avons décidé de visiter la réserve de Bifengxia.

Mais avant d’aller plus loin, je vous propose de regarder notre petite vidéo tournée lors de notre visite. Attention, images trop cute ! 😉

La base des pandas de Bifengxia a ouvert ses portes en 2008 après qu’un séisme ait détruit la réserve de panda située dans le parc national Wolong. Aujourd’hui, c’est la plus grande réserve de panda au monde ! Le centre comptait une quarantaine de pensionnaires lors de notre passage.

Volontariat : La base des pandas de Bifengxia propose aussi un programme de volontariat. Mais après avoir discuté avec des volontaires, on s’est rendu compte qu’ils avaient beaucoup de temps morts et que leur travail consiste surtout à nettoyer les enclos et préparer les repas des pandas. Il n’y a pas de réelle interaction avec les pandas et, pire, ils ne peuvent même pas approcher les bébés ! Bref, on trouve que c’est un peu une arnaque !

Comment se rendre à Bifengxia ?

La réserve des pandas se situe à 18km de Ya’an et environ 150km de Chengdu. Des minibus partent régulièrement de la gare routière de Ya’An. Ils partent généralement quand ils sont pleins. Le trajet coûte 5 yuans. On a été impressionné de voir qu’au bout de quelques kilomètres, la ville disparait complètement pour laisser place à une vallée d’un vert intense envahie par les bambous. Pas de doute, on est bien dans la région des pandas !

©playingtheworld-chine-panda-bifengxia-voyage-3

Tête à tête avec un panda géant de Chine

La base des pandas de Bifengxia se trouve au beau milieu d’une réserve naturelle verdoyante. Après avoir acheté son billet (118 yuans / 60 yuans tarif réduit), deux chemins s’offrent au visiteur pour rejoindre la base :

  • le plus court : une navette gratuite part de la billetterie et met 5 minutes pour arriver à l’entrée du site
  • le plus long mais le plus joli : juste derrière la billetterie, un ascenseur mène tout au fond de la gorge. Il faut alors marcher pendant 1h30 à travers de magnifiques paysages et des dizaines de cascades pour rejoindre l’entrée du site.

©playingtheworld-chine-panda-bifengxia-voyage-5

Nous avons choisi la randonnée à l’aller et la navette au retour. Mais si c’était à refaire, nous aurions certainement fait l’inverse. Car ce qu’on ne nous dit pas, c’est que la base des pandas se trouve au sommet de la gorge. Même si nous avons beaucoup aimé la promenade, on aurait préféré la faire en descente. Sans compter qu’il faut encore beaucoup marcher dans la base des pandas.

©playingtheworld-chine-panda-bifengxia-voyage-6

Une fois arrivée à la base des pandas, de nouveau deux options s’offrent au visiteur : découvrir la réserve à pieds ou bien prendre une navette qui coûte 15 yuans par personne et qui s’arrête aux deux zones principales où on peut apercevoir les pandas. Apres notre éprouvante marche dans la gorge, nous avons opté pour la navette. Celle-ci nous a d’abord mené au point le plus loin de la réserve. À chaque fois qu’on finissait une zone, il suffisait de remonter dans la navette qui arrivait (en essayant de ne pas se faire bousculer par les touristes chinois !).

Dans la navette avec les touristes chinois

Notre ressenti

A première vue, la base des pandas de Bifengxia ressemble à un petit village perdu dans la forêt, avec de nombreux bâtiments disséminés entre les arbres. Rappelons que la base est avant tout un centre d’étude et de réhabilitation des pandas. On a été très content de voir que les pensionnaires avaient énormément d’espace pour se promener, même si la majorité d’entre eux font la sieste dans les arbres ! On a vu au total une petite vingtaine de ces animaux noirs et blancs.

©playingtheworld-chine-panda-bifengxia-voyage-29©playingtheworld-chine-panda-bifengxia-voyage-10

©playingtheworld-chine-panda-bifengxia-voyage-18

©playingtheworld-chine-panda-bifengxia-voyage-16

Mais qui se cache derrière cette fougère ?

©playingtheworld-chine-panda-bifengxia-voyage-24

 

Sieste dans les arbres

Sieste dans les arbres

©playingtheworld-chine-panda-bifengxia-voyage-17

Conseil de visite : prenez votre temps ! La plupart des touristes qu’on a croisé nous ont dit que les pandas ne bougeaient pas pendant leur visite. Il faut dire que le panda n’est pas connu pour son hyperactivité ! La plupart du temps, ils dorment en haut des arbres ou dans leurs box. En attendant quelques longues minutes devant les enclos, on a eu la chance de les voir bouger, se balader, manger des bambous. Pendant dix minutes on a même pu observer deux bébés pandas jouer dans les herbes hautes. Un moment magique !

©playingtheworld-chine-panda-bifengxia-voyage-20

©playingtheworld-chine-panda-bifengxia-voyage-26

A la cool ! 🙂

©playingtheworld-chine-panda-bifengxia-voyage-28

C’est trop bon le bambou !

Autre avantage d’attendre : vous vous retrouvez quasiment seul avec les pandas. Les groupes de Chinois n’attendent généralement pas longtemps. Malheureusement, on a même vu certains touristes leur jeter des cailloux pour les faire bouger (jusqu’à ce que Chloé leur face la leçon en Français !).

©playingtheworld-chine-panda-bifengxia-voyage-13

On est donc ressorti très heureux de cette rencontre avec les pandas. On aurait aimé en voir plus et de plus près mais finalement, il vaut mieux qu’ils gardent une certaines distance avec les visiteurs. Une chose est sûr, on en aurait bien ramener un avec nous… 🙂

©playingtheworld-chine-panda-bifengxia-voyage-27

Petit jeu : combien voyez-vous de panda sur cette photo ?

Infos utiles

Où dormir : Une femme nous a accosté à la descente du bus pour nous proposer son hôtel. Quand nous sommes passés à Bifengxia, cet hôtel venait tout juste d’ouvrir. Les chaises étaient encore emballées dans la chambre. L’hôtel est froid et impersonnel mais pour une nuit c’est suffisant. Nous ne connaissons pas le nom de l’hôtel (car écrit en chinois) mais voici sa carte de visite ! 😉 La chambre coute 100 yuans. Nous l’avons négocié à 80 yuans.

©playingtheworld-chine-panda-bifengxia-voyage-113064112_10154176525224637_1437650633_o

Où manger : de nombreuses petites échoppes proposent des plats chinois tout au long de la randonnée dans la gorge. Super convivial, très bon et vraiment pas cher (8 yuans le plat de nouilles, 3 yuans la brochette de pomme de terre).

Prix de l’entrée de la réserve des pandas : 118 yuans / 60 yuans tarif réduit (étudiant)

Prix du bus Chengdu-Ya’An : 46 yuans/pers

Prix de la navette Ya’An-Bifengxia : 5 yuans/pers

3 Responses to “Une journée avec les pandas géants de Chine dans le Sichuan”

  1. PiJay

    Trop top, ça avait l’air d’être génial comme rencontre 🙂
    Quant aux touristes chinois………….

    Répondre

Leave a comment to PiJay Annuler la réponse

Basic HTML is allowed. Your email address will not be published.

Subscribe to this comment feed via RSS

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.