Posts from the ‘Indonésie’ category

riziere-ubud-bali-indonesie-4

Durant notre année de WHV en Australie et peu après notre rencontre en Australie, nous sommes partis trois semaines en Indonésie. Nous sommes restés deux semaines à Bali et une semaine à Lombok, l’île d’à coté. Ces 3 semaines de coupure sur le continent asiatique nous ont fait le plus grand bien ! Ce changement intégral de décor et de culture nous a vraiment conquis. Nous sommes complètement tombés sous le charme de la culture balinaise.

On vous détaille notre itinéraire des 13 jours à Bali.

Arriver à Bali

Nous avons pris un aller-retour depuis l’Australie avec la compagnie Air Asia. Pour trouver le vol le moins cher on vous conseille le comparateur de vols Skyscanner.

Séjour : juin 2011

Pour faciliter la navigation dans l’article, vous pouvez vous rendre directement à la section voulue en cliquant sur les liens du menu :

bali-itineraire

Jour 1 et 2 : Kuta

Nous découvrons Bali par la ville de Kuta. Nous sommes dépaysés par les lieux mais beaucoup trop d’Australiens à notre goût. Kuta manque d’authenticité ! 🙁 On se balade dans les ruelles remplies de scooters, on goûte aux plats balinais, on se fait masser, on profite de la plage, on fait la fête… Mais au bout de deux jours on a envie de découvrir plus, nous ne sommes pas venu là pour faire la fête ! On veut voir Bali, la vraie. Nous décidons de louer des scooters pour 10 jours, ce qui nous permettra de faire tranquillement le tour de l’île.

plage-kuta-bali-indonesie

Plage de Kuta

Infos utiles :

  • Notre hébergement : Komala Indah 1 => 125 000 RP (7,60 euros) la nuit en bungalow avec ventilateur et douche à l’eau froide.
  • Un plat balinais : Mi goreng (nouilles) ou nasi goreng (riz) entre 10 000 et 20 000 RP (entre 0,60 € et 1.20€)
  • Un jus de fruits frais : Entre 4 000 et 6 000 RP (entre 0.25€ et 0.40€)
  • Un massage d’une heure : entre 50 000 et 60 000 RP (entre 3€ et 3.60€)
  • Location scooter : 30 000 RP par jour le scooter (1.80€ pour 2). Nous avons négocié car nous étions 5 et nous prenions le scooter pour 10 jours.

BON PLAN pour ceux qui réservent l’hébergement en avance sur internet : Le site de Cashback iGraal.com vous permet d’économiser 4% sur Booking ou encore 3,5% sur Hostelworld et plein d’autres sites sur Internet (La FNAC, La Redoute, Darty…). Une fois votre compte créé sur iGraal, vous êtes redirigé sur le site de réservation d’hôtel de votre choix. Il ne vous reste plus qu’à réserver votre hôtel normalement et une fois le paiement effectué, iGraal crédite sur votre compte le pourcentage remboursé. Dès que vous avez 20€, vous pouvez demander à iGraal un virement sur votre compte bancaire. De quoi voyager encore plus ! 😉

Si ce bon plan vous intéresse, voici notre lien de parrainage iGraal pour obtenir 5 à votre inscription ! 🙂

Jour 3 : Kuta-Denpasar

Premier jour de prise en main du scooter, le loueur nous fait tester un scooter chacun. Me voyant incertaine sur l’engin, il me demande de ne pas en prendre un personnellement. Je partagerai donc celui de Romain. J’étais un peu vexée au départ mais au final quand j’ai vu la circulation j’ai vite été contente de ne pas avoir eu à conduire dans ce bazar ambulants !

Nous passons l’après-midi à Denpasar, la capitale de Bali située à 20 km de Kuta. Nous découvrons le marché, visitons notre premier temple et flânons dans les ruelles. On nous avait dit qu’il n’y avait pas grand chose à voir et pourtant nous avons beaucoup aimé nous promener dans cette ville, sentir les épices, voir les étales de toutes les couleurs et découvrir les “sarongs”, vêtement indispensable visiter des temples !

denpasar-bali-indonesie

temple-bali-indonesie-2

temple-bali-indonesie

epice-bali-indonesie

Le soir nous retournons à Kuta. Il n’y a pas grand chose à faire le soir à Denpasar… On en profite pour faire un massage. C’est le deuxième d’une longue série…

Jour 4 : En route pour Ubud

Nous partons découvrir le nord de l’île en commençant par Ubud, la ville culturelle balinaise. Ubud n’est qu’à 40 km de Kuta mais il nous faudra 5h pour y arriver. Les routes sont très mal indiquées, nous nous perdons à plusieurs reprises.

Arrivés à Ubud, nous nous mettons en quête d’un hôtel. Les prix sont plus chers qu’à Kuta. On sort un peu du centre et on trouve des petits bungalows au pied d’une rizière. L’endroit nous plait. Nous passerons trois nuits ici.

©-Romain-Dondelinger-Ubud-Bali-(49)

©-Romain-Dondelinger-Ubud-Bali-(50)

Pour finir la journée, un Balinais nous conseille d’aller faire un tour près d’un temple… il y a une cérémonie. Nous mettons nos sarongs et allons voir de plus près. Nous sommes devant le temple. C’est un autre univers, les balinais sont costumés. Les hommes sont en blanc et les femmes de toutes les couleurs. Nous rentrons dans le temple par curiosité et nous découvrons des multitudes d’offrandes et des groupes de prières un peu partout. C’est magnifique ! Nous avons à peine le temps de rester une dizaine de minutes qu’un homme nous demande de sortir. Nous sortons donc et sommes impatients de découvrir la cérémonie.

offrande-bali-indonesie

Nous sommes les seuls touristes, la cérémonie a lieu dans une petite rue. Le spectacle commence. Toutes les femmes sont d’un côté, de l’autre, les enfants et les hommes. Un groupe d’enfants joue du gamelan (groupe de musique traditionnelle). Au milieu, trois hommes déguisés et masqués font une représentation apparemment comique. Tout le monde rigole. Surtout les enfants. Ils explosent de rire ! Nous ne comprenons pas grand chose mais leurs mimiques et leurs rires nous font sourire. Nous sommes émus. C’était un de nos meilleurs moments à Bali.

indonésien-bali-indonesie

  • Hébergement : Punji Bungalows = 100 000 RP (6.80 € à 2) la nuit en bungalow avec eau chaude et petit déjeuner servi sur la terrasse avec vue sur la rizière

NB: Les prix ont dû augmenter depuis car il n’y avait pas de piscine quand nous y avons séjourné

Pour voir l’article complet sur Ubud c’est par ici : 6 choses à voir ou faire à Ubud

Jour 5 : Ubud centre

Nous passons la matinée au musée Nekka, puis l’après midi à la Monkey forest. Voir le sujet complet de Romain 6 choses à voir ou faire à Ubud

© Romain Dondelinger Ubud Bali (8)

© Romain Dondelinger Ubud Bali (13)

© Romain Dondelinger Ubud Bali (22)© Romain Dondelinger Ubud Bali (18)

© Romain Dondelinger Ubud Bali (12)

Nous finissons la journée par le marché d’Ubud.

© Romain Dondelinger Ubud Bali (28)

© Romain Dondelinger Ubud Bali (27)

  • Musée Nekka : 50 000 RP ( 3,40€)
  • The monkey forest :  20 000 RP ( 1,36€)

Jour 6 : Ubud- Goa Gajah et Tampaskiring

Ce matin nous partons à quelques kilomètres au sud d’Ubud pour découvrir le temple Goa Gajah, autrement appelée la grotte de l’éléphant. Personne ne sait d’où vient ce nom car il n’y a jamais eu d’éléphants à Bali ! Ce temple est composé de bassins avec des statues, ainsi que la grotte de l’éléphant qui est creusée à même la roche. En se promenant un peu on découvre quelques rizières. L’endroit est agréable.

tirta-empul-ubud-bali-indonesie

goa-gadja-ubud-bali-indonesie

temple-ubud-bali-indonesie

Après s’être rassasié de notre plat favori, le “nasi goreng” dans un warung nous reprenons la route, direction Tampaskiring.

nasi-goreng-bali-indonesie

Nous commençons par visiter les sources sacrées de Tirta Empul. On y trouve plusieurs temples répartis dans des cours, un grand bassin où l’eau bouillonne puis des autres bassins où les balinais viennent se purifier et prier. L’eau posséderait des vertus magiques de guérison et de survie. Les Balinais se baignent habillés dedans en apportant des offrandes. J’y suis allée également habillée. Un joli moment que je n’oublierai pas…

© Romain Dondelinger Ubud Bali (32)

© Romain Dondelinger Ubud Bali (35)

© Romain Dondelinger Ubud Bali (33)

Photo d'une source sacree dans le temple tirta empul a bali en indonesie

Le problème du blanc… c’est que ça devient transparent !

© Romain Dondelinger Ubud Bali (34)

A quelques kilomètres se trouve le temple de Gunung Kawi. Il y a 230 marches à descendre pour accéder au temple bâtit est en bas de la vallée. La descentes est magnifique car nous sommes entourés de rizières en terrasses. L’endroit est vraiment plaisant.

riziere-ubud-bali-indonesie-3

riziere-ubud-bali-indonesie

temple-bali-indonesie-3

Sur le chemin du retour une musique attire notre attention, c’est un cours de gamelan pour enfants. Nous sommes scotchés. Nous aimons beaucoup cette musique (un peu plus tard dans le séjour une vendeuse dans une échoppe nous a prêté un CD de gamelans que nous avons pu copier sur notre disque dur. On était ravi ! )

Qu’est ce qu’un gamelan ? C’est un orchestre balinais composé essentiellement de percussions : gongs, xylophones, tambours…

gamelan-ubud-bali-indonesie

Jour 7 : Ubud-Besakih

Aujourd’hui, nous avons de la route à faire pour nous rendre au temple Besakih, situé à une quarantaine de kilomètres d’Ubud. Ce temple est le plus grand et le plus vénéré de Bali. En route, nous découvrons des paysages sublimes, dont beaucoup de rizières. On ne s’en lasse pas !

© Romain Dondelinger Ubud Bali (44)

Attention ! A l’entrée du temple, des guides essayent de faire payer la visite en disant qu’il y a une cérémonie et que le seul accès se fait avec eux. Petite astuce : il y a de nombreuses entrées secondaires sur les côtés du temple. Ces entrées ne sont pas “surveillées” et on peut se promener librement dans le temple.

La visite est agréable, il y a effectivement des cérémonies à quelques endroits du temple mais du moment qu’on ne les dérange pas tout va bien. On y passe quelques heures avant de reprendre la route pour Ubud.

temple-bali-indonesie-4

stupa-bali-indonesie

Ce soir, c’est notre dernière nuit à Ubud. Dommage, j’aime vraiment bien cet endroit…

Jour 8 : Batur

Nouvelle étape de notre road trip : le mont Batur ! Sur la route, les paysages sont toujours aussi jolis mais le climat se rafraîchit un peu car on approche des montagnes. Un droit d’entrée de 15 000 RP nous est demandé pour rentrer en scooter dans la vallée de Batur.

Nous prenons une chambre à l’entrée du village de Kintamani. L’hôtel est bien situé, avec vue sur le lac. 🙂

lac-batur-bali-indonesie-4

mont-batur-bali-indonesie

lac-batur-bali-indonesie-2

lac-batur-bali-indonesie-3lac-batur-bali-indonesie-5

Nous passons l’après midi autour du lac, entre promenade et jeux avec les enfants du village. Des enfants interpellent les garçons pour jouer au foot avec eux. Ils crient “Zidane, Zidane” ! Les garçons acceptent avec plaisir et nous assistons à un moment de joie et de rire avec eux. Ils ne parlent ni français, ni anglais, mais les rires valent tous les langages du monde… C’est d’ailleurs grâce à ce moment magique que nous avons eu l’idée de faire un tour du monde en jouant avec les enfants (voir notre projet).

enfant-foot-bali-indonesie

enfant-bali-indonesie-3enfant-bali-indonesie

enfant-bali-indonesie-2

  • Notre hébergement Surya hôtel => 150 000 RP (9 euros) la chambre avec eau froide.
  • Notre warung  : sur la route JL Trunyan, il n’y avait pas de nom mais c’était notre endroit pour manger, les propriétaires faisaient la cuisine dans leur maison, l’accueil était très chaleureux, 6 000 RP le plat de nasi goreng

Jour 9 : Pénulisan – Lovina beach

Nous avons eu un vrai coup de cœur pour le warung de la veille. Nous prenons le petit déjeuner là bas et parlons avec la cuisinière, sur sa vie, sur nous. Elle est très tactile et très curieuse. Nous avons eu un vrai moment d’échange. Nous regrettons de ne pas pouvoir rester un peu plus longtemps dans ce petit village qui a été très positif pour nous.

batur-bali-indonesie

L’ascension du volcan sera pour une prochaine fois, c’est trop cher pour notre budget du séjour (en transit d’un WHV en Australie, ndlr).

Nous reprenons la route direction le nord de l’île, Lovina Beach. Après 30 minutes de route de montagne nous arrivons à Pénulisan, lieu où se trouve le plus haut temple de l’île, le Tegeh Koripan. Nous gravissons les 345 marches pour y accéder. Ce temple regroupe de nombreuses statues de divinités. La vue sur la vallée est magnifique !

temple-nuage-bali-indonesie

temple-bali-indonesie-6

Nous arrivons ensuite du côté de Lovina Beach. Nous trouvons un hôtel très mignon à Buleleng avec eau chaude et baignoire, le top ! La plage ne donne vraiment pas envie de se baigner, il y a plein de détritus sur la plage. 🙁 Nous ne conseillons pas d’aller à Lovina. A part le coucher de soleil, il n’y a pas grand chose d’intéressant. C’est très touristique et sans grand intérêt.

Les gens viennent surtout ici pour voir les dauphins. Nous n’en avons pas vu à l’état sauvage et ne refusons d’en voir en captivité.

coucher-soleil-bali-indonesie

Jour 10 et 11 : Amed

L’escale à Lovina a été brève. Nous reprenons le scooter direction Amed, au nord est de l’île.

Sur la route nous nous arrêtons à Air Sanih pour une petite pause dans des bassins d’eau douces à quelques mètres de la mer. L’endroit est très agréable. L’endroit est peuplé d’enfant en sortie scolaire. Il y a une super ambiance autour des bassins. Nous sommes les seuls touristes ici, et nous remarquons que les balinais se baignent habillés. Nous faisons de même.

source-bali-indonesie-4

A Amed, nous trouvons une charmante guest house au bord de la mer. Notre bungalow a les pieds dans le sable !

Un combat de coqs a lieu cet après midi pas très loin d’ici. Génial ! On avait trop envie d’en voir un. Nous y allons et découvrons pour la première fois une ambiance assez particulière. L’atmosphère qui règne ici est énorme ! Tout le village s’est donné rendez-vous autour de l’arène. Les paris vont bon train. Des billets sont brandis dans tous les sens, les gens parlent fort, c’est très bruyant. Les Balinais sont excités. Le combat, brutal et rapide, nous écœure un peu. Mais pour les Balinais, cela représente une source de divertissement, un peu comme le foot en France. Aucune pitié pour le coq perdant, il est déplumé vivant et jeter dans une bassine d’eau bouillante avant d’être remis à son propriétaire…

combat-coq-bali-indonesie

Au bout de 15 minutes, le spectacle devient pénible à supporter. Nous quittons le lieu de combat et nous dirigeons vers une plage voisine. On se détend en finissant la journée par une session de snorkeling au soleil…

amhed-bali-indonesie

Jour 11 : Tirtaganga – Amed

Premier réveil dans notre super bungalow, un lever du soleil face à la mer nous réveil gentiment… Magique !

Ce matin, direction Tirtaganga, à une vingtaine de kilomètres d’Amed. La route est magnifique. Une fois de plus, nous sommes entourés de rizières !

Nous découvrons le fameux Water Palace à Tirtaganga. Le lieu est sublime ! Ce palace est composé essentiellement de jardins et fontaines. Seul point négatif : la masse de touristes.

tirtagangga-bali-indonesie-1

tirtagangga-bali-indonesie-3

tirtagangga-bali-indonesie-4

tirtagangga-bali-indonesie-5

tirtagangga-bali-indonesie-2

Petite pause déjeuner dans un warung. Mademoiselle n’est pas sauvage, elle se jette dans mes bras !

268863_10150221276584235_5600301_n

Nous retournons à Amed. Une après midi tranquille sur la plage nous attend.

Beten Enjung Home Stay

Jour 12 : Retour sur Kuta en passant par Padangbai

Journée de route avec escale à Padangbai pour déjeuner. Pas grand chose à voir à Padangbai. Les voyageurs y viennent surtout pour partir vers les îles Gili.

Nous retournons à Kuta, au Komala Indah II pour dormir, mais avant, nous nous faisons masser pour clôturer ce road-trip.

Jour 13 : Uluwattu- Padang padang

Il ne nous reste plus que la partie sud Bali. Nous partons en direction le temple d’Uluwattu. On nous informe à l’entrée qu’il faut retirer les bijoux et lunettes car les singes à l’intérieur du temple volent les touristes. Qu’à cela ne tienne, on retire tout ce qui peut nous être dérobé et arrivons le plus dépouillé possible à l’intérieur du temple. C’est sur, les singes n’auront rien de nous ! Dix minutes à peine après être entrée, un singe m’agresse et me vole…une tong ! A ce moment là une dame sort de je ne sais où pour me proposer d’acheter une banane 10 000 RP (soit 3 fois plus cher que l’entrée !). Je refuse, et j’essaye de récupérer ma chaussure. Le singe me regarde en haut de l’arbre en décortiquant la sandale avec ses dents. Je me sens humiliée par l’animal. Je cède et négocie une banane à 4 000 RP. La femme lance la banane et le singe lâche illico presto ma tong. Ils sont vraiment très malins !

uluwatu-bali-indonesie

Nous passons une partie de la journée sur la plage de Padang-Padang en alternant baignade et bronzette.

padang-bali-indonesie

Nous rentrons le soir à Kuta pour prendre les billets de bateau pour Lombok. Nous quitterons Bali le lendemain. En attendant, pour notre dernière soirée nous finissons en beauté : le temple de Tanah lot. Tanah lot signifie “pays de la mer”. C’est un lieu de pèlerinage très prisé par les voyageurs et photographes. Il faut dire que l’endroit est sublime, particulièrement au coucher du soleil. Ce temple est construit sur un îlot. On y accède à marrée basse mais l’entrée dans le temple en lui même n’est pas autorisé aux touristes. C’est pas grave, la vue de l’extérieur est juste sublime.

tanah-lot-bali-indonesie

  • Entrée au temple d’Uluwattu : 3000 RP
  • Entrée sur le site de Tanah lot : 30 000 RP + 2000 RP le parking pour le scooter

Nous clôturons le chapitre Bali émerveillés ! Le lendemain nous partons découvrir l’île de Lombok et les îles Gili. Mais ça nous vous le raconterons plus tard… 🙂

Alors vous partez quand ? 🙂

riziere-ubud-bali-indonesie-5

Un dernier détail avant le départ

Avez-vous pensé à prendre une assurance pour votre voyage ?

Pendant notre séjour à Bali nous n’étions pas assurés et Chloé a eu un accident… Les frais n’ont pas excédé 100€ heureusement mais le besoin d’avoir une assurance s’est fait ressentir dès ce jour.

Pendant notre tour du monde nous ne voulions pas faire la même erreur et avons souscrit l’assurance CAP Aventure de Chapka Assurances, valable pour les voyages de plus de 3 mois.

Pour les séjours plus courts (moins de 3 mois) il existe l’assurance CAP Assistance 24h/24h.

Si vous avez aimé cet article, n’hésitez pas à le partager autour de vous et à épingler notre photo ci-dessous sur Pinterest !

bali-scooter

 

18 Comments

Kuta est à Bali ce que Deauville est à Paris : une destination de « week-end » pour les Australiens ! Si la ville déborde d’énergie, elle ressemble avant tout à une colonie australienne en terre asiatique. Des drapeaux australiens flottent à chaque coin de rue et des vendeurs nous interpellent par le fameux « Ozy, Ozy, Ozy… ». Bref, si vous cherchez l’authenticité, enfourchez votre scooter et foncez à Ubud !

Ubud est le centre culturel de Bali. C’est aussi le point de départ pour de nombreux road trips à travers toute l’île. Nous y avons passé 4 jours sur un séjour de 2 semaines tant l’atmosphère y est tranquille et qu’il y a de choses à voir. Voici notre Top 6 des choses à voir et faire à Ubud et aux alentours.

Jouer avec les singes dans la Sacred Monkey Forest

© Romain Dondelinger Ubud Bali (13)C’est THE attraction à Ubud ! Le Sacred Monkey Forest Sanctuary est situé en plein centre d’Ubud. Avant d’y entrer, nous avons acheté un paquet de cacahuètes. Bon, ok, c’est en théorie interdit de leur en donner… sans doute pour forcer le voyageur à payer des bananes à un prix astronomique à des guides dans la forêt. Les singes ont senti les cacahuètes de loin et sont venus nous fouiller par dizaines ! Nous avons tout de même passé plus d’une heure dans cette forêt sans nous en rendre compte. J’étais comme un enfant, courant après chaque macaque pour les photographier. De son côté, Chloé a préféré rester à distance après s’être fait mordre par le premier singe croisé. Il faut croire qu’il ne voulait pas prendre la pause !

© Romain Dondelinger Ubud Bali (24)

© Romain Dondelinger Ubud Bali (25) © Romain Dondelinger Ubud Bali (20)

© Romain Dondelinger Ubud Bali (22)

© Romain Dondelinger Ubud Bali (12)

On dirait qu’elle se marre, mais en fait… elle a mal !

© Romain Dondelinger Ubud Bali (17) © Romain Dondelinger Ubud Bali (19)

© Romain Dondelinger Ubud Bali (18)

S’immerger dans la culture balinaise au musée Neka

© Romain Dondelinger Ubud Bali (10)

Situé un peu en retrait du centre ville, le musée Neka abrite une collection impressionnante de tableaux mettant en scène la vie quotidienne des Balinais. Ces tableaux sont pleins de couleurs et peuvent presque être lus comme des BD. La visite, très agréable passe très vite. En bonus : le musée a été construit sur une colline et offre donc une vue imprenable sur toute la vallée.

  • Prix : 50 000 RP (soit 3,40€)
  • Ouvert du lundi au samedi (9h-17h) et le dimanche (12h-17h)
  • Temps de visite : environ 2 heures
  • http://www.museumneka.com/

© Romain Dondelinger Ubud Bali (6) © Romain Dondelinger Ubud Bali (8)

© Romain Dondelinger Ubud Bali (7) © Romain Dondelinger Ubud Bali (5)

© Romain Dondelinger Ubud Bali (9)

Se purifier dans les sources sacrées de Tirta Empul

© Romain Dondelinger Ubud Bali (32)

C’est l’une des plus belles sources sacrées qu’on a visitées durant notre voyage. Situé à 15 kilomètre au nord-est d’Ubud (environ 30 minute en scooter), ce complexe impressionnant est constitué de plusieurs temples, parsemés de bassins où se déversent les eaux sacrées. Les Balinais sont nombreux à se baigner dans ces bassins chaque jour pour se purifier et prier. Vous pouvez vous joindre à eux sans problème. Ils ne le prendront pas mal. Au contraire !

  • Prix : 15 000 RP (soit 1€)
  • Temps de visite : 2-3 heures
  • Ouvert tous les jours de 8h00 à 18h00

© Romain Dondelinger Ubud Bali (36)

© Romain Dondelinger Ubud Bali (35)

© Romain Dondelinger Ubud Bali (33)

© Romain Dondelinger Ubud Bali (34)

© Romain Dondelinger Ubud Bali (31)

Marchander sur le marché central

© Romain Dondelinger Ubud Bali (28)

Situé en plein cœur du centre ville, le marché d’Ubud est un incontournable de votre séjour. Ce souk est à la fois lieu de rendez-vous des locaux et des voyageurs. Ouvert tous les jours, il grouille de personnes venues vendre et acheter tout un tas de choses. Des sarongs aux épices en passant par les statuettes et autres babioles en tout genre, il y a tout ce que vous voulez ici dans ces allées étroites et sombres. Moins touristique qu’à Kuta, vous pourrez vraiment faire des affaires. J’y ai acheté mes pantalons de pécheur pour trois fois rien. Idéal pour continuer le voyage quand on ne supporte pas les grosses chaleurs comme moi. Attendez-vous toutefois à devoir âprement négocier. Mais comme les Balinais le font avec le sourire, ça se passe généralement très bien. Nous avons passé de super moments avec les vendeurs (ne pas hésiter à partir si l’un d’entre eux se montre trop pressant).

  • Gratuit… sauf ce que vous achetez !
  • Ouvert tous les jours

© Romain Dondelinger Ubud Bali (27) © Romain Dondelinger Ubud Bali (26)

Assister à un spectacle de danse balinaise

Des spectacles ont lieu tous les soirs sur la place centrale d’Ubud (en face du marché). Mi pièce de théâtre – mi chorégraphie, ces représentations font salle comble tous les soirs. Pour y assister c’est très simple, des vendeurs de tickets se tiennent aux abords du « théâtre » à ciel ouvert à partir de midi. Si vous n’arrivez pas à avoir une place pour le soir, revenez le lendemain ! Nous n’avons malheureusement pas pu en voir quand nous y étions faute de moyen, mais ça avait l’air vraiment féérique. C’est sûr, on en fera un quand on reviendra !

  • Prix : 80 000 RP (soit 5,43€)
  • Les spectacles commencent tous les soirs vers 19h30

Se balader dans les rizières

© Romain Dondelinger Ubud Bali (46)

L’Indonésie étant le 1er producteur de riz en Asie, il serait dommage de se priver d’une balade dans les champs à étages. Prenez la route qui mène au mont Batur. A environ 15 km (30 minutes), vous arriverez au petit village de Tegallalang. Juste après l’avoir dépassé, arrêtez vous et contemplez le paysage. Très photogéniques, les rizières de la région comptent parmi les plus belles de l’île.

© Romain Dondelinger Ubud Bali (40)

© Romain Dondelinger Ubud Bali (42) © Romain Dondelinger Ubud Bali (41)

© Romain Dondelinger Ubud Bali (45) © Romain Dondelinger Ubud Bali (47) © Romain Dondelinger Ubud Bali (48)

Infos utiles

  • Arriver à Bali

Nous avons pris un aller-retour depuis l’Australie avec la compagnie Air Asia. Pour trouver le vol le moins cher on vous conseille le comparateur de vols Skyscanner.

  • Comment venir à Ubud ?

Ubud est situé à environ 35km au nord de Kuta. On y accède facilement en scooter au bout d’une heure de route.

  • Où dormir à Ubud ?

Nous avons passés 3 superbes nuit à Puji Bungalows. Vous le trouverez juste après le Honeymoon Guesthouse (qui est indiqué dans le Routard). C’est de loin le meilleur hébergement de notre séjour à Bali. Et aussi le moins cher : 100 000 RP (6,80€) à deux ! Bon, depuis le temps, les prix ont augmenté  car quand nous y avons séjourné, le chemin pour accéder au bungalow était toujours en terre battue et il n’y avait pas d’eau chaude ni de piscine. Quoi qu’il en soit, se réveiller et prendre son petit-déjeuner avec vue directement dans la rizière, ca n’a pas de prix ! 🙂

Et si tous les bungalows sont déjà pris, vous pouvez jeter un oeil à la liste de tous les hôtels d’Ubud. Ils sont tous aussi beaux les uns que les autres ! 😉

BON PLAN pour ceux qui réservent l’hébergement en avance sur internet : Le site de Cashback iGraal.com vous permet d’économiser 4% sur Booking ou encore 3,5% sur Hostelworld et plein d’autres sites sur Internet (La FNAC, La Redoute, Darty…). Une fois votre compte créé sur iGraal, vous êtes redirigé sur le site de réservation d’hôtel de votre choix. Il ne vous reste plus qu’à réserver votre hôtel normalement et une fois le paiement effectué, iGraal crédite sur votre compte le pourcentage remboursé. Dès que vous avez 20€, vous pouvez demander à iGraal un virement sur votre compte bancaire. De quoi voyager encore plus ! 😉

Si ce bon plan vous intéresse, voici notre lien de parrainage iGraal pour obtenir 5 à votre inscription ! 🙂

Punji

Le bungalow

Punji 2

La vue depuis la terrasse.

©-Romain-Dondelinger-Ubud-Bali-(50)

Quand on vous disait qu’on avait les pieds dans la rizière ! 😉

© Romain Dondelinger Ubud Bali (3)© Romain Dondelinger Ubud Bali (2)

© Romain Dondelinger Ubud Bali (1)

 

 

Un dernier détail avant le départ

Avez-vous pensé à prendre une assurance pour votre voyage ?

Pendant notre séjour à Bali nous n’étions pas assurés et Chloé a eu un accident… Les frais n’ont pas excédé 100€ heureusement mais le besoin d’avoir une assurance s’est fait ressentir dès ce jour.

Pendant notre tour du monde nous ne voulions pas faire la même erreur et avons souscrit l’assurance CAP Aventure de Chapka Assurances, valable pour les voyages de plus de 3 mois.

Pour les séjours plus courts (moins de 3 mois) il existe l’assurance CAP Assistance 24h/24h.

Si vous avez aimé cet article, n’hésitez pas à le partager autour de vous et à épingler notre photo ci-dessous sur Pinterest !

ubud-bali

2 Comments