Posts from the ‘Ecosse’ category

©-Romain-Dondelinger-Urquarth-Castle-10

L’Ecosse est un pays relativement petit et dispose d’un réseau routier en bon état. Vu le grand nombre de sites intéressants qu’on voulait voir, l’idée de faire un road trip s’est tout de suite imposée à nous. Si on s’est accommodé du froid et de la pluie – on est en Ecosse après tout – le seul inconvénient reste que la nuit tombe très tôt au mois de novembre : à 16h ! Il a donc fallut organiser nos journées en fonction de cette contrainte pour éviter de faire trop de route de nuit.

Attention : il y a deux saisons en Ecosse ! La saison touristique du 01 avril au 31 octobre. Nous sommes arrivés… le 2 novembre 2014 ! 50% des excursions étaient fermées.

Malgré cela, nous avons passé 11 jours inoubliables au pays du kilt qui est, à ce jour, l’un de nos pays coup de cœur.

Pour bien profiter de l’Ecosse, on vous conseille l’itinéraire suivant (réalisé en 11 jours) :

Itineraire pour un road trip en ecosse

Retrouvez toutes nos photos de voyages sur notre compte Instagram (@playingthewolrd)      

Le château de Dunnottar (Stonehaven)

Depuis Edimbourg 110 miles, environ 2h

Nous sommes arrivés à l’aéroport Édimbourg sous une pluie battante. Y a pas de doute, on est bien en Ecosse ! Après avoir récupéré notre voiture de location, nous avons remonté la côte est jusqu’au petit port endormi de Stonehaven. C’est la que nous avons passé notre première nuit en mode Bed&Breakfast dans une petite maison cosy typiquement écossaise. Le soir, nous nous sommes un peu promené dans les rues à l’architecture de vieux port breton.

Le lendemain, nous nous sommes baladés le long des falaises pour voir notre premier château : Dunnottar Castle. Ces vieilles tours en ruines dressées sur un a-pic rocheux surplombaient une mer grise. On se serait cru dans un film de fantôme. Nous n’avons toutefois pas visité l’intérieur du château car le prix d’entrée était un peu élevé pour des ruines (5£). On a préféré profiter du site exceptionnel pour prendre de superbes photos et panorama.

© Romain Dondelinger Dunnottar Castle 1©-Romain-Dondelinger-Dunnottar-Castle-2©-Romain-Dondelinger-Dunnottar-Castle-3© Romain D_playing_the_world_ecosse_slkye_loch ness_edimbourg (2)

Elgin

Depuis Stonehaven 82 miles, environ 2h

Après avoir visité le château de Dunnottar, nous avons quitté la côte pour rejoindre le nord du pays via l’intérieur des terres. Plus connue sous le nom de « route du whisky », cette région regorge de vieilles demeures et de grandes propriétés perdues dans les forêts. La plupart des domaines sont ouverts au public. Et il est très agréable de se promener dans ces jardins, surtout en automne.   ©-Romain-Dondelinger-Fraser-Castle-1©-Romain-Dondelinger-Fraser-Castle-7©-Romain-Dondelinger-Fraser-Castle-2   ©-Romain-Dondelinger-Fraser-Castle-5©-Romain-Dondelinger-Fraser-Castle-3 ©-Romain-Dondelinger-Fraser-Castle-4 Elgin est une petite ville-étape très agréable pour déjeuner. Nous en avons profité pour aller voir ce qu’il reste de leur cathédrale. L’édifice est impressionnant.   © Romain D_playing_the_world_ecosse_slkye_loch ness_edimbourg (4) © Romain D_playing_the_world_ecosse_slkye_loch ness_edimbourg (7)© Romain D_playing_the_world_ecosse_slkye_loch ness_edimbourg (5)© Romain D_playing_the_world_ecosse_slkye_loch ness_edimbourg (6)

Le Loch Ness (Drumnadrochit)

Depuis Elgin 54 miles, environ 1h15

Certainement l’étape qu’on attendait le plus de notre voyage ! Et on n’a pas été déçu. Le meilleur endroit pour profiter du lac est le village de Drumnadrochit. Depuis Elgin, on y accède en longeant le loch sur sa cote ouest après avoir traversé la ville d’Inverness. Comme nous n’avons pas trouvé de B&B qui nous plaisaient (ils pratiques des prix très élevés du fait de l’intéret du lieu), nous avons passé la nuit à l’hôtel The Loch Ness Inn, un endroit très chaleureux et agréable.

Si la quasi totalité des commerces du coin est tourné vers le lucratif business autour du monstre du Loch Ness, le centre d’intérêt principal reste le Urquart Castle. Ce château en ruine domine le lac et c’est depuis sa tour que Nessie a été aperçu pour la dernière fois. L’entrée du site est certes un peu cher (15£), mais quel calme et quel paysage grandiose. Et pour couronner le tout, ça a été notre seul jour sans pluie. De quoi profiter des belles couleurs qui entouraient le lac.   ©-Romain-Dondelinger-Urquarth-Castle-2 ©-Romain-Dondelinger-Urquarth-Castle-1 ©-Romain-Dondelinger-Urquarth-Castle-3 ©-Romain-Dondelinger-Urquarth-Castle-5 ©-Romain-Dondelinger-Urquarth-Castle-4 ©-Romain-Dondelinger-Urquarth-Castle-11 © Romain D_playing_the_world_ecosse_slkye_loch ness_edimbourg (12)©-Romain-Dondelinger-Urquarth-Castle-12

Nous avons dormi au Loch Ness Inn.

Eilean Donan Castle

Depuis le Loch Ness 52 miles, environ 1h15

Si il a été dur de s’arracher au beau paysage du Loch Ness, on était loin de s’imaginer qu’on allait encore plus être subjugué par ce qui nous attendait ! Après avoir fait nos adieux à Nessie, nous avons repris la route vers l’ouest. Direction : l’île Skye. Pour l’atteindre il a fallut passer par des plaines verdoyantes où des vaches écossaises nous disaient bonjour, des cols de montagnes enneigés peuplés de cerfs vraiment pas sauvages et un loch protégé par le célèbre château de Eilean Donan Castle.   © Romain D_playing_the_world_ecosse_slkye_loch ness_edimbourg (9)© Romain D_playing_the_world_ecosse_slkye_loch ness_edimbourg (11)© Romain D_playing_the_world_ecosse_slkye_loch ness_edimbourg (13)© Romain D_playing_the_world_ecosse_slkye_loch ness_edimbourg (14)On a eu la chance d’admirer le château à différentes heures du jour (à l’aller et au retour) mais l’édifice offre son meilleur profil au coucher du soleil, quand les dernières lueurs du soleil se reflètent sur le loch. Autre coup de bol, nous étions les seuls touristes quand nous sommes arrivés devant le château. Nous avons donc eu droit a une visite privée !   © Romain D_playing_the_world_ecosse_slkye_loch ness_edimbourg (33) © Romain D_playing_the_world_ecosse_slkye_loch ness_edimbourg (32)© Romain D_playing_the_world_ecosse_slkye_loch ness_edimbourg (17) ©-Romain-Dondelinger-Eleian-Donan-Castle-7 ©-Romain-Dondelinger-Eleian-Donan-Castle-4 ©-Romain-Dondelinger-Eleian-Donan-Castle-2

L’île Skye

Depuis Eilean Donan Castle 43 miles, environ 1h

Il faut encore une petite heure de route pour arriver au grand pont suspendu qui relie l’île Skye au reste du pays. Et encore une bonne heure pour rejoindre Portree, le chef lieu de l’île. Portree est un petit port de pêche paisible d’où part toutes les routes pour visiter le reste de l’île. Nous avons dîné au “bistrot” de l’hôtel Bosville. L’endroit est très chaleureux, idéal pour se réchauffer après une journée de marche dans le brouillard. Nous nous sommes ensuite vite réfugié dans notre B&B pour échapper au froid et à la pluie qui tombaient de nouveau de manière continue. Nous avons passé la soirée dans l’espace dédié aux invités, au coin du feu, à déguster du whisky.   © Romain D_playing_the_world_ecosse_slkye_loch ness_edimbourg (19) © Romain D_playing_the_world_ecosse_slkye_loch ness_edimbourg (18)

Un conseil : si vous allez sur lîle Skye, n’attendez pas le soleil pour visiter ! Le temps changeant très rapidement, nous avons essuyé plusieurs averses alors que nous étions au beau milieu des highlands. Parmi les incontournables de l’île :

  • The old man of Storr (un menhir géant qui se dresse en haut d’une montagne). On a seulement pu l’apercevoir rapidement dans la brume.

© Romain D_playing_the_world_ecosse_slkye_loch ness_edimbourg (23)

  • Neist Point : la route est longue pour atteindre le cap le plus à l’ouest de l’île car elle serpente dans les marécages et ils faut bien souvent se garer sur le bas coté pour laisser passer les voitures qui viennent en face. Mais l’endroit vaut vraiment le détour. Devant la violence du vent, Chloé a préféré rester dans la voiture. De mon coté, j’ai bravé les rafales de vent gelées et la pluie fine pour grimper jusqu’en haut du promontoire rocheux qui fait face à l’océan en furie.

© Romain D_playing_the_world_ecosse_slkye_loch ness_edimbourg (31)© Romain D_playing_the_world_ecosse_slkye_loch ness_edimbourg (29) © Romain D_playing_the_world_ecosse_slkye_loch ness_edimbourg (30)

  • la fontaine des fées : malheureusement, nous n’avons as pu accéder à ce magnifique point d’eau limpide car les bateaux y menant ne circule plus à partir du 1er novembre. Cela donne une bonne raison pour y retourner.
  •    la distillerie Talisker : là aussi, nous n’avons pu voir que le bâtiment de l’extérieur car les horaires d’ouvertures de la basse saison ne coïncidaient pas avec notre passage.
  • les cascades qui se jettent dans la mer

© Romain D_playing_the_world_ecosse_slkye_loch ness_edimbourg (24) © Romain D_playing_the_world_ecosse_slkye_loch ness_edimbourg (25)

  • tout simplement se promener dans la nature et voir des moutons

© Romain D_playing_the_world_ecosse_slkye_loch ness_edimbourg (22) © Romain D_playing_the_world_ecosse_slkye_loch ness_edimbourg (20) © Romain D_playing_the_world_ecosse_slkye_loch ness_edimbourg (27)© Romain D_playing_the_world_ecosse_slkye_loch ness_edimbourg (26)

Glencoe

Depuis l’île Skye 125 miles, environ 3h

Avant de pénétrer dans la région de Glencoe, nous nous sommes promenés dans la forêt alentour, profitant de l’arrêt de la pluie pour admirer les belles couleurs de l’automne.   © Romain D_playing_the_world_ecosse_slkye_loch ness_edimbourg (38) © Romain D_playing_the_world_ecosse_slkye_loch ness_edimbourg (37) © Romain D_playing_the_world_ecosse_slkye_loch ness_edimbourg (7) Malgré la pluie intense et le brouillard épais, la région de Glencoe est l’un des plus beaux endroit qu’on a pu voir en Ecosse. La route qui serpente entre les monts est entourée à perte de vue par de hautes herbes jaunes et oranges. Parfois, le soleil perçait les nuages noires et envoyait quelques rayons sur la lande. On se serait cru dans Skyfall. © Romain D_playing_the_world_ecosse_slkye_loch ness_edimbourg (34) © Romain D_playing_the_world_ecosse_slkye_loch ness_edimbourg (28)© Romain D_playing_the_world_ecosse_slkye_loch ness_edimbourg (35) © Romain D_playing_the_world_ecosse_slkye_loch ness_edimbourg (36) © Romain D_playing_the_world_ecosse_slkye_loch ness_edimbourg (5) © Romain D_playing_the_world_ecosse_slkye_loch ness_edimbourg (4)   © Romain D_playing_the_world_ecosse_slkye_loch ness_edimbourg (39) © Romain D_playing_the_world_ecosse_slkye_loch ness_edimbourg (40)

Loch Lomond

Depuis Glencoe 60 miles, 1h20

L’intéret du Loch Lomond réside dans… sa forêt ! Le loch est en effet cerné par une forêt gigantesque réputée pour ses chemins de rando. Malheureusement pour nous, ils pleuvait des cordes quand nous y sommes passé et nous n’avions plus beaucoup de temps pour attendre un ciel plus clément. Nous avons passé la nuit dans un B&B très chaleureux de la ville de Tarbet et avons profité du beau paysage le lendemain en prenant la route de Glasgow.

Glasgow

Depuis le Loch Lomond 29 miles, 50 min

Après une semaine passée dans la nature et dans de petites villes, nous avons eu beaucoup de mal à apprécier Glasgow. Nous y sommes restés juste quelques heures, le temps de nous promener dans le centre ville et d’apprécier les nombreux graphes qui égaillent un peu cette ville industrielle bien terne.   © Romain D_playing_the_world_ecosse_slkye_loch ness_edimbourg (44) © Romain D_playing_the_world_ecosse_slkye_loch ness_edimbourg (45) © Romain D_playing_the_world_ecosse_slkye_loch ness_edimbourg (46) © Romain D_playing_the_world_ecosse_slkye_loch ness_edimbourg (43)   © Romain D_playing_the_world_ecosse_slkye_loch ness_edimbourg (42) © Romain D_playing_the_world_ecosse_slkye_loch ness_edimbourg (41)

Stirling

Depuis Glasgow 27 miles, 35 min

Pour moi, Stirling, c’est avant tout la ville de William Wallace, le héros national qui a bouté les Anglais hors d’Ecosse (pour ceux qui ne l’ont pas vu, allez vite regarder Braveheart !). Stirling est donc une ville médiévale très belle et dont le seul intérêt réside dans son château. Celui-ci est très bien conservé et offre une vue imprenable sur toute la région (plus d’infos sur ce château dans cet article)   ©-Romain-Dondelinger-Stirling-Castle-16 © Romain D_playing_the_world_ecosse_slkye_loch ness_edimbourg (50)©-Romain-Dondelinger-Stirling-Castle-10©-Romain-Dondelinger-Stirling-Castle-13©-Romain-Dondelinger-Stirling-Castle-6©-Romain-Dondelinger-Stirling-Castle-5©-Romain-Dondelinger-Stirling-Castle-4 ©-Romain-Dondelinger-Stirling-Castle-15Nous avons dormi chez Laura au Castlecroft bed & Breakfast, une Ecossaise super sympa, qui parle français et qui possède une maison décorée comme dans « Les feux de l’amour » située juste sous les remparts du château. On recommande vivement de séjourner chez elle.   © Romain D_playing_the_world_ecosse_slkye_loch ness_edimbourg (48) © Romain D_playing_the_world_ecosse_slkye_loch ness_edimbourg (49)© Romain D_playing_the_world_ecosse_slkye_loch ness_edimbourg (47)

Edimbourg

Depuis Stirling 37 miles, 55 min

Autant nous n’avons pas aimé Glasgow, autant on a adoré Edimbourg ! Même si ses bâtiments sont construit avec des pierres noires, il règne dans la capitale écossaise une énergie agréable et joyeuse. Les rues sont aérées et le château situé sur un volcan éteint offre un paysage magnifique visible un peu partout en ville. Nous y avons passés deux nuits en AirBnB et avons :

  • visité le château (16£) : un incontournable, surtout pour voir les joyaux de la couronne d’Ecosse (plus d’infos sur ce château dans l’article : Les plus beaux châteaux d’Ecosse)
Bon plan Airbnb : Bénéficiez de 25 euros de réduction sur votre résevation en passant par ce lien Airbnb

©-Romain-Dondelinger-Edimbourg-Castle-1 ©-Romain-Dondelinger-Edimbourg-Castle-9 ©-Romain-Dondelinger-Edimbourg-Castle-11   © Romain D_playing_the_world_ecosse_slkye_loch ness_edimbourg (55)

  • bu un thé et mangé un carrott cake à l’elephant bar : c’est dans ce bar que JK Rowling a terminé le premier tome de sa saga Harry Potter. On a particulièrement aimé la vue de nuit sur le château et le carrott cake maison. (plus d’infos sur la nourriture écossaise dans l’article : 8 spécialités culinaires à goûter en Ecosse)

© Romain D_playing_the_world_ecosse_slkye_loch ness_edimbourg (53) © Romain D_playing_the_world_ecosse_slkye_loch ness_edimbourg (52) © Romain D_playing_the_world_ecosse_slkye_loch ness_edimbourg (51)

  • bu une bière dans un pub (à faire au moins une fois pour goûter à l’ambiance écossaise) 🙂
  • admiré le coucher de soleil sur Calton Hill

© Romain D_playing_the_world_ecosse_slkye_loch ness_edimbourg (14)Enfin, nous avons visité les alentours d’Edimbourg et avons :

  • dégusté du whisky à la distillerie de Glenkinchie (16 miles au sud d’Edimbourg) : une visite super intéressante

© Romain D_playing_the_world_ecosse_slkye_loch ness_edimbourg (60) © Romain D_playing_the_world_ecosse_slkye_loch ness_edimbourg (61)

  • visité la chapelle Rosslyn. La chapelle n’est pas très grande et le prix d’entrée est vraiment cher (12£) et c’est rempli de touriste. Pas étonnant quand on sait que c’est la chappelle qui apparait dans le Da Vinci code.

© Romain D_playing_the_world_ecosse_slkye_loch ness_edimbourg (58) © Romain D_playing_the_world_ecosse_slkye_loch ness_edimbourg (57)

Conseils hébergement : La plupart du temps nous trouvions un Bed & Breakfast une fois sur place. C’est très facile à trouver. il est aussi possible de réserver à l’avance des hôtels sur Booking.com mais nous avons préféré ne pas réserver pour être libre chaque jour. Nous avons uniquement réservé une chambre en Airbnb chez l’habitant les deux dernières nuits à Edimbourg.

Et le budget dans tout ça ? L’Ecosse est un pays assez cher pour partir en vacances. Nous avons dépensé environ 800€ chacun pour 11 jours sur place (incluant le vol AR depuis Paris environ 100€ par personne avec Easyjet).   L’hébergement et le transport sont les parts les plus importantes de nos dépenses. La location de la voiture ainsi que l’essence pour 10 jours concerne presque 1/3 du budget.   L’hébergement nous est revenu à 40€ (en moyenne) par pers/nuit.   La nourriture est assez chère quand on va au restaurant. Nous avons alterné entre repas sur le pouce et restaurant tout au long du séjour.

BON PLAN pour ceux qui réservent l’hébergement en avance sur internet : Le site de Cashback iGraal.com vous permet d’économiser 4% sur Booking ou encore 3,5% sur Hostelworld et plein d’autres sites sur Internet (La FNAC, La Redoute, Darty…). Une fois votre compte créé sur iGraal, vous êtes redirigé sur le site de réservation d’hôtel de votre choix. Il ne vous reste plus qu’à réserver votre hôtel normalement et une fois le paiement effectué, iGraal crédite sur votre compte le pourcentage remboursé. Dès que vous avez 20€, vous pouvez demander à iGraal un virement sur votre compte bancaire. De quoi voyager encore plus ! 😉   Si ce bon plan vous intéresse, voici notre lien de parrainage iGraal pour obtenir 5€à votre inscription ! 🙂

Infos utiles

Prix moyen d’une nuit en Bed&Breakfast : 70£ (environ 80 euros)

Prix moyen d’un déjeuner sur le pouce : 10£ (environ 13 euros)

Prix moyen d’un dîner au restaurant : 25£ (environ 34 euros)

Location de voiture pour 10 jours : environ 250 euros

Prix de l’essence : environ 1,50£/litre (environ 2 euros)

Prix d’une bière dans un pub : 2£-3£ (environ 3-4 euros)

Si vous souhaitez passer par une agence, nous vous recommandons l’agence Evaneos qui organise des circuits sur mesure avec des guides locaux.

Ressenti global

L’Ecosse a vraiment été un gros gros coup de cœur pour tous les deux. On ne pensait vraiment pas tombé autant amoureux de ce pays. Les paysages, la nourriture, les habitants… le tout nous permet d’affirmer que l’Ecosse est un pays vraiment très chaleureux. La prochaine, nous viendrons en été pour découvrir une nouvelle facette de ce pays…   © Romain D_playing_the_world_ecosse_slkye_loch ness_edimbourg (13) Si vous avez aimé cet article, n’hésitez pas à le partager autour de vous et à épingler notre photo ci-dessous sur Pinterest ! ecosse Booking.com

65 Comments

Août 2015 – « Tu verras en Ecosse, il pleut, il fait froid et on mange mal ! » On a beaucoup entendu cette phrase au moment de préparer notre voyage pour les highlands. Alors pour le froid et la pluie, effectivement c’est assez juste (surtout qu’on y est allé en novembre). En revanche, en ce qui concerne la nourriture, on a été très agréablement surpris. L’Ecosse est sans doute l’un des pays où on a le mieux manger. On pensait devoir se contenter d’une nourriture peu variée et sans vraiment de saveur comme on trouve souvent de l’autre côté de la manche. Mais au lieu de ça, on a découvert une gastronomie, certes un peu lourde (il faut bien tenir pendant les longues soirées d’hiver), mais d’une grande richesse et vraiment délicieuse. Alors pour lui faire honneur, on a choisit de vous présenter les 8 plats qu’y nous ont séduit.

Le Haggis

-®-Romain-Dondelinger-Ecosse-haggisAussi appelé « Panse de brebis farcie », le plat national écossais ne connait malheureusement pas le succès qu’il mériterait. Si son nom ne donne pas très faim, c’est pourtant un plat délicieux et avec beaucoup de goût. Il est fabriqué à base d’abats hachés d’un mouton, d’un porc ou d’une vache mélangés avec du suif, des oignons, de la farine d’avoine et des épices… Traditionnellement, le tout était bouilli dans l’estomac de l’animal abattu (d’où son nom). Grosso modo, ça ressemble à du boudin noir ! Ca se marie super bien avec de la purée de pomme de terre et de rutabaga. La première bouchée surprend mais après on ne peut plus s’en passer.  Les Ecossais en mangent au petit déjeuner. On a essayé… et on a adoré !

Le bœuf Angus

-® Romain Dondelinger Ecosse angus

Mondialement connu, la viande de bœuf Angus provient de la région d’Aberdeen et d’Angus sur la coté est du pays. Braisée, à la poêle ou en carpaccio… cette viande extrêmement tendre se décline à l’infini. Il y en a pour tous les goûts !

Le stovie

stovie ecosse

Le stovie est un ragoût à base de viande bouillie (mouton, porc, bœuf) accompagné d’oignons et de pommes de terre (également bouillis). On peut y ajouter quelques légumes comme des carottes en dés ou du chou-fleur. Idéal pour tenir l’hiver !

Le saumon

Saumon-d-Ecosse-au-four_reference

L’Ecosse est, avec l’Irlande et la Norvège, l’un des principaux producteurs de saumon en Europe. C’est pourquoi il arrive bien frais directement depuis le port jusqu’au restaurant. Vous pouvez le manger fumé, bouilli ou encore à la plancha. Délicieux avec une petite purée maison.

Le haddock

-®-Romain-Dondelinger-Ecosse-haddock

Autre poisson très répandu en Ecosse, le haddock se mange en filet, en soupe ou en parmentier. J’ai expérimenté le filet de haddock recouvert de fromage fondu dans un petit restaurant sur le port de Stonehaven. Un délice !

Les scones

tea-and-scones-lg.desktop

Il existe autant de sorte de scones qu’il y a de famille en Ecosse. De différentes formes, ces petits gâteaux peuvent être nature, aux fruits ou aux pépites de chocolat. A manger à 17h00 avec un bon thé !

Le carrot cake

-® Romain Dondelinger Ecosse carrot cake

On en trouve dans toutes les maisons de thé d’Ecosse. Idéal pour accompagner une tasse de thé !

Le Scotish breakfast

-® Romain Dondelinger Ecosse breakfast 2-® Romain Dondelinger Ecosse breakfast 3-® Romain Dondelinger Ecosse breakfast 5

C’est le repas le plus important de la journée pour les Ecossais. C’est pour cela qu’il est copieux et qu’on prend vraiment le temps de le prendre. Au menu : du porridge (ou des céréales pour les étrangers), œuf (brouillés, au plat ou à la coque, c’est comme vous voulez !), bacon, saucisse, galettes de pomme de terre, baked beans et scones. Il peut-être accompagné de tartines et de confitures (pour les Français ;-)). Et pour ceux qui ont encore une petite faim, vous pouvez ajouter du saumon fumé ou encore… du haggis !

Sans oublier…

-® Romain Dondelinger Ecosse whisky

Un bon p’tit whisky !

Et vous avez-vous tenté la nourriture écossaise ? 🙂

BON PLAN pour ceux qui réservent l’hébergement en avance sur internet : Le site de Cashback iGraal.com vous permet d’économiser 4% sur Booking ou encore 3,5% sur Hostelworld et plein d’autres sites sur Internet (La FNAC, La Redoute, Darty…). Une fois votre compte créé sur iGraal, vous êtes redirigé sur le site de réservation d’hôtel de votre choix. Il ne vous reste plus qu’à réserver votre hôtel normalement et une fois le paiement effectué, iGraal crédite sur votre compte le pourcentage remboursé. Dès que vous avez 20€, vous pouvez demander à iGraal un virement sur votre compte bancaire. De quoi voyager encore plus ! 😉

Si ce bon plan vous intéresse, voici notre lien de parrainage iGraal pour obtenir 5€ à votre inscription ! 🙂

 

4 Comments

© Romain Dondelinger Eleian Donan Castle 1

L’Ecosse compte autant de châteaux qu’il y a de poils sur le dos de leurs vaches ! Certains sont en ruine, d’autres sont encore habités par des chefs de clans, la plupart sont hantés… Surplombant les villes ou dominant les lacs (ou lochs en écossais), il y en a pour tous les goûts. Mais ce qui est sûr, c’est qu’on peut organiser un voyage uniquement dédié à leur visite tellement ils sont nombreux et variés.

Lors de notre voyage à travers le pays, nous avons pu en visiter quelques-uns. D’Édimbourg aux confins des Highlands, si vous n’avez pas peur des fantômes, on vous emmène découvrir certains des plus beaux châteaux d’Ecosse !

Dunottar Castle

C’est le premier château qu’on a vu pendant notre road-trip. Situé à quelques kilomètres de Stonehaven (je vous conseille de passer la nuit dans ce joli petit port), il est perché sur un éperon rocheux, au bord de la falaise, à 50m au dessus de la mer. On y accède par une fine langue de terre pentue. En ruine et relativement petit, nous avons préféré rester à l’extérieur pour profiter de la vue magnifique qu’il nous offrait.

Prix : £6 par adulte / £2 par enfant (- de 16 ans)

© Romain Dondelinger Dunnottar Castle 1

©-Romain-Dondelinger-Dunnottar-Castle-2

©-Romain-Dondelinger-Dunnottar-Castle-3

 

Le château d’Edimbourg

Situé en plein centre de la capitale, perché en haut d’un volcan éteint, le château d’Edimbourg surplombe la ville. Datant du XIIème siècle, il a entre autre servis de maison pour la famille royale ou encore de prison pour les révolutionnaires américains durant leur guerre d’indépendance en 1776.

Il abrite une formidable collection d’armes médiévales dont la célèbre épée de William Wallace. Mais les visiteurs viennent surtout pour les fameux Joyaux de la Couronne d’Ecosse. Cachés pendant des années pour échapper aux Anglais, enterrés sous une église au fin fond de l’Ecosse, retrouvés bien plus tard par Sir Wlater Scott, l’auteur d’Ivanhoé… l’histoire de ces joyaux est épique et remarquablement bien racontée dans les salles du château. La couronne, l’épée d’apparat et le sceptre reposent aujourd’hui sous haute surveillance dans une salle coffre-fort gardée en permanence par deux policiers. Et on ne peut même pas les photographier.

Prix : £16.50 par adulte (16-67) / £9.90 par enfant (5-15)

©-Romain-Dondelinger-Edimbourg-Castle-1

©-Romain-Dondelinger-Edimbourg-Castle-5©-Romain-Dondelinger-Edimbourg-Castle-9©-Romain-Dondelinger-Edimbourg-Castle-3

©-Romain-Dondelinger-Edimbourg-Castle-13

©-Romain-Dondelinger-Stirling-Castle-statue©-Romain-Dondelinger-Edimbourg-Castle-7
©-Romain-Dondelinger-Edimbourg-Castle-11 ©-Romain-Dondelinger-Edimbourg-Castle-6

©-Romain-Dondelinger-Edimbourg-Castle-2©-Romain-Dondelinger-Edimbourg-Castle-10©-Romain-Dondelinger-Edimbourg-Castle-8

Le château de Stirling

Si Stirling vous évoque quelque chose, c’est sans doute parce que c’est ici qu’a eu lieu l’histoire de William Wallace, le héros rebelle du film « Braveheart ». Dominant toute la région, le château de Stirling nous a fait remonter le temps pour vivre à l’époque de Robert le Bruce, premier roi d’Ecosse. Des guides en habit d’époque nous ont fait parcourir des salles richement décorées où sont reconstituées des scènes de la vie quotidienne du château. Et pour une immersion totale, on a même enfilé des déguisements et testé des jeux médiévaux. On n’est pas beaux en comte et comtesse ?

Prix : £14.50 par adulte (16-59) / £8.70 par enfant (5-15)

©-Romain-Dondelinger-Stirling-Castle-16

©-Romain-Dondelinger-Stirling-Castle-8 ©-Romain-Dondelinger-Stirling-Castle-9 ©-Romain-Dondelinger-Stirling-Castle-7

©-Romain-Dondelinger-Stirling-Castle-6

©-Romain-Dondelinger-Stirling-Castle-13©-Romain-Dondelinger-Stirling-Castle-5

©-Romain-Dondelinger-Stirling-Castle-14 ©-Romain-Dondelinger-Stirling-Castle-12

©-Romain-Dondelinger-Stirling-Castle-2 © Romain Dondelinger Stirling Castle 1

©-Romain-Dondelinger-Stirling-Castle-15

Eilean Donan Castle

Sans doute le château le plus emblématique d’Ecosse ! Vous l’avez peut-être vu dans Highlander. Très photogénique à n’importe quelle heure de la journée, le château d’Eilean Donan surplombe le loch Duich et est relié au continent par un simple petit pont de pierre. Il servait autrefois à protéger l’entrée du loch contre les raids des vikings et des pirates des îles de l’ouest. Comme on y était en basse saison, on a eu la chance d’avoir un guide pour nous tout seul. Il aimait parler français avec nous et a pris le temps de tout nous raconter sur cette belle bâtisse. On en garde un super bon souvenir et on aurait aimé passer plus de temps à prendre le soleil depuis les remparts. La vue sur le loch et sur les alentours y était à couper le souffle !

Prix : £7.00 par adulte / gratuit pour les enfants jusqu’à 5 ans

©-Romain-Dondelinger-Eleian-Donan-Castle-3
©-Romain-Dondelinger-Eleian-Donan-Castle-7©-Romain-Dondelinger-Eleian-Donan-Castle-6©-Romain-Dondelinger-Eleian-Donan-Castle-4©-Romain-Dondelinger-Eleian-Donan-Castle-8

©-Romain-Dondelinger-Eleian-Donan-Castle-2

Urquhart Castle

S’il a joué un rôle stratégique dans les guerres d’indépendance de l’Ecosse, le château d’Urquhart est surtout aujourd’hui le rendez-vous des voyageurs qui veulent voir le monstre du Loch Ness. Il parait qu’on a plus de chance de l’apercevoir depuis la plus haute tour du château. J’ai essayé. J’ai rien vu… On laissera donc continuer le mystère ! Mais si Nessie n’a pas daigné montrer le bout de son nez, on a pu profiter d’un panorama à couper le souffle sur tout le loch. Un point de vue idéal pour profiter des belles couleurs de l’automne.

Prix : £8.50 par adulte (16-59) / £5.10 par enfant (5-15)

©-Romain-Dondelinger-Urquarth-Castle-1

©-Romain-Dondelinger-Urquarth-Castle-7©-Romain-Dondelinger-Urquarth-Castle-4©-Romain-Dondelinger-Urquarth-Castle-12

©-Romain-Dondelinger-Urquarth-Castle-11

©-Romain-Dondelinger-Urquarth-Castle-5 ©-Romain-Dondelinger-Urquarth-Castle-6

©-Romain-Dondelinger-Urquarth-Castle-2

©-Romain-Dondelinger-Urquarth-Castle-3 ©-Romain-Dondelinger-Urquarth-Castle-8

Fraser Castle

C’est un peu par hasard qu’on a trouvé ce château. C’est en cherchant la route du whisky entre Aberdeen (est) et Elgin (nord) et en se perdant dans les petites routes qu’on est tombé dessus. On s’est dit que ce serait l’occasion de faire une petite pose dans notre road-trip. Si on ne peut pas le visiter, car toujours habité, on a beaucoup apprécié la petite balade dans le domaine qui l’entoure.

©-Romain-Dondelinger-Fraser-Castle-2

©-Romain-Dondelinger-Fraser-Castle-7

©-Romain-Dondelinger-Fraser-Castle-4

©-Romain-Dondelinger-Fraser-Castle-1

©-Romain-Dondelinger-Fraser-Castle-3©-Romain-Dondelinger-Fraser-Castle-10

©-Romain-Dondelinger-Fraser-Castle-5 ©-Romain-Dondelinger-Fraser-Castle-6

©-Romain-Dondelinger-vache-ecosse-2

On vous avait bien dit qu’elles étaient poilues les vaches ici…

Si vous avez aimé cet article, n’hésitez pas à le partager autour de vous et à épingler notre photo ci-dessous sur Pinterest !

ecosse

4 Comments