©playingtheworld-porto-portugal-voyage-3

À seulement 2h d’avion de Paris, le Portugal est une destination accessible et dépaysante pour passer quelques jours au soleil. Après plusieurs jours de grisaille parisienne c’est sur un coup de tête que nous nous sommes envolés pour 4 jours à Porto, un nom qui évoquait en nous le soleil et le vin !

Porto étant une petite ville, on peut tout à fait en faire le tour en 3-4 jours. On prévoit donc un city-trip à la cool, entre farniente, découverte et gastronomie.

Notre séjour : du 7 au 10 mars 2017

Jour 1 – À la découverte de Porto

Nous arrivons à Porto en début d’après midi. Dès la sortie de l’avion on peut sentir un écart de température vraiment appréciable. Nous prenons le métro, direction le centre ville où nous déposons nos valises à l’hôtel Pao de Açucar. Cet immeuble un peu vieillot a une décoration très vintage et une très belle terrasse avec vue sur l’hôtel de ville. Je sens qu’on va se plaire ici.

La star de Porto, c’est le pont Dom Luis 1er. Une gigantesque structure métallique qui enjambe le fleuve Douro et qui ressemble étrangement à la tour Eiffel. Rien d’étonnant… il s’agit du même architecte ! 😉 On a donc qu’une envie : aller le voir de plus près ! Nous descendons les rues étroites de la ville jusqu’aux rives du Douro. Architecturalement parlant, il faut bien avouer que Porto, c’est le chaos ! Dès bâtiments en ruine côtoient de magnifiques édifices en plein de cœur de la ville. Heureusement, on peut admirer un peu partout l’art de l’Azuleros, ces mosaïques  blanches et bleues emblématiques de la villes et peintes sur des carreaux de faïence.

©playingtheworld-porto-portugal-voyage-18

©playingtheworld-porto-portugal-voyage-25

Nous passons la fin d’après midi aux abords du pont entre le quartier touristique de Ribeira et la ville qui s’étend de l’autre côté du pont : Novela de Gaïa.  On apprécie la lumière du soleil couchant sur le quai où nous sirotons bien entendu… notre premier verre de Porto !

©playingtheworld-porto-portugal-voyage-22

©playingtheworld-porto-portugal-voyage-4

Le soir, nous partons dîner au café Santiago. C’est ici, parait-il, qu’on trouve les meilleures Frasceschina (petite française) de la ville. On nous a vendu ce plat comme une spécialité de Porto et un incontournable de la gastronomie portugaise. Il s’agit en réalité d’un croque monsieur avec à l’intérieur un steak, du jambon et une saucisse. Le tout est recouvert de fromage fondu et d’un œuf au plat. L’ensemble est posé sur un lit de frites baignant dans une sauce marron. Amateur de délicatesse s’abstenir. Le résultat est clairement indigeste ! Au moins on aura testé.

©playingtheworld-porto-portugal-voyage-24

Jour 2 – Ballade sur le fleuve et visite des caves de Porto

C’est encore lourd du repas de la veille que nous partons pour notre deuxième journée de visite à Porto. Nous commençons par visiter les monuments de la ville haute.

Nous commençons par la librairie Lello, à deux pas de notre hôtel. Ce beau monument aurait inspiré J.K.Rowling pour la librairie d’Harry Potter. Les visiteurs y entrent surtout pour admirer le bel escalier en forme de 8 qui trône au milieu de la pièce.

En quittant la librairie, on se dirige vers la tour des clercs en traversant le jardin des oliviers. De là-haut, on devrait avoir une belle vue sur toute la ville. 200 marches plus tard, nous voici au sommet de la tour avec la ville à nos pieds.

©playingtheworld-porto-portugal-voyage-5

Nous sommes ensuite partis voir la Sé cathédrale. Un monument imposant sur les hauteurs de la ville. De là, nous avons rejoint les rives du Douro en passant par de petites ruelles pleine de charme.

©playingtheworld-porto-portugal-voyage-48

©playingtheworld-porto-portugal-voyage-46

©playingtheworld-porto-portugal-voyage-45

Nous déjeunons au restaurant Postigos do Carvae dans le quartier Ribeira. Au menu : morue à la crème et pièce de viande aux champignons. On nous avait dit qu’il fallait demander des demi-portions au Portugal… On aurait vraiment dû ! Malgré des plats délicieux, il nous est impossible de tout finir tant les quantités sont énormes.

Pour digérer, nous embarquons pour une croisière sur le fleuve Douro. Cette excursion est l’une des principales de la ville. Des dizaines d’agences dont DouroAzul proposent de faire le même tour. Pendant 50 minutes le bateau remonte puis descend le fleuve, nous expliquant tout ce qu’il faut savoir sur la ville et ses 5 grands ponts.

©playingtheworld-porto-portugal-voyage-53

©playingtheworld-porto-portugal-voyage-56

Le bateau nous dépose du côté de Gaïa où se trouvent toutes les caves de porto de la ville. On en profite pour aller visiter les caves de la marque Taylors. À l’intérieur, on découvre des rangées impressionnantes de tonneaux alignés. Durant la visite, on apprend tout ce qu’il faut savoir sur la création du porto. De la culture des vignes dans les montagnes situées à 100 km de la ville à la mise en tonneaux en passant par le pressage du raisin avec les pieds et la descente du fleuve a bord de bateau à voile traditionnel. La visite se termine bien entendu par une dégustation sur la terrasse de la cave, avec vue sur la ville. De quoi terminer la journée en beauté.

©playingtheworld-porto-portugal-voyage-59

Jour 3 – Un petit tour à la mer

Porto étant situé à environ 30 minutes de la mer, il est très facile de s’y rendre pour une demie-journée. Pour y aller on peut prendre le bus, le tram N°1 (un des plus anciens de la ville) ou emprunter un car panoramique. Nous testons pour une fois cette dernière option, offerte par l’agence DouroAzul. Une autre manière d’en apprendre davantage sur la ville.

Comme on nous avait dit que l’eau est terriblement froide dans le nord du Portugal, nous n’avons pas emmené nos maillots de bain. Cela n’a toutefois pas empêché Romain de se jeter à l’eau !

©playingtheworld-porto-portugal-voyage-77

Nous retournons à Porto en fin d’après-midi pour observer le coucher de soleil depuis le second étage du pont Dom-Luis. Pour nous y rendre, nous empruntons le télécabine. Une mouette vient nous saluer !

©playingtheworld-porto-portugal-voyage-3

©playingtheworld-porto-portugal-voyage-82

Le soir, nous partons dîner au restaurant Trinkas (encore une adresse très agréable où déguster des tapas portugaises) avant de retrouver Sarah, une lectrice du blog qui vit à Porto depuis quelques années. Avec son copain, Nuno, ils nous emmènent dans le quartiers étudiant de Porto et nous font découvrir les meilleurs bars de la ville ou la bière n’est qu’à… 50 centimes !!! Nuno est street-artiste. Il décore les rues de ses créations qui sont particulièrement appréciées à Porto… et à Bordeaux ! Vous pouvez aller voir son travail sur sa page Facebook : Costah Tatoo & Art Ça vaut vraiment le détour ! Du coup, on l’a accompagné une partie de la nuit pour l’aider dans son œuvre.

©playingtheworld-porto-portugal-voyage-1

Jour 4 – Dernières heures au soleil

Nous profitons de nos dernières heures à Porto pour aller voir le marché de Bolhao, un endroit très agréable où se mêlent Portugais et touristes. Impossible de résister devant le stand de fruit. Nous achetons des fraises délicieusement sucrées que nous partons manger à l’ombre des oliviers dans le jardin des oliviers.

©playingtheworld-porto-portugal-voyage-101

Puis il est l’heure pour nous de dire au revoir à la ville. Après un dernier jus de fruit bio au soleil, nous récupérons nos valises et reprenons la route de l’aéroport. Ces quelques jours auront été très reposants et ressourçants. Je pense qu’on reviendra dans la région pour explorer davantage l’intérieur des terres. Mais en attendant, on rentre en France pour attendre patiemment que le soleil monte un peu chez nous !

©playingtheworld-porto-portugal-voyage-103

Infos utiles

  • Comment arriver à Porto ? 

Depuis Paris Orly, nous avons pris l’avion. 75€ A/R (Vueling à l’aller pour 45€. Transavia au retour pour 30€).

Pour rejoindre le centre ville depuis l’aéroport, on a pris le métro. 1.95€ le trajet de 30 mn+ 0.60€ la carte rechargeable. Le métro à Porto fonctionne en zone. Pour ce trajet, il faut sélectionner 4 zones.

  • Où dormir à Porto ? 

Ils existe de nombreux hôtels ou hébergements Airbnb qui ont l’air très agréable ( vous pouvez bénéficier de 25 euros de réduction sur votre résevation en passant par notre lien Airbnb.)

Réservant à la dernière minute, notre choix s’est fait grâce à une offre promotionnelle de dernière minute sur Booking.

> Hotel Pao de Açucar. 47€/nuit. Nous avons eu une offre promotionnelle en réservant la veille sur internet. Chambre spacieuse avec grand lit double et sdb. Personnel très agréable et parlant très bien français. Petit-déjeuner inclus. Terrasse avec vue sur l’hôtel de ville.

BON PLAN pour ceux qui réservent l’hébergement sur internet : Le site de Cashback > iGraal.com vous permet d’économiser 4% sur Booking.com et 3,5% sur Hostelworld.com et plein d’autres sites sur Internet. Une fois votre compte créé sur iGraal, vous êtes redirigé sur le site de réservation d’hôtel de votre choix. Il ne vous reste plus qu’à réserver votre hôtel normalement et une fois le paiement effectué, iGraal crédite sur votre compte le pourcentage remboursé. Dès que vous avez 20€, vous pouvez demander à iGraal un virement sur votre compte bancaire. De quoi voyager encore plus ! 😉

Si ce bon plan vous intéresse, voici notre > lien de parrainage iGraal pour obtenir 5€ à votre inscription ! :-)

  • Où manger à Porto ? 

Au café Santiago pour goûter la spécialité local : la franceshina ! Environ 9,50€

Le restaurant Postigos do Carvae propose des plats traditionnels portugais (morue à la crème par ex).

Liquid Juice pour une pause healthy. Ce petit restaurant ne propose que des produits frais et bio. Très large choix de jus de fruit et de wraps. Un régal sur leur terrasse au soleil.

Pour manger des tapas portugaise : les restaurants Trinkas et Tasco.

  • Faire une ballade fluvial sur le Douro

De nombreuses compagnies proposent ce tour. Nous avons choisi l’agence DouroAzul. 12€ pour environ 50 minutes de croisière.

  • Comment aller à la plage ?

Avec le bus 500 (1,5€ l’aller), le tram vintage (2,5€) ou en bus touristique panoramique DouroAzul

  • La tour des clercs : 4€
  • La librairie Lello : 4€. Le prix d’entrée est déduit du prix à la caisse si vous achetez un livre.
  • Visiter les caves Taylor’s : 12€ incluant 2 verres de dégustation à la fin
  • Le téléphérique de Novela de Gaïa : 6€

 

  • Notre budget

Pour les 3,5 jours à Porto, nous avons dépensé 186€ chacun sur place (hors avion). Soit un total de 261€ avec l’avion.

porto

Laisser un commentaire

Basic HTML is allowed. Your email address will not be published.

Subscribe to this comment feed via RSS

%d blogueurs aiment cette page :