Posts tagged ‘bateau’

triangle-or

Pour quitter la Thaïlande par Chiang Rai et rejoindre le Laos nous avons lu un peu de tout sur internet et nous étions un peu perdus. Du coup, on a souhaité vous faire un petit récapitulatif de notre passage par la frontière début février 2016. Nous sommes passés par la frontière Chiang Khong (Thaïlande) – Houay Xay (Laos).

Rejoindre Chiang Khong depuis Chiang Rai

Des bus locaux partent tous les jours du centre ville. Le premier bus est à 6h et ils partent toutes les 30 minutes. Nous avons pris le bus de 8h (65 baths par personne, environ 1,50€) et sommes arrivés à 10h.

Attention ! Il ne faut surtout pas aller jusqu’à Chiang Khong ! Le bus s’arrête environ 5 km avant la ville sur la route principale au croisement avec le pont qui rejoint le Laos.

Il vous faudra ensuite prendre un tuk-tuk ou faire les 5 km à pied jusqu’au poste frontière. Nous avons opté pour le tuk-tuk  (50 baths chacun) car nous étions pris par le temps. On avait rendez-vous à 11h30 coté Laos pour prendre un bateau qui devait nous mener jusqu’à Luang Prabang.

DSC06176

Le passage de la frontière : une longue attente

La première chose importante à savoir est que le coût du visa pour le Laos est de 30$ (il est possible qu’on vous demande 1$ en plus si vous arrivez après 16h ou le week end).

Rassurez-vous si vous n’avez pas de dollars en votre possession, il y a des bureaux de changes et distributeurs à la frontière.

« Pour la petite histoire, nous n’avons pas réussi à changer nos baths en dollars à Chiang Rai car c’était le week end. Les banques étaient donc fermées. Et nous sommes partis le lundi matin à 8h, avant qu’elles ouvrent. Nous nous sommes donc rendus à la frontière sans dollars. En descendant du bus, un homme nous a proposé d’échanger nos baths. Nous avons accepté de peur de ne pas avoir de dollars pour payer le visa. Mais c’était une erreur car à l’arrivée à la frontière il y avait un bureau de change avec un taux plus intéressant. Le mieux reste quand même de changer dans une banque bien à l’avance ! »

Sortir de la Thaïlande est très rapide ! Une fois le tampon de sortie obtenu, un bus nous attend pour nous mener jusqu’à la douane laotienne. Impossible d’y échapper et nous n’avons pas d’autres choix que de payer les 20 baths par personne (0,50€) pour traverser le pont. A ce moment, nous ne sommes ni en Thaïlande, ni au Laos !

Arrivés à la douane laotienne, on donne nos passeports et les 30$ à un douanier. Celui-ci est très froid et nous fait comprendre qu’il faut attendre à côté avant de pouvoir les récupérer. Le temps d’attente est très long. Les agents attendent d’avoir vérifié les passeports de toutes les personnes qui étaient dans le bus avant de les rendre. On  essaye de leur faire comprendre qu’on a un bateau à prendre mais ils s‘en fichent totalement. Vers 11h15 nous récupérons enfin nos passeports.

Nous voici au Laos !

De nouveau, il faut prendre un tuk-tuk pour rejoindre l’embarcadère de Houay Xai qui se trouve à une dizaine de kilomètre du poste frontière. Nous sommes un groupe d’une dizaine et essayons de négocier mais rien y fait, c’est 100 baths par personne (2,50€) !

Nous cédons car nous savons que le bateau doit bientôt partir.

Nous arrivons à l’embarcadère vers midi. Le ticket de bateau pour les 2 jours de descente sur  le Mékong pour Luang Prabeng coûte 1000 baths par personne ou 220 000 kips (25€).

Le bateau quitte finalement le port vers 12h30. On est bien content de ne pas l’avoir loupé ! Nous arrivons à Pakbeng, la ville étape vers 17h30. Le lendemain départ 9h30 et arrivée à Luang Prabang à 17h.

Nous voici au Laos pour 3 semaines 🙂

DSC06179

Infos utiles :

Bus Chiang Rai – Chiang Khong => 65 baths par personne (environ 1,60€)

Tuk-Tuk arrêt de bus – frontière thaïlandaise => 50 baths par personne (environ 1,20€)

Bus traversant le pont entre les 2 frontières => 20 baths par personne (environ 0,50€)

Tuk-Tuk frontière laotienne jusqu’à l’embarcadaire de Huay Xai => 100 baths par personne (environ 2,50€)

Bateau 2 jours Huay Xai-Luang Prabang => 1 000 baths par personne (environ 25€)

Lire nos autres articles sur le Laos :

>>> Le Laos en stop : De Luang Prabang à Vientiane

>>> Le jour où j’ai testé l’hôpital au Laos

>>> Road-trip sur le plateau des bolovens

>>> On a testé le HelpX : prof d’anglais au Laos

>>> Comment passer la frontière Laos – Cambodge et éviter la corruption ?

>>> 3 semaines au Laos : bilan, budget, itinéraire

On vous conseille aussi de lire l’article très complet de Pam, du blog Voyager sa vie : Guide de voyage pour la Thaïlande pour un premier séjourvous trouverez notamment des infos sur tous les passages de frontière terrestre depuis la Thaïlande.

Si vous avez aimé cet article, n’hésitez pas à le partager autour de vous et à épingler notre photo ci-dessous sur Pinterest !

laos-thailande

32 Comments

En mai 2012, je (Chloé) me suis rendue avec une amie en Grèce pendant une dizaine de jours. Après avoir parcouru le Péloponnèse en bus et en stop pendant 6 jours, nous sommes enfin arrivées à notre destination tant espérée : Elafonissos ! (s’écrit aussi Elafonisos)

Cette île se situe au sud du Péloponnèse, tout proche de Neapoli. Elle fait environ 20km² et ne compte pas plus d’un millier d’habitants.

Selon les habitants, on y trouve la plus belle plage de méditérannée ! 

On a voulu aller verifier… 😉

carte-elafonissos-grece

Comment s’y rendre ?

Il n’y a pas de ferry depuis Athènes. Nous avons donc opté pour l’option bus, stop et bateau.

En arrivant à Neapoli (6 heures de bus depuis Athènes), on nous a informé qu’aucun bateau ne partait du port ce jour là (nous étions hors saison touristique). Le seul moyen pour se rendre sur l’île était de trouver un pêcheur ou bien de se rendre à Vigklafia, situé à 13 km pour prendre un bac qui transporte les locaux et leurs voitures. Nous avons choisi la seconde option et avons repris la route vers Vigklafia..

Aucun bus ne circulant sur ce tronçon, nous avons fait une fois de plus du stop. Très rapidement, une jeune fille grecque nous a pris pour terminer les derniers kilomètres.

l’embarcadère, aucun affichage ni renseignement sur le prochain départ n’était indiqué ! Nous avons donc attendu une longue heure en plein soleil avant qu’un bateau arrive. Ouf ! La traversée n’a durée que 10 minutes ! Et de mémoire nous avons dû payer l’équivalent de 2 euros par personne… ça valait le coup d’attendre !

elafonissos-grece-ile-bac

Sur le bac

elafonissos-grece-ile-bac-bateau

L’arrivée sur l’île : trouver un hébergement

elafonissos-grece-ile-port

Le port

En arrivant sur l’île, nous avons tout de suite senti les regards étonnés des habitants. Que venaient faire deux jeunes filles de 25 ans en basse saison ?

Nous sommes directement parties à la recherche d’une chambre à louer chez l’habitant. La plupart des logements était en plein nettoyage de printemps ou en rénovation. Au bout de 30 minutes de marche près du port, nous avons quand même fini par trouver une chambre avec salle de bain et vue sur le port pour 40 euros la nuit. En pleine saison, elle se loue 70 euros !

On était ravie ! Notre escale sur cette île commençait plutôt bien…

Programme des 2 jours : farniente, baignade et repos

Le but de notre venue ici : profiter des plages superbes qu’on avait vu sur internet. Et ça n’a pas loupé !

Il faut dire qu’en cette période, cette île balnéaire était quasi déserte.

Nous nous sommes renseignées auprès de notre hôte : les plages de rêve se trouvent de l’autre côté de l’île, à 4km à pied ! Il nous en fallait plus pour nous décourager. Une nouvelle occasion de faire du stop !

On y a cru. Mais aucune voiture ne circulait ce jour-la. On a donc improvisé une petite rando assez sympathique sur l’asphalte. Ce qui nous a vraiment laissé le temps de découvrir cette île sauvage d’une beauté incroyable.

elafonissos-grece

elafonissos-grece-ile-mer-turquoise

FB_IMG_1435148270110

Pique-nique et bouteilles d’eau dans les sacs, une journée complète sur les plages sud de l’île, aucun touriste en vue : on venait de trouver le PARADIS ! Les deux jours suivants ont été quasi similaires…

Petite info pratique : il n’ y aucun magasin ni endroits pour se restaurer, donc pensez à prendre assez d’eau et de nourriture avant de vous y rendre.

   elafonissos-grece-ile-plage-turquoise

elafonissos-grece-ile-plage-turquoise-sable-blanc

elafonissos-grece-ile-turquoise

Le reste du temps, nous nous sommes baladées, nous avons mangé et flâné dans le village et sur le port. Nous avons également assisté à de superbes couchers de soleil sur le golfe de Laconie. Vivre au rythme grec, laisser filer le temps, discuter avec des Grecs ultra gentils et respirant le bonheur… autant de souvenirs magiques que j’aurai du mal à oublier ! C’est d’ailleurs depuis ce moment là, que la Grèce est devenue l’une de mes destinations préférées…

elafonissos-grece-ile-village-chapelle elafonissos-grece-ile-coucher-soleil-2

elafonissos-grece-ile-coucher-soleil

Leave a comment

Lors de notre escapade en Grèce, nous avons été agréablement surpris par cette petite île des Cyclades. Mis à part le fait que Milos est essentiellement connue pour sa Vénus de Milo, on n’en savait pas plus ! La découverte de cette île a été un vrai coup de cœur.

Pour se déplacer nous avons choisi de louer un scooter à Adamas pour 10 euros par jours. On n’a vraiment pas regretté. L’île est toute petite, ça nous a permis d’être libre tout le temps !

Entre ses plages, sa tranquillité et la gentillesse des habitants, on ne peut que vous recommander de passer faire un tour sur cette île…

Nous sommes restés 5 jours au lieu de 3 prévus au départ.

Notre passage: juin 2014

Si vous souhaitez organiser vos vacances en passant par une agence, nous vous recommandons l’agence Evaneos qui organise des circuits sur mesure avec des agences locales.

 

miloSarakiniko

10382462_10152480337974637_3415684481375467682_n

Ce superbe paysage lunaire se trouve à quelques kilomètres au nord d’Adamas, près de Triovassalo. On vous conseille d’y aller en scooter ! Vous pouvez aussi vous renseigner à Adamas, il paraît que des bus circulent en haute saison/

 

© Romain Dondelinger Milos Grece (9)

10445553_10152480345044637_1296865737255906334_n

10406965_10152480345424637_6361922133471150785_n

Provatas

provatas-beach

Côté est de l’île, cette plage est un peu plus touristique que les autres mais vaut le coup de s’y déplacer.

On a mis environ 20 minutes en scooter d’Adamas, avec au passage la visite des terres où l(on découvre avec plaisir le côté authentique de Milos. On a croisé des chèvres au milieu de la route puis un berger avec ses moutons, le tout agrémenté du fameux “Yassas” (ndlr bonjour/salut).

10455310_10152480341619637_4532011180685912071_n

Firopotamos

Cette plage entourée de maisons de pêcheurs est située à 2km environ au nord de Plaka.

firopotamos-beach

Un petit pique-nique, un masque et un tuba, quoi de plus pour passer une meilleure journée ?

Des garages à bateaux pour les pécheurs

Des garages à bateaux pour les pécheurs

Plaka

Papafragas

Cette jolie crique, au mord de l’île, se trouve à environ 2 kilomètres au sud ouest de Pollonia. Pour notre plus grand bonheur, les gens ont souvent du mal à la trouver. Nous étions tous seuls toute une après midi !

Paraphrasa quand on y était...

Papafragas quand on y était…

Paraphrasa au soleil (©greekhotel.gr)

Papafragas au soleil (©greekhotel.gr)

Attention au chemin d’accès qui reste très difficile à emprunter.

10414509_10152480337869637_3277382551832934046_n

Kleftiko

Voici la première excursion payante qu’on s’est offerte à Milos. Et oui, pour se rendre à Kleftiko, le seul accès se fait par la mer donc on a dû choisir un tour organisé à Adamas.

Plusieurs prestataires sont sur le port pour démarcher les touristes. On a choisi au feeling parmi la dizaine de bateaux qui s’offraient à nous.

Au final on a embarqué avec 8 personnes sur un catamaran en bois, avec un capitaine qui parlait français. On est parti à 9h du port pour un retour entre 17h et 18h. Pour une cinquantaine d’euros par personne, la croisière inclue 5 arrêts snorkeling autour de Milos et le repas du midi. On s’est dit que ça allait être cool de rencontrer d’autres personnes, d’autres nationalités… Malheureusement, nous sommes tombés qu’avec des couples qui pensaient plus à faire bronzette qu’à discuter. Dommage pour nous, on s’est quand même beaucoup régalé !

L’excursion valait vraiment le coup, on a découvert des super coins de snorkeling et on a adoré passé la journée avec un beau ciel bleu sur un voilier !

Kleftiko

Kleftiko

10404095_10152480335359637_5912240709486576302_n

A bord

A bord

 Infos utiles

Nous avons dormi 4 nuits au Lagada beach (40 euros la nuit en juin).

© Romain Dondelinger Milos Grece (5)

BON PLAN pour ceux qui réservent l’hébergement en avance sur internet : Le site de Cashback iGraal.com vous permet d’économiser 4% sur Booking ou encore 3,5% sur Hostelworld et plein d’autres sites sur Internet (La FNAC, La Redoute, Darty…). Une fois votre compte créé sur iGraal, vous êtes redirigé sur le site de réservation d’hôtel de votre choix. Il ne vous reste plus qu’à réserver votre hôtel normalement et une fois le paiement effectué, iGraal crédite sur votre compte le pourcentage remboursé. Dès que vous avez 20€, vous pouvez demander à iGraal un virement sur votre compte bancaire. De quoi voyager encore plus ! 😉

Si ce bon plan vous intéresse, voici notre lien de parrainage iGraal pour obtenir 5 à votre inscription ! 🙂

Plus d’infos pour connaître nos adresses coups de cœurs : Milos : hôtels, restaurants, transports.

Alors, vous partez quand à Milos ?

Pour voir notre vidéo complète dans les îles c’est par ici : 12 jours dans les Cyclades 🙂

Si vous avez aimé cet article, n’hésitez pas à le partager autour de vous et à épingler notre photo ci-dessous sur Pinterest !

5 plages paradisiaques à voir à Milos

17 Comments