Posts tagged ‘snorkeling’

Pinnacles Desert, Nambung National Park, West Australia

La plupart des personnes qui voyagent en Australie se concentre essentiellement sur à la côte Est. Les plus courageux s’aventurent au centre du pays. Mais presque tous délaissent la côte Ouest. Et c’est bien dommage ! Car si l’essentiel de la culture australienne peut être appréhendée sur la côte Est (surf, bière, easy going…), l’Ouest australien réserve bien des surprises. C’est là, perdu au fin fond de l’outback, où le soleil tanne la peau et où les mouches ne vous laissent aucun répit que se trouvent les endroits parmi les plus beaux d’Australie. Alors OK c’est loin, OK ça fait peur, mais si toi voyageur tu es prêt à faire la route, crois moi, tu ne seras pas déçu. Tu es prêt ? Je t’emmène, du Sud au Nord, le long de la côte sauvage pour 5 expériences inoubliables !

“Chiller” sur les “plus belles plages” d’Australie à Espérance et Albany

Pour ceux qui traversent la plaine du Null Arbor (la longue ligne droite entre Adélaïde et Perth), les plages des villes d’Espérance et d’Albany ont des airs de paradis terrestre. Elues “plus belles plages d’Australie” en 2006, elles sont la fierté locale. Et on les comprend ! Sable blanc, eaux turquoises et chaudes, gros rochers ronds qui forment des piscines naturelles… on en oublierait presque qu’on est en face du pôle Sud ! Et pour terminer la carte postale, faites un stop à Cap Le Grand National Park situé à une cinquantaine de kilomètre à l’Est d’Espérance. Vous aurez peut-être la chance de voir des kangourous se prélasser au soleil sur ces longues plages désertes.

180488_10150106363924637_1102704_n

180548_10150106368434637_1749948_n

181644_10150106372369637_6160605_n

Dormir au sommet d’un eucalyptus dans “la vallée des géants”

Plus à l’Est, en remontant sur Perth, traversez la “vallée des géants“. Dans cette région envahie par les eucalyptus géants, il est possible de se balader sur la canopée grâce au spectaculaire Tree Top Walk. Mais si vous n’avez pas le vertige, je vous conseille d’attendre la nuit pour grimper en haut d’un de ces immenses arbres pour dormir à 60 mètres du sol ! Prévoyez bien tout votre matériel (lampe, duvet, couvertures, pull…) avant d’entreprendre l’ascension car l’échelle qui grimpe en colimaçon autour du tronc est un peu dangereuse. Mais une fois en haut, vous vous sentirez vraiment seul au monde jusqu’au lendemain matin. Attention : avec le vent, l’arbre bouge ! 😉

183648_10150106365844637_1585109_nLe Tree Top Walk

205677_10150151163844235_578718_n

206504_10150151163019235_7993850_n 196546_10150151254159637_1707252_n

207685_10150151163489235_1320049_n

206941_10150151163729235_3532251_n

182616_10150106365004637_6244968_n

Nourrir les dauphins de Shark Bay

Contrairement à ce que son nom veut faire croire, Shark Bay est l’endroit idéal pour voir… des dauphins ! Depuis 60 ans, ces mammifères marins s’approchent des plages de Monkey Mia pour y être nourri. Si l’échange n’a rien d’authentique, c’est quand même super impressionnant d’approcher un dauphin d’aussi près.

Astuce du backpacker : arrivez de nuit et passez la nuit à la belle étoile sur la plage !

En reprenant la route, faites un stop à Shell Beach, une plage entièrement recouverte de coquillage. Super beau !

205101_10150163315664637_8062611_n

216832_10150163316039637_8152493_n

217073_10150163316594637_146237_n

205692_10150163314649637_1460739_n

216971_10150163320509637_2606540_n

262444_10150263989049235_988128_n

Plonger sur la petite barrière de corail à Coral Bay et Exmouth

Si vous aimez les gros poissons et le snorkeling, arrêtez-vous ABSOLUMENT plusieurs jours sur la petite barrière de corail. Elle est beaucoup plus accessible que sa grande soeur de l’Est. Ici, pas besoin de bateau pour admirer les fonds marins. Un masque, un tuba, une bonne paire de palme et c’est parti ! Entrez dans l’eau et au bout de quelques mètres seulement, des poissons énormes de toutes les couleurs vous passent entre les jambes !

Coral Bay (au sud) est une toute petite localité constituée exclusivement de resorts et de campings. Les commerces du coin sont un peu chers (car perdu au milieu de nul part), mais cela vaut vraiment la peine de rester plusieurs jours pour profiter à fond de l’endroit. Nous avions projeté d’y passer que 2 jours, nous y sommes restés 6. Pèche, plongée, kayak… ici, toutes les activités ont un rapport avec la mer. Mais mon meilleur souvenir reste le jour où j’ai nagé avec une raie manta !

Plus au nord, la ville d’Exmouth est l’entrée du Cape Range National Park. Avant de vous aventurer dans cette réserve, pensez à faire le plein d’essence, d’eau et de nourriture car il n’y a absolument aucune infrastructure dans tout le park. Je vous conseille également d’arriver AVANT le coucher du soleil. Cela vous permettra de trouver une bonne place pour votre van/voiture (il n’y en a pas beaucoup dans les free camps) et surtout cela vous évitera d’avoir à éviter les kangourous et de faire 20km en… 2h00 (véridique) ! Mais rassurez-vous, une fois sur place, vous pourrez profiter pleinement des plages du park dont la célèbre Turquoise Bay. La encore, il vous suffira de faire quelques mètres dans la mer pour être entouré de poissons, de tortues et même de petits requins de récifs. Si vous y arrivez entre avril et juillet, vous pourrez nager avec des requins baleines en bookant un tour directement à Exmouth (environ 300 dollars). Malheureusement, ce n’était pas encore la saison quand nous y étions. 🙁

217515_10150163322934637_7021000_n

Turquoise Bay

225452_10150168474464235_4527659_n

205778_10150163332584637_5396934_n

221826_10150164224264637_7816318_n

207312_10150164224499637_771691_n

216070_10150163322279637_4812085_n

Comité d’accueil à l’entrée du Cape Range National Park

Jouer à Indiana Jones dans le Karijini National Park

Pour moi, sans doute le plus beau park national d’Australie occidentale. Toujours en remontant vers le nord, éloignez-vous de la côte, empruntez la voie 136 et dirigez-vous vers Karijini National Park. Depuis la route, rien ne semble indiquer qu’un gigantesque canyon crevasse le désert australien. Une fois à l’entrée du park, il vous reste encore 40km de gravel road (route non bitumée ndlr) à parcourir (soyez patient si vous n’avez pas de 4×4 !). Il existe une petite dizaine de courtes randonnées qui vous mèneront tout en bas des gorges. Pensez à prendre de l’eau, beaucoup d’eau. Car si la descente se fait sans problème, la remontée est souvent plus pénible.

226464_10150171429029637_831067_n

229819_10150171427794637_5080297_n

215555_10150170111069235_7103200_n

227086_10150170107154235_2204831_n (1)

229326_10150171421579637_6986211_n

BONUS : Le Kimberley

Cette région située tout au Nord-Ouest de l’Australie est certainement l’une des plus sauvages et inhospitalières du continent. Nous n’avons malheureusement pas pu y aller car nous n’avions pas de 4×4 et la région était en grande partie inondée quand nous sommes passés à coté. Ce sera l’occasion d’un nouveau voyage. 😉

216169_10150163310864637_1103542_nDernier conseil : ne partez JAMAIS sans votre filet à mouches !

Vous partez en Working Holiday Visa bientôt ? Découvrez l’assurance CAP Working Holidayde Chapka Assurances  ! En plus vous avez -5% pour vous en cliquant sur le lien !!!!!

  • Si vous avez aimé cet article, n’hésitez pas à le partager autour de vous et à épingler notre photo ci-dessous sur Pinterest !

13 Comments

Novembre 2014. Dernière étape de notre périple thaïlandais : les îles ! Krabi n’est pas une ville très attirante en soi, mais grâce à son aéroport, c’est la porte d’entrée pour le sud du pays. De là, il est facile de rejoindre Phuket, Ko Phi Phi et Ko Lanta à l’Ouest ou bien Ko Samui, Ko Phangan et Ko Tao à l’Est. Nous avons choisi les deux dernière îles pour poser nos serviettes, faire la fête sur la plage ou encore explorer les fonds marins ! N’oubliez pas votre crème solaire et votre maillot ! 😉

Notre bar préféré pour faire la fête : le Sunset Bar (Ko Tao)

Notre spot de snorkelling préféré : Shark Bay (Ko Tao)

Notre hôtel préféré : Island View Cabana (Ko Phan Gan)

Pour voir des singes sur la plage : Railay beach

6 Comments

Juin 2014. Pour notre première incursion dans les Cyclades, nous avons choisi de visiter une île très touristique – Santorin – et une autre un peu moins connue mais avec tout autant de charme – Milos. Entre plages paradisiaques, villages de pécheurs aux murs blancs et aux toits bleus et couchés de soleil époustouflants, partons nous balader dans cet archipel perdu au milieu de la Méditerranée et où il fait bon vivre.

Leave a comment