©playingtheworld-chine-emei-shan-sichuan-voyage-6

Après avoir visité le Yunnan, notre route vers Pékin nous a mené dans la province du Sichuan. Là encore, nous n’avons passé qu’une petite semaine dans cette magnifique région. Pas assez longtemps pour l’explorer en profondeur mais suffisamment pour découvrir certains de ses plus beaux endroits.

Carte sichuan

2 jours sur le mont Emei (Emei Shan)

Il existe 4 montagnes bouddhiques sacrées en Chine. L’une d’elles se trouve dans le Sichuan, il s’agit d’Emei Shan (Shan signifie “mont”). Grimper au sommet de la montagne représente un pèlerinage important pour beaucoup de Chinois… et un exploit sportif pour tous ! Toujours courbaturés par notre trek dans les gorges du saut du tigre de la semaine précédente, je dois avouer que nous avons fait les feignants et pris la navette puis le téléphérique pour arriver au sommet de la montagne, à environ 3 100 mètres d’altitude ! (C’est quand même plus facile même si on a dû endurer pendant 2 heures de montée les profonds raclements de gorge suivis des crachas bruyants du chauffeur de la navette !).

©playingtheworld-chine-emei-shan-sichuan-voyage-6

A cette hauteur, nous sommes passés au dessus des nuages ce qui nous a permis d’admirer un paysage magnifique donnant sur une mer blanche, comme dans l’avion ! 🙂 On est resté un long moment au sommet, à prendre le soleil et observer un temple apparaître et disparaître dans les nuages. La descente en escalier, un peu ardue, nous a replongé dans une brume humide et mystérieuse. On aurait pu descende toute la montagne pour voir d’autres temples et une zone peuplée de singes, mais les conditions climatiques et les hordes de touristes nous ont démotivés. Nous avons préféré retourner au chaud dans notre auberge. 😉

©playingtheworld-chine-emei-shan-sichuan-voyage-5

©playingtheworld-chine-emei-shan-sichuan-voyage-4

©playingtheworld-chine-emei-shan-sichuan-voyage-1

©playingtheworld-chine-emei-shan-sichuan-voyage-7

©playingtheworld-chine-emei-shan-sichuan-voyage-8

Oú dormir : Teddy Bear GH, 35 yuans (4,70€) par personne (dortoirs de 5, lits confortables avec rideaux, salle de bain dans la chambre)

©playingtheworld-chine-emei-shan-sichuan-voyage-3©playingtheworld-chine-emei-shan-sichuan-voyage-2

Les + :

  • le paysage au sommet
  • l’air frais de la montagne

Les – :

  • le prix : comptez 90 yuans la navette, puis 185 yuans le droit d’entrée sur la montagne et 65 yuans le téléphérique pour accéder au sommet.
  • la marée de touriste (pas de bol pour nous, on a visité Emei Shan un week-end !)

2 jours dans le petit village de Lui Jiang

Après Emei Shan, nous avions prévu de nous rendre à Le Shan pour voir le plus grand bouddha du monde. Des bouddhas, on en a déjà vu beaucoup dans les autres pays et on voulait fuir la foule de touristes. Nous avons donc décidé d’esquiver cette ville et de la remplacer par Lui Jiang, un tout petit village perdu au fond d’une vallée. Nous nous y sommes rendus en stop très facilement. Ce qu’on a aimé à Lui Jiang : son calme, sa petite rivière aménagée, ses nombreux peintres qui occupent les bergent. En deux mots : la sérénité !

©playingtheworld-chine-luijiang-sichuan-voyage-11

©playingtheworld-chine-luijiang-sichuan-voyage-2

©playingtheworld-chine-luijiang-sichuan-voyage-14

©playingtheworld-chine-luijiang-sichuan-voyage-3

©playingtheworld-chine-luijiang-sichuan-voyage-17

©playingtheworld-chine-luijiang-sichuan-voyage-15

Oú dormir : Le nom de notre hôtel étant en chinois, on ne pourra malheureusement pas vous le donner. En revanche, Lui Jiang étant un tout petit village, vous le retrouverez facilement avec la photo de la porte d’entrée ! 😉 150 yuans la chambre double (négociée à 110 yuans)

1 jour à Bifengxia avec les pandas géant de Chine 

On ne pouvait pas visiter le Sichuan sans voir des pandas. Nous avons préféré les observer en semi-liberté dans la base des pandas de Bifengxia. L’une de nos plus belles journées en Chine !

©playingtheworld-chine-panda-bifengxia-voyage-24

Pour avoir plus d’infos sur cette journée fabuleuse, vous pouvez lire notre article Une journée avec les pandas géants de Chine dans le Sichuan

Prix de l’entrée : 118 yuans / 60 yuans tarif réduit

Les + :

  • les bébés pandas qui jouent dans l’herbe
  • le cadre : la réserve se trouve dans une vallée verdoyante magnifique

Les – :

  • la longue marche pour arriver à l’entrée de la réserve des pandas

2 jours à Chengdu

La capitale du Sichuan ne présente que peu d’intérêt ! Nous y sommes tout de même restés deux jours car c’est dans cette ville située au milieu de la Chine qu’on s’est donné rendez-vous avec Parearau, notre amie Néo-Zélandaise qu’on a hébergé 9 mois plus tôt à Paris. C’est donc à trois que nous avons visité le quartier historique de Chengdu, flâné dans le parc du peuple et bu un thé dans l’une des innombrables maison de thé de la ville. On a même eu l’occasion de se joindre à un groupe de chinois en train de danser dans un parc. Une autre manière de se fondre dans le décor et une super occasion de rigoler et partager avec des locaux ! 🙂

Où dormir : Mr.Panda Youth hostel, une super auberge de jeunesse en plein coeur de la ville, 25 yuans le lit (3.40€) dans un dortoir de 6, connexion Internet pas très bonne

BON PLAN pour ceux qui réservent l’hébergement en avance sur internet : Le site de Cashback iGraal.com vous permet d’économiser 4% sur Booking ou encore 3,5% sur Hostelworld et plein d’autres sites sur Internet (La FNAC, La Redoute, Darty…). Une fois votre compte créé sur iGraal, vous êtes redirigé sur le site de réservation d’hôtel de votre choix. Il ne vous reste plus qu’à réserver votre hôtel normalement et une fois le paiement effectué, iGraal crédite sur votre compte le pourcentage remboursé. Dès que vous avez 20€, vous pouvez demander à iGraal un virement sur votre compte bancaire. De quoi voyager encore plus ! 😉

Si ce bon plan vous intéresse, voici notre lien de parrainage iGraal pour obtenir 5€ à votre inscription ! 🙂

Les + :

  • boire un thé dans une maison de thé
  • se balader dans les parcs et se mêler aux Chinois qui jouent et qui dansent

Les – :

  • on a trouvé que le “vieux” quartier de Chengdu était fabriqué de toute pièce pour plaire aux touristes. On n’y a pas trouvé l’authenticité qu’on est venu y chercher.

Notre ressenti 

Malgré le peu de temps qu’on lui a consacré, le Sichuan est une très belle région qu’on a adoré visiter. Comme pour le Yunnan, nous savons que nous reviendrons un jour ici, ne serait-ce que pour voir le parc national Jiuzhaigou, l’un des plus beaux du pays !

©playingtheworld-chine-chengdu-sichuan-voyage-10

2 Responses to “7 jours dans le Sichuan – notre itinéraire”

  1. Anna & Lukian

    Hello !
    Je suis tombée sur votre blog et il se trouve que je suis entrain d’organiser un voyage de 1 mois dans le Sichuan et le Yunnan pour le mois de septembre. Je souhaiterai savoir si vous avez des infos et des conseils concernant le petit village de Liujiang(zhen). Est ce que vous avez pu y accéder facilement en stop à partir de Emei et de là est ce que c’est facile de rejoindre Chengdu (sans passer par Ya’an) ou est ce qu’il faut repasser par Emei pour prendre le train ? Merci beaucoup 🙂
    Anna

    Répondre
    • playingtheworld

      Bonjour à vous 2,
      Rejoindre Liujiuang depuis Emei en stop a été très facile pour nous. Et je pense que rejoindre Chengdu sera également faisable. Les chinois sont très curieux et s’arrêtent facilement 🙂 Bon voyage !

      Répondre

Laisser un commentaire

Basic HTML is allowed. Your email address will not be published.

Subscribe to this comment feed via RSS

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.