Il y a des régions en France qui, lorsqu’on les découvre pour la première fois, nous laisse littéralement sans voix. Des endroits qu’on connait de nom et dont on se demande, une fois visité, comment on a pu passer autant de fois à côté sans jamais prendre le temps de s’y arrêter. Ce sentiment, nous l’avons connu en avril dernier lors de notre séjour de 3 jours à Millau, en Aveyron.

Depuis deux ans maintenant, nous participons au salon des blogueurs de voyage We Are Travel (WAT), un événement qui rassemble blogueurs voyage et professionnels du tourisme pour 3 jours de rencontres, conférences, rendez-vous pro et soirées networking. Après St-Malo l’année dernière, c’est à Millau que la 5ème édition du salon, WAT18 a eu lieu. Hein ? L’Aveyron ? C’est où ça ? Millau ? Si, je connais, y’a pas un viaduc là-bas ? Bref, avant le salon, on ne connaissait pas vraiment ce petit coin de paradis

Connue pour être la capitale française des activités sportives et outdoor, Millau est aussi la destination idéale pour admirer de superbes paysages, visiter de charmants petits villages médiévaux et goûter une gastronomie locale tout aussi généreuse que délicieuse. Suivez-nous, on vous emmène à la découverte de la région à travers quatre activités nature et patrimoine.

Explorer le plateau du Larzac en trottinette électrique

Voici une activité qui rappellera à certains de bons souvenirs d’enfance. Après avoir conquis le cœur des grandes villes françaises, les trottinettes électriques s’attaquent à nos montagnes et nos forêts pour offrir de belles randonnées en mode tout terrain. Montées sur des roues qui font penser à celles d’un VTT, c’est juchés sur ces bolides que nous avons exploré le plateau du Larzac.

De bon matin, Cyril notre guide vient nous chercher avec d’autres blogueurs pour une randonnée de deux heures dans le parc naturel des Grands Causses. C’est avec le viaduc de Millau en toile de fond qu’il nous explique comment conduire notre trottinette électrique et nous donne notre équipement. Genouillères, coudières, casque pour la sécurité et un sac à dos contenant une batterie de 5 kg pour alimenter notre engin, quelques tours de terrain pour bien prendre nos trottinettes en main et nous voici partis pour deux heures de ballades. Après quelques mètres, on se sent tout à fait à l’aise sur nos trottinettes qui peuvent monter jusqu’à 35km/h. Guidon droit pour accélérer, le gauche pour freiner, j’attaque la pente des causses avec une confiance et une vitesse de plus en plus grande. Rapidement, j’augmente le niveau de puissance de ma trottinette pour toujours plus de sensations. Même Chloé qui d’habitude n’a pas trop le sens de l’équilibre s’en tire à merveille sur les routes sinueuses des causses.

En chemin, Cyril a prévu plusieurs arrêts pour nous parler du plateau du Larzac et admirer les magnifiques points de vue qu’offre le sommet des causses. Ici, on admire le viaduc de Millau, là on découvre la cardabelle, une fleur qui ressemble au chardon et symbole des Causses du Larzac, plus loin Cyril nous parle des lavognes (points d’eau naturels ou construits par l’homme et qui servent d’abreuvoir aux troupeaux qui paissent sur le plateau). On croise même la route de vautours et surtout on marque quelques arrêts pour admirer le viaduc. Notre randonnée électrique se termine aux pieds de la croix du col du renard où deux chèvres naines ont élus domicile après s’être échappées de leur ferme. On admire une dernière fois Millau en contre-bas avant de remonter sur nos trottinettes et dévaler la route jusque dans la vallée. Entre sensations, vitesse et découverte naturelle, on a vraiment adoré cette activité.

Prix : à partir de 25€ pour 1 heure

Plus d’infos : www.duverbike.com

Tyrolienne

Situées à quelques kilomètres de Millau, les Gorges de la Dourbie offrent un cadre idéal à la pratique de ma deuxième activité : la tyrolienne ! Toujours accompagné d’autres blogueurs voyage, j’enfile casque et baudrier pour deux heures d’activité fun et sportive. Moi qui pensais passer une après-midi tranquille à me laisser glisser d’un tyrolienne à une autre tout en admirant le paysage, j’avais bien tort… car avant de jouer les écureuils volants, il faut grimper au sommet des falaises d’où partent les tyroliennes. Ponts de singe, filets, ponts de planches suspendus dans le vide… la descente en tyrolienne se mérite. J’ai même dû affronter une portion de via ferrata assez intense et faire le funambule sur une slackline tendue entre les rochers. Mais que d’adrénaline ! Heureusement, après l’effort vient le réconfort. Alors qu’il nous a fallut une bonne heure et demie pour grimper tout en haut de la montagne, il ne nous faut que quelques dizaines de minutes pour rejoindre notre point de départ dans la vallée grâce à des tyroliennes de 40m à… 300m ! Vraiment impressionnant !

Prix : 34€/pers (32€/pers pour les groupes de 8 personnes)

Plus d’infos : www.roc-et-canyon.com

Dévaler la vallée de Cernon en vélorail

Pour terminer cette journée sportive, l’équipe du salon des blogueurs voyage nous a réservé une petite surprise : la descente de la vallée de Cernon en vélorail ! Cette activité ludique et pas trop intense est une fois de plus l’occasion d’admirer les magnifiques paysages de l’Aveyron. Le principe est simple : on embarque à bord d’un engin qu’on fait avancer sur une ancienne ligne de chemin de fer grâce à deux vélos. Heureusement, le parcours qu’on emprunte est en descente. Par groupe de quatre ou cinq, on fonce à toute vitesse sur la voie ferrée, traversant des viaducs et des tunnels bien noirs. Une activité vraiment sympa à faire en famille.

©Nico Gomez / We Are Travel

Prix : 16€ par adulte / 6€ par enfant / Gratuit en dessous de 6 ans

Plus d’infos : www.surlesrailsdularzac.com

Faire la fête chez les Templiers à St-Eulalie-de-Cernon

Les activités sportives, c’est bien. Mais l’Aveyron, c’est aussi de magnifiques villages médiévaux qui méritent le coup d’œil. Parmi eux, nous avons eu l’occasion de découvrir Sainte-Eulalie-de-Cernon, un des 10 villages classés Plus beaux villages de France en Aveyron. A notre arrivée, nous sommes accueillis par des hommes en armes. Armés d’épées, de hallebardes et de lances, ils nous escortent jusqu’à la place centrale où tout un village médiéval a été reconstitué pour la soirée. Tir à l’arc, artisanat médiéval, visite des ateliers… c’est dans cette atmosphère très Game of Thrones qu’on prend l’apéritif entre blogueurs de voyage. Quand tout à coup, une main robuste s’abat sur mon épaule. Un guerrier veut se battre avec moi. Ni une, ni deux, j’enfile mon heaume et dégaine mon épée pour un duel au sommet. Après quelques coups d’épées échangés, c’est maintenant l’heure de faire la paix autour d’un gigantesque buffet rempli de spécialités aveyronnaises.

©Nico Gomez / We Are Travel

©Nico Gomez / We Are Travel

Photo prise par Seb du blog “Voyageurs sans frontières”

En bonus : passer une soirée monumentale aux pieds du viaduc de Millau

La première chose qu’on voit en arrivant sur Millau, c’est son fameux viaduc. Long de 2 460 mètres et haut de 343 mètres, ce géant d’acier enjambe la vallée du Tarn avec élégance. De n’importe où dans Millau, on peut apercevoir sa silhouette élancée. Après l’avoir observer pendant tout notre séjour, on ne pouvait pas quitter Millau sans le voir de plus près. C’est donc sur l’aire d’autoroute du Viaduc de Millau privatisée pour l’occasion que l’équipe du salon a organisé une dernière soirée. Aux pieds de cet édifice monumental, on a pu admirer un magnifique coucher de soleil avant de partager tous ensemble des spécialités aveyronnaises et danser jusqu’au bout de la nuit (enfin pas pour nous car avec notre petite puce qui avait à peine 3 semaines, on n’a pas tenu très longtemps niveau fatigue !)

©Nico Gomez / We Are Travel

Infos pratiques

Où dormir à Millau ?

Comme tous les blogueurs participant au salon, j’ai été hébergé au Domaine Saint-Estèves. Nous étions répartis par quatre dans de jolis petits chalets en bois bien équipés et avec une jolie terrasse pour prendre l’apéro avec les copains blogueurs. Situé en périphérie de Millau, sur les pentes des causses, ce domaine dispose d’une piscine (qu’on n’a malheureusement pas eu le temps de tester) et d’une vue imprenable sur le viaduc.

Chloé de son côté à dû dormir dans un appartement loué sur AirBnB pour pouvoir rester la nuit avec Elia. Les enfants n’étant pas accepté sur le salon, il a fallut nous séparer pour qu’elle puisse passer la nuit avec Elia qui était gardée pendant la journée par la mère et la sœur de Chloé. Une organisation un peu fatiguante mais qui nous a permis de découvrir un peu plus le centre de Millau.

Plus d’infos : www.dsemillau.com

BON PLAN pour ceux qui réservent l’hébergement en avance sur internet : Le site de Cashback iGraal.com vous permet d’économiser 4% sur Booking ou encore 3,5% sur Hostelworld et plein d’autres sites sur Internet (La FNAC, La Redoute, Darty…). Une fois votre compte créé sur iGraal, vous êtes redirigé sur le site de réservation d’hôtel de votre choix. Il ne vous reste plus qu’à réserver votre hôtel normalement et une fois le paiement effectué, iGraal crédite sur votre compte le pourcentage remboursé. Dès que vous avez 20€, vous pouvez demander à iGraal un virement sur votre compte bancaire. De quoi voyager encore plus ! 😉

Si ce bon plan vous intéresse, voici notre lien de parrainage iGraal pour obtenir 5€ à votre inscription ! 🙂

Où manger à Millau ?

En Aveyron, on mange bien. On mange même très bien ! Aligot, roquefort, gâteau à la broche…. Les spécialités locales sont variées et délicieuses. Voici quelques adresses qu’on a pu tester et qu’on vous recommande si vous passez à Millau :

  • Au jeu de paume – 4 Rue Saint-Antoine 12100 Millau
  • Au 16 –  6 Bd. de la Capelle 12100 Millau

On espère que ce petit aperçu vous aura donné envie de passer vos prochaines vacances en Aveyron. Nous en tout cas, on est clairement tombé sous le charme de cette région. Notre (court) séjour à Millau a été une vraie découverte et un véritable coup de cœur. Vous l’aurez compris, entre les activités outdoor, la gastronomie et l’impressionnant patrimoine historique de la région, l’Aveyron a encore de beaux trésors à nous dévoiler. On espère donc pouvoir revenir bientôt pour tester de nouvelles activités et découvrir de nouveaux coins dans ce joli département français.

Cet article a été écrit dans le cadre du salon des blogueurs de voyage 2018
et en partenariat avec l’Office de Tourisme de l’Aveyron.


  • Vous avez déjà visité l’Aveyron ? Laissez-nous un commentaire pour nous raconter votre voyage ou nous donner vos bonnes adresses.

2 Responses to “Aveyron : 4 activités pour découvrir Millau et sa région”

  1. Benoît

    Ca me rappelle des souvenirs ! C’était sympa de te rencontrer pendant les tyroliennes, Romain. Une chouette expérience !
    Au plaisir de te recroiser lors d’un prochain salon 🙂

    Répondre
    • playingtheworld

      Et oui c’était une belle journée. Direction Lille pour l’année prochaine. Au plaisir de t’y revoir.

      Répondre

Laisser un commentaire

Basic HTML is allowed. Your email address will not be published.

Subscribe to this comment feed via RSS

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.