©playingtheworld-trash-hero-kohlipe-thailande-22

Ce qui est bien quand on est sur une île en Thaïlande, c’est qu’il existe plein d’activités sympa à faire pour ne pas s’ennuyer : plongée sous-marine, snorkeling, beach volley, bronzette… Mais la nouvelle activité qu’on a découvert sur Koh Lipe a fait de nous des héros… des Trash Heros plus précisément !

Mais au fait, c’est quoi un Trash Hero ?

L’expression vient tout simplement de « Trash » qui veut dire déchet et « Hero » qui veut dire… ben, héros ! On est donc devenu des héros des déchets ?! Bon, ok, dis comme ça c’est pas très glamour mais en vrai c’est une super expérience qu’on vous invite à tester au moins une fois dans votre vie.

Plus concrètement, Trash Hero est le nom d’un association qui a vue le jour sur la petite île de Koh Lipe. Son objectif est simple : débarrasser l’archipel de tous les déchets qui salissent les plages, les fonds marins et les forêts. Tous les lundis, des bénévoles sont envoyés sur différents plages pour ramasser un maximum de détritus.

Ceux qui nous connaissent savent qu’on a un petit penchant pour la protection de l’environnement et en particulier des océans. Cette « excursion » est donc parfaite pour nous ! Et puis, ça fait du bien de se sentir utile après plusieurs semaines de voyage 😉

Comment se passe la journée d’un Trash Hero à Koh Lipe ?

A 10h du matin nous nous présentons au lieu du rendez-vous sur Pattaya Beach. Une bonne quarantaine de bénévoles sont déjà présents. Des Suédois, des Américains (comme quoi…), des Allemands, des Israéliens, des Australiens… et deux Français ! Notre mission aujourd’hui : Koh Rawi. C’est l’île la plus au nord de l’archipel. Elle n’est pas habité, aucun bateau n’y va et aucun plongeur n’explore ses rivages. Le responsable de l’association nous dit qu’ils n’y sont pas allé depuis un an. Il ne devrait pas y avoir trop de déchets à amasser

©playingtheworld-trash-hero-kohlipe-thailande-8©playingtheworld-trash-hero-kohlipe-thailande-9

Nous embarquons à bord de long tail boats et mettons le cap sur notre destination. En arrivant là bas, on découvre l’une des plus belles plages qu’on ai vu jusqu’à présent. Une baie de sable blanc bordée d’une eau turquoise et translucide avec en toile de fond, une forêt impénétrable. Un véritable paradis terrestre ! Mais un paradis bien sale. A peine avons nous débarqué qu’on remarque des bouteilles et des bidons en plastique sur la plage et dans l’eau.

©playingtheworld-trash-hero-kohlipe-thailande-10

©playingtheworld-trash-hero-kohlipe-thailande-12

©playingtheworld-trash-hero-kohlipe-thailande-14

Armés de nos sacs poubelles, nous nous dispersons sur la plage et dans les sous bois pour commencer la récolte. On avait bien tort de penser qu’on allait se tourner les pouces. En deux heures nous ramassons… 2,15 TONNES DE DECHETS !!! On ne pensait pas que la mer pouvait ramener autant de déchets sur la cote. Et on ne pensait pas qu’on pourrait être aussi efficace en seulement deux heures.

©playingtheworld-trash-hero-kohlipe-thailande-18

©playingtheworld-trash-hero-kohlipe-thailande-5

©playingtheworld-trash-hero-kohlipe-thailande-15

©playingtheworld-trash-hero-kohlipe-thailande-16

©playingtheworld-trash-hero-kohlipe-thailande-21 ©playingtheworld-trash-hero-kohlipe-thailande-20

Et comme toujours, après l’effort… un bon plongeon dans le lagon ! La plage est désormais nickel et on peut profiter de ce cadre idyllique rien que pour nous. Les organisateurs prévoient d’ailleurs bières et fruits pour nous récompenser.

10406945_1031423483584340_4238362765633511109_n1913892_1031423406917681_4862802168029390745_n

Une fois de retour à Koh Lipe, on charge les sacs poubelles dans un camion-benne et on partage tous ensemble un bon repas thaï offert par un resort partenaire de l’association. Il est 15h00. Il nous reste tout le reste de l’après-midi pour profiter des plages de Lipe avec, pour une fois, le sentiment d’avoir accompli une bonne action.

©playingtheworld-trash-hero-kohlipe-thailande-23 ©playingtheworld-trash-hero-kohlipe-thailande-24

En résumé, pourquoi devenir un Trash Hero ?

  • Pour avoir le sentiment de faire une bonne action et se sentir utile pendant ses vacances
  • Pour découvrir et profiter d’un endroit de rêve qu’on n’aurait certainement jamais vu
  • Pour rencontrer des gens formidables venant des 4 coins du monde
  • Pour passer une journée exceptionnelle dans une atmosphère ultra conviviale

©playingtheworld-trash-hero-kohlipe-thailande-6

BON A SAVOIR : Le mouvement Trash Hero a tellement de succès en Thaïlande qu’il est possible de participer à des missions de nettoyage sur d’autres îles (Koh Lanta, Railay Beach, Koh Tao…) et même dans d’autres pays d’Asie (Indonésie, Malaisie…). Pour plus d’informations sur Trash Hero, vous pouvez consulter le site Internet www.trashhero.org et liker la page Facebook Trash Hero Tailand.

5 Responses to “Une journée dans la peau d’un Trash Hero en Thaïlande”

  1. Elisa

    génial! j’avais pu faire ça en Espagne mais dans le cadre de mon boulot de l’époque, je ne connaissais pas cette asso, je vais la garder en mémoire car nous on est aussi du genre à ramasser tout ce qui traine et qui ne devrait pas..!
    merci pour ce témoignage 🙂

    Répondre
  2. Camille

    Salut, super votre article! Ça nous branche vraiment bien du coup votre expérience. C’est une super initiative. Très bonne idée! Merci pour le partage!

    Répondre
  3. Buj

    Bonjour nous sommes un couple Français nous allons en Thailande du 15 novembre durant 15 jours nous aurions aimé participer à une action de ramassage de déchets,à vous lire,à bientôt peut être Yves etMarie

    Répondre
    • playingtheworld

      Bonjour, c’est une belle idée d’aider pendant vos vacances 🙂 Regardez sur le site http://www.trashhero.org pour trouver une date et un lieu qui vous correspond. Bon voyage !

      Répondre

Laisser un commentaire

Basic HTML is allowed. Your email address will not be published.

Subscribe to this comment feed via RSS

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.