©playingtheworld-nimhbinh-vietnam-voyage-16

Le nord-est du Viêt Nam est connu pour la célèbre baie d’Halong. Mais a quelques heures de train au sud d’Hanoi se trouve un endroit encore plus grandiose et plus mystérieux selon nous : la baie terrestre !

Qu’est ce que la baie d’Halong terrestre ?

La baie terrestre, c’est comme la baie d’Halong… mais en plein milieu des terres ! Ce sont des pics karstiques qui sortent de terre dans une région marécageuse où de nombreux cours d’eau serpentent entre ces pains de sucres et des rizières d’un vert éclatant. L’humidité est omniprésente ici et le soleil a bien du mal a percé l’épais voile de nuages et de brume qui donne à l’endroit son aspect mystérieux.

©playingtheworld-nimhbinh-vietnam-voyage-11

Comment arriver à la baie terrestre ?

Ninh Binh est la ville étape pour explorer la baie terrestre. Depuis Hanoi, il faut prendre un train ou un bus. Prévoir entre 2h30 et 3h de transport (Hanoi – Ninh Binh en train : 67 000 dongs par personne). Ninh Binh n’est pas une ville très attractive en soit. Nous avons donc choisi de trouver un hébergement à Tam Coc, un village, beaucoup plus joli et typique situé à une petite dizaine de kilomètre au sud-ouest de la grande ville. Pour y aller, nous avons préféré le scooter (5$ par jour) au taxi. Un choix qui s’est révélé judicieux puisque le scooter nous a permis d’explorer les environs avec plus de liberté.

Que voir sur la baie terrestre ?

Tam Coc est un bon point de départ pour explorer la baie terrestre et voir ses principaux sites.

La croisière de Tam Coc (200 000 dongs / 2 heures)

Depuis le centre du village, il est possible d’embarquer sur une petite barque pour une petite croisière de deux heures au fil de l’eau. Tam Coc signifiant « les 3 grottes », l’embarcation vous mènera dans un dédale de pain de sucre et vous fera emprunter… 3 tunnels sous la montagne ! Le tout dans le cadre grandiose des rizières.

Nous n’avons pas choisi cette option et avons opté pour la croisière sur Trang An…

©playingtheworld-nimhbinh-vietnam-voyage-4

©playingtheworld-nimhbinh-vietnam-voyage-3

©playingtheworld-nimhbinh-vietnam-voyage-2

La croisière de Trang An (150 000 dongs / 3 heures)

Cette croisière en barque prend son départ à 8 km au nord de Tam Coc. On nous avait conseillé d’arriver à l’ouverture (7h30) car la rivière se transforme très vite en boulevard périphérique aux heures de pointes et il faut alors faire la queue avec des dizaines d’autres barques. En arrivant à 8h par jour pluvieux, on a eu la chance d’avoir de long tronçons de rivières juste pour nous. Quand je dis nous, c’est Chloé, moi… et Emma notre coéquipière australienne. Car il faut savoir que les barques ne partent pas si vous n’êtes pas 3 minimum. Heureusement, nous n’avons pas eu à attendre longtemps avant qu’elle n’arrive.

©playingtheworld-nimhbinh-vietnam-voyage-14

Les rameuses attendent les clients sous le crachin du printemps !

Petit conseil : il existe deux parcours sur la rivière. La majorité des touristes choisissent le premier. Nous avons choisi le second. Résultat : on ne s’est pas retrouvé dans la file des autres barques, nous avons emprunté un itinéraire beaucoup moins fréquenté et avons donc pu profiter pleinement du calme des lieux.

Là encore, on évolue tranquillement au fil de l’eau entre des pics karstiques, des tunnels inondés et une végétations très dense. Une brume épaisse flotte en permanence à la surface de l’eau, révélant les reliefs du paysage au fur et à mesure qu’on avance. Le calme est rompu de temps à autre par le coassement d’une grenouille, le chant d’un oiseau ou le coincoin d’un canard (ils sont des centaines).

©playingtheworld-nimhbinh-vietnam-voyage-17

De temps en temps, des temples émergent de la brume comme par magie. Notre guide qui rame avec ses pieds nous fait alors accoster. Nous avons quelques minutes pour visiter le lieu avant de reprendre notre route sur la rivière.

©playingtheworld-nimhbinh-vietnam-voyage-16

Attention, à la fin de la croisière, les rameuses demandent avec plus ou moins d’insistance un pourboires. Nous avons choisi de lui donner sachant qu’elles sont vraiment sous payées et ne touchent presque rien sur le ticket d’entrée. On a aussi entendu des retours de voyageurs qui, avant de débarquer, ont du passer par une série de vendeurs flottants où il leur a été demandé avec beaucoup d’insistance d’acheter des bibelots. Heureusement, ça n’a pas été notre cas, mais il ne faut pas hésiter à se montrer ferme devant un vendeur un peu trop retors.

Le temple Mua (100 000 dongs / parking 3000 dongs)

C’est plus pour la vue que pour le temple qu’on vient ici. Mais une vue qui se mérite. Il faut gravir environ 500 marches pour arriver en haut d’un pain de sucre qui domine toute la région. De là haut, la vue est à couper le souffle (si le brouillard veut bien se lever). En bas de la montagne, il est aussi possible de se balader dans un petit jardin au milieu d’un étang et de s’enfoncer sous terre dans une petite caverne.

©playingtheworld-nimhbinh-vietnam-voyage-11

Le temple Bai Di (entrée gratuite / parking 15 000 dongs)

C’est l’un des plus grands temples de la région. Une pagode de 13 étages et un gros bouddha gigantesque sont visibles depuis l’extérieur de l’enceinte. Au centre, un temple gigantesques aux influences chinoise décoré de nombreux bonsaïs. C’est l’un des plus beaux temple qu’on a pu voir au Viêt Nam.

Attention : entre le parking et le temple, il faut marcher 2km. Mais la promenade dans la nature est plutôt agréable.

©playingtheworld-nimhbinh-vietnam-voyage-25

©playingtheworld-nimhbinh-vietnam-voyage-24

Bon plan / belle rencontre à Tam Coc

On a fait la connaissance dans un restaurant de Don Vu Thi, une guide vietnamienne parlant français. Don organise des tours dans la baie terrestre entre 35$ et 40$.. On a passé toute une soirée à discuter avec elle. Don nous a parlé de son pays, de la guerre et de son histoire d’amour avec un ingénieur français. Elle est adorable, très drôle et a des super histoires à raconter. C’est la grand-mère qu’on rêverait tous d‘avoir. Si vous allez dans le nord du Viêt Nam, on vous recommande fortement de faire appelle à Don pour visiter les environs. Vous pouvez la contacter par mail (vuthidon@gmail.com) ou par téléphone (+84917547329).

©playingtheworld-nimhbinh-vietnam-voyage-5

Notre ressenti

On ne savait pas trop à quoi s’attendre en arrivant à Ninh Binh. La vérité est qu’on a ADORÉ la baie terrestre ! Ces pics qui sortent de la brume, ces rivièrs qui s’enfoncent sous la montagne, des rizières à pertes de vues… et ce calme ! On est resté que 2 jours à Tam Coc mais on serait bien resté plus longtemps. Et la fine pluie qui est tombé sans discontinué n’a rien retiré au charme de la région, bien au contraire. Il y a des pays où la pluie fait partie du paysage, et sans elle, le voyage manquerait de saveur ! Notre seul regret : qu’il ne fasse pas assez beau pour explorer la baie terrestre à vélo.

DCIM100GOPROGOPR1900.

Infos Utiles :

Arriver à Ninh Binh depuis Hanoi : 67 000 Dongs (2,60€) en train (durée 2h30)

Quitter Ninh Binh pour Halong Bay : 128 000 Dongs (5€) en bus local (durée 5h)

©playingtheworld-nimhbinh-vietnam-voyage-1Où dormir sur la baie terrestre : Thanh Xuyen Hotel, 190 000 dôngs la nuit (7,50€), chambre grande et propre, hotel calme avec vue sur la rivière et les pains de sucres, petit balcon… dans la salle de bain !

BON PLAN pour ceux qui réservent l’hébergement en avance sur internet :Le site de Cashback iGraal.com vous permet d’économiser 4% sur Booking ou encore 3,5% sur Hostelworld et plein d’autres sites sur Internet (La FNAC, La Redoute, Darty…). Une fois votre compte créé sur iGraal, vous êtes redirigé sur le site de réservation d’hôtel de votre choix. Il ne vous reste plus qu’à réserver votre hôtel normalement et une fois le paiement effectué, iGraal crédite sur votre compte le pourcentage remboursé. Dès que vous avez 20€, vous pouvez demander à iGraal un virement sur votre compte bancaire. De quoi voyager encore plus ! 😉

Si ce bon plan vous intéresse, voici notre lien de parrainage iGraal pour obtenir 5€ à votre inscription ! 🙂

Où manger sur la baie terrestre : Tuan Tu restaurant, une de nos meilleures adresses au Viêt Nam. C’est là qu’on a rencontré Don, notre amie guide. Le restaurant est cité dans le guide du routard pour la plus grande fierté de la patronne. Une réduction de 10 000 dongs est appliquée sur tous les plats. Le riz blanc et le dessert (des fruits) sont gratuits. Don nous a même offert un petit shot d’alcool de banane pour nous « aider à dormir » ! 😉 Bref, une adresse qu’on recommande très fortement.

Croisière à Trang An : 150 000 Dongs (6€) par personne pour 3h en barque.

Visiter Mua cave : 100 000 dongs (4€)

Louer un scooter : 5$ par jour dans l’agence en face de la gare de Nim Binh

  • Si vous avez aimé cet article, n’hésitez pas à le partager autour de vous et à épingler notre photo ci-dessous sur Pinterest !

4 Responses to “2 jours à Tam Coc, la mystérieuse baie d’Halong terrestre”

  1. Gaelle

    Salut, merci beaucoup pour vos conseils ! Est ce que vous savez ce que propose Don comme excrsion ?

    Répondre
    • playingtheworld

      Bonjour,

      Il faut la contacter directement et voir avec elle. Bonne soirée.

      Répondre

Laisser un commentaire

Basic HTML is allowed. Your email address will not be published.

Subscribe to this comment feed via RSS

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.