©playingtheworld-mayenne-fleuve-bateau-laval (21)

Il y a certains voyages qui surprennent plus que d’autres. Et pas besoin d’aller à l’autre bout du monde pour se sentir dépaysé. C’est ce qu’on a pu constater en visitant un département situé à 3h de Paris (1h en train). Un endroit où il fait bon vivre : la Mayenne !

La Mayenne, c'est ici ! (crédit : Sam/@1dessin1film)

La Mayenne, c’est ici !
(crédit : Sam/@1dessin1film)

Lors de notre premier week-end en Mayenne (été 2017), nous sommes tombés sous le charme discret de ce département méconnu situé à l’entrée de la Bretagne. Avec ses petits villages de caractères, ses châteaux cachés un peu partout et sa nature abondante et verdoyante on avait adoré se balader et essayer un nouveau mode de voyage : le Slow Travel (voyager au ralenti ou en prenant son temps pour les non bilingues ! 😉 )

Conquis par cette première impression, on n’a pas pu résister à l’envie de revenir. Mais cette fois-ci pas de road-trip, c’est en bateau qu’on a découvert le sud du département.

Car oui, la Mayenne c’est un département mais c’est aussi un fleuve navigable ! (Et ouais, y’a pas que le canal du midi en France !) Et vous savez quoi ? On a adoré ce nouveau mode de transport ! Alors bienvenue à bord, on vous embarque pour deux jours de croisière au fil de la Mayenne…

 

Comment organiser une croisière fluviale sur la Mayenne ?

Il existe plusieurs loueurs de bateaux sans permis pour naviguer sur la Mayenne. Nous  avons embarqué avec Anjou Navigation, une entreprise familiale qui possède une vingtaine de bateaux pouvant accueillir jusqu’à 12 personnes. Pour ce week-end nous sommes 6 adultes et 2 bébés. Notre bolide pour le week-end est le Nicols 1100 !

CONFORT-1100

Combien ça coûte ?

Vous pouvez louer un bateau pour 2 personnes à partir de 420€ le week-end. Les bateaux de 6 à 9 personnes comme le nôtre peuvent être loué à partir de 804€. Pour plus d’infos sur les prix, vous pouvez consulter le site : www.anjou-navigation.fr/

Quel itinéraire pour 2 jours de croisière fluviale ?

Voici quelques exemples de parcours possibles pour un séjour fluvial sur la Mayenne depuis Paris.

  • aller à Laval en train, descendre le fleuve, reprendre le train à Angers (ou inversement)
  • faire un aller retour pour revenir à son point de départ
  • faire un aller simple et avoir une voiture qui attend à l’arrivée

En ce qui nous concerne, notre croisière nous mène de Laval à Grez-Neuville soit 69km à descendre et 22 écluses à franchir au rythme effréné de 10 km/h ! On vous avait dit que c’était du SlowTravel !

Itinéraire mayenne

Notre croisière fluviale sur la Mayenne

Vendredi soir 18h. Sitôt sortis du travail, nous fonçons à Laval, point de départ de notre boat-trip. A notre arrivée, Michel de l’Office de tourisme de la Mayenne est là pour nous emmener à notre bateau amarré en plein cœur de la ville. Avec ses vieilles bâtisses et sa cathédrale qui nous entourent, le cadre est déjà grandiose. Déjà nous sentons les prémices d’un week-end qui s’annonce bien !

©playingtheworld-mayenne-fleuve-bateau-laval (4)

Le lendemain matin 9h, tout le monde est sur le pont pour le départ. Raphaël, le propriétaire du bateau nous explique comment diriger notre navire. Heureusement, pas besoin de permis ni de connaissances en navigation, le bateau se conduit très facilement. S’amarrer, faire demi-tour, passer une écluse, lire une carte fluviale sans oublier de lever l’ancre… Raphaël nous apprend les principales manœuvres à connaître pour être sûr de ne pas finir au fond de l’eau !

©playingtheworld-mayenne-fleuve-bateau-laval (5)

Et nous voilà partis pour 2 jours de croisières ! Très rapidement, chacun trouve une occupation à bord : préparer les repas, aider à passer les écluses, servir l’apéro, faire coucou aux vélos et aux randonneurs qui longent le fleuve sur le chemin de halage, bronzer sur le pont… Bref on se la coule douce ! Mais ce qu’on préfère, c’est admirer le paysage qui défile calmement sous nos yeux. A peine quitte-t-on Laval qu’on se retrouve en pleine nature. De chaque côté du fleuve, des arbres et des champs à perte de vue. Et sur le fleuve : très peu de bateau. On se sent tellement libre et seuls au monde…

©playingtheworld-mayenne-fleuve-bateau-laval (13)

©playingtheworld-mayenne-fleuve-bateau-laval (28)

©playingtheworld-mayenne-fleuve-bateau-laval (57)

©playingtheworld-mayenne-fleuve-bateau-laval (29)

©playingtheworld-mayenne-fleuve-bateau-laval (63)

©playingtheworld-mayenne-fleuve-bateau-laval (36)

©playingtheworld-mayenne-fleuve-bateau-laval (61)

On a un peu d’appréhension au passage des écluses mais on prend très rapidement le coup de main. On en profite alors pour discuter avec les éclusiers, tous super gentils et accueillants. L’un d’eux est même coutelier et a créé un couteau nommé l’Anjou (c’est un peu leur laguioles à eux !)

©playingtheworld-mayenne-fleuve-bateau-laval (18)

 

On s’arrête de temps à autre sur les nombreux pontons qui jalonnent la descente. Ici pour pique-niquer, là pour nous promener dans un charmant petit village comme Ménil ou encore Daon.

©playingtheworld-mayenne-fleuve-bateau-laval (56)

Dans les rues de Ménil

©playingtheworld-mayenne-fleuve-bateau-laval (42)

En fin de journée, nous cherchons un ponton avec de l’électricité où nous amarrer. Mais comme on veut aussi passer la nuit en dehors des villes, on passera la nuit au bord d’une écluse sans pouvoir recharger nos batteries. Heureusement, le bateau a assez d’autonomie pour tenir deux jours. Cette vaine recherche nous a cependant permis d’apprécier la navigation au coucher du soleil. Une fois de plus, nous sommes seules sur le fleuve. Tout est calme. La chaleur de l’après-midi a laissé place à une fraîcheur bien agréable. Pas une onde ne vient rider la surface de l’eau qui est incroyablement lisse. Les hérons regardent passer notre embarcation sur leurs longues échasses. Les arbres se reflètent dans les fleuves avec les belles couleurs du coucher du soleil. L’ensemble dessine un paysage magnifique. Certainement l’un de nos plus beaux souvenirs de ce week-end !

©playingtheworld-mayenne-fleuve-bateau-laval (49)

©playingtheworld-mayenne-fleuve-bateau-laval (41)

Le lendemain, nous reprenons notre croisière jusqu’à Grez-Neuville. Toujours le même rythme lent et agréable, toujours les mêmes petits villages où on adore se promener. Et une fois de plus, on « tombe malencontreusement » dans le fleuve ! Quel dommage ! Mais ça fait du bien !

Webp.net-gifmaker (1)

Alors qu’on profite d’une baignade bien rafraîchissante, un orage gronde à l’horizon. Nous passons la dernière demie-heure sous une pluie battante. A Grez-Neuville, Michel est là. Il nous attend sur le ponton pour nous ramener à nos voitures restées à Laval. La croisière est belle est bien terminée. Sur le chemin du retour, je vois défiler les panneaux routiers indiquant les villages qu’on a traversés en bateau. En voyant les champs à pertes de vue il est impossible de deviner qu’une vallée luxuriante s’étend à quelques kilomètres de là.

©playingtheworld-mayenne-fleuve-bateau-laval (74)

Notre ressenti 

C’est simple, on ne pensait pas autant aimer le tourisme fluvial. Disons le clairement, ce qu’on pensait être une « activité de vieux » est en fait l’un des trucs les plus cool qu’on a pu tester. On a A-DO-RE !!! Et même avec des bébés, le voyage se fait aussi super facilement. On n’a que deux regrets concernant ce séjour fluvial en Mayenne :

  • on aurait aimé avoir plus de temps pour descendre jusqu’à Angers (et même plus loin…)
  • on aurait aimé passer une dernière nuit en Mayenne car le retour à Paris après deux jours en pleine nature est assez brutal. 

On garde cependant un excellent souvenir de cette première expérience de tourisme fluvial et on a hâte de recommencer. :-)

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Merci à l’Office de tourisme de la Mayenne (les Vallées de la Mayenne) qui nous a invité à découvrir son beau département.
Tous nos avis et ressentis exprimés dans cet article restent libres et personnels.

Merci également à Michel pour l’organisation

Laisser un commentaire

Basic HTML is allowed. Your email address will not be published.

Subscribe to this comment feed via RSS