©playingtheworld-hoian-vietnam-voyage-34

20-27 mars 2016 – Disons le tout de suite, Hoi-An est la ville la plus agréable qu’il nous a été donné de voir au Viet-Nam. Petites rues pleines de charme, climat doux et accueil chaleureux des Vietnamiens… On a adoré notre séjour dans la ville aux 1000 lampions.

Déambuler dans les rues d’Hoi An

Hoi-An est une petite ville située au milieu de la côte est du Viet-Nam. C’est l’un des endroits les plus fréquentés par les touristes. Mais malgré une forte affluence, on ne s’y sent pas oppressé et la ville a su conserver son caractère authentique. Comme partout au Viet-Nam, le rythme est plutôt à la cool dans cette ancienne cité coloniale. Notre seule occupation : flâner dans les rues, admirer les belles façades Franco-vietnamiennes et prendre le soleil dans les cafés ou sur les quais.

©playingtheworld-hoian-vietnam-voyage-16

©playingtheworld-hoian-vietnam-voyage-12

On a également passé une journée à la plage située à 4km du centre-ville. On y accède facilement en vélo. C’est d’ailleurs le meilleur moyen pour découvrir la ville et ses environs. Comme les autres plages du Viet-Nam, celle d’Hoi-An n’est pas la plus belle qu’on ai pu voir. Mais elle demeure un endroit agréable pour prendre le soleil.

©playingtheworld-hoian-vietnam-voyage-24

©playingtheworld-hoian-vietnam-voyage-23

La nuit venue, tous les lampions de la ville s’allument le long des façades, dans les arbres, sur les ponts et les bateaux… Une vieille femme vend des bougies flottantes qu’on voit dériver nonchalamment sur le fleuve.  L’atmosphère qui s’empare de la ville à ce moment de la journée est alors magique. Et on l’apprécie d’autant plus en parcourant les nombreuses étales colorées du marché de nuit.

©playingtheworld-hoian-vietnam-voyage-34

Se faire tailler un costume sur mesure, un must do à Hoi-An

L’une des spécialités d’Hoi-An est la confection de vêtements sur mesure. Costumes, manteaux, pantalons, chemises, robes… il y en a pour tous les goûts et pour toutes les couleurs ! Et surtout c’est beaucoup moins cher qu’en France ! Et ce n’est pas les boutiques de tailleurs qui manquent à Hoi-An. Malheureusement, elles ne sont pas toute de même qualité. Pour être sûr de trouver une boutique qui confectionne des habits de bonne qualité et qui tiennent dans le temps, il ne faut pas hésiter à en visiter plusieurs. On a repéré deux boutiques qui nous semblent assez sérieuses : BeBe et de Kimmy Tailor. Nous avons choisi la seconde pour faire faire nos habits. Pour Chloé, un magnifique manteau d’hiver noir pour 60€. Pour Romain, un costume 3 pièces gris clair pour 200€. A ce prix là ça ne vaut pas le coup de se priver ! 😉

Au delà de la bonne affaire, c’est une expérience plutôt sympa à vivre. La confection du vêtement se fait en 3 étapes. On commence par choisir le modèle qui nous plait sur un catalogue présenté sur iPad. Vient ensuite le choix du tissu et de la couleur. C’est sans doute la partie la plus difficile tellement il y a de choix et de combinaisons possibles. C’est aussi là que se détermine le prix du vêtement. Pour le costume de Romain par exemple, il avait le choix entre 3 tissus diffèrent pour des prix correspondant à 80$, 130$ et 180$ pour le plus beau tissu. (Ces prix correspondent bien au costume entier !!!). Une fois le modèle et les tissus sélectionnés c’est le moment de prendre les mesures.

On a ensuite été invité à revenir 2 jours plus tard pour le premier essayage. Raccourcir par ici, rallonger par la, ajouter une poche sur la veste, retirer un bouton… Tous nos désirs sont des ordres. Les deux derniers essayages servent pour les derniers petits détails.

On a vraiment beaucoup aimé cette expérience. Van et Luna, nos couturières attitrées se sont démenées pour nous fabriquer les vêtements qu’on souhaitait et nous ont à chaque fois accueillis comme des rois.

©playingtheworld-hoian-vietnam-voyage-22

24h de sérénité sur les îles Cham

Les îles Cham constituent un archipel situé à une quinzaine de kilomètres de Hoi-An. C’est un endroit idéal pour  vivre pendant 1 ou 2 jours comme un insulaire.

On peut aller sur les îles Cham en speedboat (25$ l’excursion à la journée, 30′ de traversée, départ 8h, retour 17h, déjeuner compris) ou en ferry (5$ l’aller, 2h de traversée, départ 7h, retour à 11h le lendemain).

©playingtheworld-hoian-vietnam-voyage-49

Sur l’île il n’est pas très facile de se déplacer. Les routes ne sont pas en très bon état et les insulaires ne louent pas de scooters aux étrangers. Il faut donc avoir recours aux moto-taxi qui gonflent exagérément leurs prix. Tant pis, on explorera les environs à pieds.

©playingtheworld-hoian-vietnam-voyage-47

©playingtheworld-hoian-vietnam-voyage-58

On conseille vraiment de passer une nuit sur l’île et cela pour deux raisons. La première est qu’après 14h les speedboat rentrent à Hoi-An et vous avez la plage pour vous tout seul. La seconde raison est qu’en dormant sur place vous faites là connaissances des familles qui proposent des chambres d’hôtes, le seul type d’hébergement sur l’île. Nous avons été accueillis très chaleureusement au sein d’une famille dont seule la fille parlait anglais. On n’a pas mangé avec eux mais pendant le repas, le père de famille nous a offert des fruits et des shots de vodka vietnamienne. Une fois notre repas fini, il est venu s’installer avec nous et nous avons essayé de discuter en montrant des photos, en échangeant nos contacts Facebook, en jouant aux cartes… tout en continuant de descendre des shots de vodka ! Notre hôte avait mis de la musique électro à fond dans la maison et on a aussi pu rencontrer quelques jeunes du village venus boire un verre chez notre hôte. Bref on a passé une super soirée. 🙂

©playingtheworld-hoian-vietnam-voyage-57

Un anniversaire de rêve à Hoi An

Si on est resté une semaine à Hoi-An, c’est pour fêter un évènement bien particulier : les 30 ans de Chloé ! Pour l’occasion, nous avons laissé de côté notre mode de vie de backpacker pour un train de vie un peu plus luxueux. Nous avons passé deux jours de rêve à l’hôtel Almanity****. On a troqué nos chambrettes de fortune pour une chambre gigantesque sur deux étages et tout équipée. On a dégusté des petits-déjeuners pantagruéliques et très variés. On s’est rafraîchi dans une des plus belles piscines de notre vie et on s’est détendu au spa en accès illimité. Bref, le rêve ! 🙂

©playingtheworld-hoian-vietnam-voyage-69

©playingtheworld-hoian-vietnam-voyage-80©playingtheworld-hoian-vietnam-voyage-79

Hué, la cité impériale du Viet-Nam

Hué est devenue la capitale du Viet-Nam au début du XIXeme siècle. La position centrale de la ville en faisait un lieu de choix pour réunifier un pays tirailler entre le nord et le sud. Mais avec la colonisation française et les guerres successives d’Indochine et du Viet-Nam, l’autorité du pouvoir impérial n’a pas fait long feu ici. Hué n’est pas aujourd’hui une ville très attractive en soit. Mais on peut y faire une escale d’une journée pour visiter la citadelle impériale, dernier vestige de l’empire des Nguyen dans la région.

©playingtheworld-hue-vietnam-voyage-2

A l’entrée de la citadelle on arrive face à deux files. A droite l’entrée pour les vietnamiens. A gauche celle des touristes où le prix d’entrée est bien évidemment plus cher ! On s’acquitte du droit d’entrée (150 000 dôngs) et pénétrons dans la citadelle par la grande porte jadis réservée à l’usage exclusif de l’empereur. Nous arrivons ensuite dans une grande cour dominé par le palais Thai Hoa. C’est là que siégeait l’empereur sur son trône en or. La bâtisse, bien que laquée d’or et de rouge est assez austère. On a préféré les deux corridors qui s’étendent un peu plus loin derrière le bâtiment. La citadelle dispose aussi d’un jardin botanique et d’un temple bouddhiste. L’architecture autant que la disposition des arbres et des bassins invitent au calme et à la détente. On a beaucoup aimé se promener dans ce grand jardin.

©playingtheworld-hue-vietnam-voyage-3

©playingtheworld-hue-vietnam-voyage-8

©playingtheworld-hue-vietnam-voyage-12©playingtheworld-hue-vietnam-voyage-6

Vous l’aurez compris, Hoi-An et Hué sont deux destinations incontournables lors d’un voyage au Viet-Nam. On a une légère préférence pour Hoi An et son doux rythme de vie. A mi-chemin entre un Sud exotique et faisant clairement partie intégrante de l’Asie du sud-est et un nord plus proche de la culture chinoise, le centre du pays est une région qui ne laisse pas indifférent et emporte le voyageur dans un univers intemporel, entre deux époques et qui invite au rêve.

©playingtheworld-hoian-vietnam-voyage-30

Infos utiles : 

Arriver et quitter Dalat : On a pris un ticket Open bus depuis Ho Chi Minh. Le ticket Ho Chi Minh-Hue nous a coûté 550 000 dongs chacun (22€ avec Lac Honh Tours). Horaires Nha Trang – Hoi An 19h-07h.

Oú dormir à Hoi An :

  • Vinh Huy Hotel, 10$ la chambre double sur place, piscine intérieur mais froide, proche de la gare routière
  • Almanity Hotel, 4 étoiles, chambre luxueuse, petit-déjeuner énorme, piscine de rêve, accès au spa illimité… en un mot : le rêve !

BON PLAN pour ceux qui réservent l’hébergement en avance sur internet : Le site de Cashback iGraal.com vous permet d’économiser 4% sur Booking ou encore 3,5% sur Hostelworld et plein d’autres sites sur Internet (La FNAC, La Redoute, Darty…). Une fois votre compte créé sur iGraal, vous êtes redirigé sur le site de réservation d’hôtel de votre choix. Il ne vous reste plus qu’à réserver votre hôtel normalement et une fois le paiement effectué, iGraal crédite sur votre compte le pourcentage remboursé. Dès que vous avez 20€, vous pouvez demander à iGraal un virement sur votre compte bancaire. De quoi voyager encore plus ! 😉

Si ce bon plan vous intéresse, voici notre lien de parrainage iGraal pour obtenir 5à votre inscription ! 🙂

Où manger à Hoi An : 

  • Jim’s Burger tout simplement le meilleur burger de Hoi An, environ 90 000 dôngs (3,5 euros)
  • Madam Khanh The Banh Mi Queen, 20 000 dôngs (80 centimes d’euro) Comme son nom l’indique, madame Khanh est la reine du Banh Mi, le sandwich traditionnel vietnamien. Et elle n’a pas volé sa réputation. Il y a souvent la queue devant son petit restaurant et il faut parfois attendre longtemps avant d’être servi. Mais honnêtement, ca vaut le coup ! 😉

Où dormir sur l’île Cham :

Chez Huu Tuyen homestay pour 200 000 dôngs (8€) situé dans le village près du port, vous pouvez le contacter : chamislandtravel@gmail.com

Aller de Hoi An à Hué : 4h de bus, compris dans le billet “open bus”

Oú dormir à Hué : le Tran Ly Hotel, 10$ la chambre double sur place, bien situé en centre-ville et très propre.

Oú manger à Hué :  

  • le Mandarin Café, ce restaurant tenu par Mr. Cu propose une grande variété de plats vietnamiens et internationaux pour pas cher (de 25 000 à 80 000 dongs). L’accueil est très chaleureux.
  • Zucca Restaurant le meilleur restaurant italien de Hué (selon tripAdvisor et selon nous aussi !) Sert des super plats de pâtes et ses pizzas qui font rêver. Un peu cher mais devant la qualité de la nourriture c’est un petit sacrifice qu’on conçoit de bon cœur. comptez 85 000 dôngs (3,5€) pour un plat de spaghetti carbonara.
  • Cette boulangerie à deux pas de l’hôtel qui vend des burgers et des sandwichs à 7000 dôngs et propose une grande variété de desserts délicieux entre 3000 et 7000 dôngs (entre 10 et 30 centimes d’euros)
  • le Bonsaï art Cafe, à deux pas de la citadelle. Endroit idéal pour boire un Shake ou un café après la visite

Laisser un commentaire

Basic HTML is allowed. Your email address will not be published.

Subscribe to this comment feed via RSS

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.