Romain et Chloe en en WHV Australie

12 novembre 2015 –

Dix jours ! Encore dix petits jours avant de prendre notre envol et partir pour un an d’aventures aux quatre coins du monde. Dix jours avant de réaliser un rêve que l’on prépare depuis un an, mais qui nous fait rêver depuis presque 5 ans. Parce que oui, avec Chloé, on a eu cette idée folle seulement quelques mois après s’être mis ensemble. Après tout, quand un voyageur rencontre une voyageuse, ce n’est pas étonnant qu’ils décident de faire le Tour du Monde ! Mais au fait, comment nous sommes nous rencontrés ? En voyage bien évidemment. En Australie pour être un peu plus précis. Oui, je sais, je suis parti à l’autre bout du monde pour ramener une Française. Mais justement, je n’aurais pas pu la rencontrer ailleurs ! Si vous êtes prêts, je vais vous raconter comment nous nous sommes rencontrés. Une histoire que j’ai hâte de raconter à nos futurs enfants…

Quand le destin joue avec nous

On aurait pu se rencontrer bien avant mars 2011. Bien avant l’Australie même. Bien qu’originaire du sud de la France, Chloé a passé de nombreux moments chez sa grand-mère qui vit… à seulement 15km de chez moi ! Un peu plus tard, lorsque Chloé est montée sur Paris, elle a fait la fête avec… des amis communs ! Mais passons sur ces détails car on sait très bien qu’avec des « Si », on mettrait Sydney dans un cubi de goon !

Là où on s’est vraiment frôlé (et c’est très probable), c’est le jour du 31 décembre 2010. Comme des centaines d’autres personnes, nous sommes venus admirer le feu d’artifice du nouvel an depuis le parvis de l’opéra de Sydney. Si ça se trouve, on était juste à quelques mètres l’un de l’autre. Rencontre manquée encore une fois. Il faudra attendre 3 mois et 4 000 kilomètres pour finalement tomber l’un sur l’autre… dans un champ de pommes !

Feu d'artifice du nouvel an a sydney en whv en australie

Comment voulez-vous que je la trouve la dedans…

On est tombé (amoureux) dans les pommes

Bienvenue à Manjimup, petite bourgade de 4 000 personnes perdue au fin fond du bush, à environ 300km au sud de Perth en Australie Occidentale. Si on vient à Manjimup, ce n’est ni pour son climat particulièrement frais ni pour ses forêts d’eucalyptus géants ! Manjimup, c’est avant tout la capitale… de la pomme ! Et pour les backpackers que nous sommes, c’est l’occasion de trouver du travail et de gagner un peu d’argent !

Panneau du camping Fontys pool en Australie

Fonty’s Pool is cool…

Notre rencontre version un gars/une fille

C’est à ce moment de l’histoire qu’il est intéressant de confronter les points de vue.

Romain :

« Cela fait maintenant 5 mois que je suis en Australie. J’ai parcouru tout le sud du pays mais je commence à me sentir lassé. Ma famille et mes amis me manquent. Je n’ai plus beaucoup d’argent et je n’arrive pas à trouver de travail à Perth. Mon dernier road trip a été un fiasco (ma voiture que j’ai acheté à cramée en moins de 24h). J’ai le moral au fond des chaussettes et je suis à deux doigts de rentrer en France.

Yacine, un ami rencontré quelques semaines plus tôt m’appelle : « Romain, tu cherches toujours du boulots ? Trois personnes quittent la ferme dans laquelle je travaille. Ramène toi ! »

Ni une ni deux, je fais mon sac et prend une place dans le prochain bus pour Manjimup. 24 heures plus tard, j’ai le job et me voici au camping Fonty’s Pool à planter la tente et à discuter avec les autres backpackers dans la cuisine commune. »

Chloé

« Cela fait 6 mois maintenant que je suis en Australie. A la base, je ne devais rester que 4 mois, mais je trouve toujours quelque chose qui me retient et me motive pour continuer de mon Working Holiday Visa. Aujourd’hui, c’est Jérémy qui m’a convaincue de rester encore un peu. On va travailler un peu dans les fermes puis on va prendre sa voiture pour faire un road trip sur toute la côte ouest. Il est gentil, il m’a accompagné jusqu’à Perth pour que je récupère ma valise laissée chez un ami australien. Sur le retour nous discutons : « OK, je reste. Mais alors j’aimerais bien rencontrer un mec bien. J’en ai marre des histoires sans lendemain ! » (Véridique, j’ai vraiment dit ça ce jour-là !) Nous arrivons au camping en fin d’après-midi. Je vais à la cuisine pour retrouver mes amis. Hey mais y’a un nouveau… Et il est pas mal en plus avec ses cheveux longs ! ça fait aventurier ! »

Cuisine du camping Fontys pool en Australie

La cuisine du camping… c’était ça !

Le soir même…

Romain :

Ce que j’ai dit : « Salut je m’appelle Romain. Je suis le pote de Yacine. Je viens chercher du travail. »

Ce que j’ai pensé : « Hey, elle est mignonne elle. On va travailler ensemble. Cooooool ! Ca va me donner l’occasion de mieux la connaître… »

Chloé :

Ce que j’ai dit : « Salut moi c’est Chloé, tu veux manger avec nous ? »

Ce que j’ai pensé : « Wouaaaa et en plus il est animateur. Il a tout pour plaire. J’adooooooooooore… »

Nous avons donc fini par travailler ensemble dans les champs de pommes de Shane, le cow-boy trop cool qui nous servait de patron.

Romain et Chloe en en WHV AustralieEntre discussions interminables, jeux de séduction  et soirées à papoter autour d’une bière (il n’y a que ça à faire le soir et les week-ends à Manjimup) ce qui devait arriver arriva…Romain et Chloe en en WHV Australie

Bon, les débuts n’ont pas été roses tous les jours. Pas facile de s’attacher à quelqu’un lorsqu’on est parti pour un an d’aventures sans attaches. Dans les premiers temps, on voulait juste profiter. Puis plus le jour de son départ en France approchait, plus j’étais triste de la laisser repartir. J’ai compris que je tenais vraiment à elle le jour où elle a eu son accident à Bali… mais ceci, est une autre histoire ! 😉

Je l’ai finalement laissée rentrer en France et j’ai repris ma route pour terminer mon voyage en Australie. Je l’ai retrouvée 3 mois plus tard à Paris. Et depuis, nous ne nous sommes (presque) plus quittés !

Romain et Chloe en en WHV Australie

Voila, vous connaissez maintenant l’histoire de notre rencontre. Et si, vous ne me croyez pas, jetez un œil à cette vidéo à la minute 13’35’’. 😉

Et pour découvrir notre projet de tour du monde c’est ici : Notre projet.

 

Vous partez en Working Holiday Visa bientôt ? Découvrez l’assurance CAP Working Holiday de Chapka Assurances  ! En plus vous avez -5% en cliquant sur le lien !!!!!

One Response to “Notre rencontre dans les pommes en Australie”

Laisser un commentaire

Basic HTML is allowed. Your email address will not be published.

Subscribe to this comment feed via RSS

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.