©playingtheworld-nouvelle-zelande-milford-sound-fiordland-voyage-31

Des forêts primaires profondes, des montagnes majestueuses, des fiords sans fin… Voilà ce qui attend le voyageur qui se rend aux confins de la Nouvelle-Zélande, au sud-ouest de l’île du sud, dans l’impressionnant parc national de Fiordland. Après avoir traversé les paysages vallonnés des Catlins, on était vraiment impatient de découvrir la région la plus sauvage du pays et voir au passage notre tout premier fiord. Et pas n’importe lequel, s’il vous plait : Milford Sound !

Mais au fait, c’est quoi un fiord ?

Un fiord est une vallée façonnée par un glacier qui a glissé jusqu’à la mer et qui a été envahi par la mer une fois le glacier fondu. En gros, c’est un bras de mer qui s’enfonce dans les terres et qui est entouré de montagnes.

Milford Sound, c’est un peu la star ici. Étant le seul fiord accessible en voiture, il reçoit la visite de 550 000 touristes par an, faisant de lui l’un des lieux les plus visités de Nouvelle-Zélande. Pour en profiter pleinement, nous avons embarqué avec Milford Cruise pour une croisière au milieu du fiord. Un moment de détente bien mérité après tous ces kilomètres avalés en van.

On avait peur d’avoir mauvais temps en y allant hors saison (fin mai 2016). Mais finalement, nous avons eu une superbe journée ensoleillée ! 🙂

Une route longue et majestueuse

Si tous les chemins mènent à Rome, il n’y a qu’une seule route qui mène au Milford Sound : la highway 94, une route majestueuse qui serpente entre montagnes et forêts dans un paysage à couper le souffle. Longue de 120km, elle relie la petite ville de Te Anau au port de Milford. Et entre les deux, rien ! On a donc fait le plein d’essence et de nourriture à Te Anau avant de pénétrer dans le parc national.

©playingtheworld-nouvelle-zelande-milford-sound-fiordland-voyage-36

Il faut compter entre 2 et 3 heures pour rejoindre Milford. Mais il y a tellement de beaux sentiers de randonnées et d’arrêts photo que nous avons passés deux jours dans le parc national. Parmi les courtes randonnées que nous avons faites, notre préférée reste Key Summit, 3h de marche qui nous ont menés en haut d’un pic avec une vue imprenable à 360° sur les montagnes environnantes. Et comme il a fait super beau, on en a vraiment pris plein les yeux !

©playingtheworld-nouvelle-zelande-milford-sound-fiordland-voyage-12

On aurait beaucoup aimé marcher quelques heures sur la Milford Track, l’une des 9 Great Walk de Nouvelle-Zélande. Malheureusement, les bateaux qui mènent au départ de cette randonnée ne fonctionnent pas en hiver. En même temps, il faut être sacrément motivé pour s’y attaquer. 4 à 5 jours sont nécessaires pour venir à bout de ses 50km de long. Et le nombre de marcheurs est limité pour permettre à chacun d’avoir une place dans les huttes (refuges) qui jalonnent le sentier.

On a également fait la connaissance des kéas, ces gros oiseaux au look de perroquet vert et rouge qui raffolent des joints en caoutchouc des voitures !

13332720_1139093116150709_28089777969488157_n

Nous avons aussi du emprunter le Homer Tunnel, un sous-terrain sombre, étroit et bien flippant de plusieurs kilomètres sous la montagne. Une fois arrivé à Milford, pas grand chose : un café, un resort et le port d’où partent toutes les croisières.

La croisière sur le Milford Sound

Plusieurs entreprises proposent des croisières sur le Milford Sound. Les prix, le temps de la croisière et la taille du bateau varient d’une compagnie à une autre pour un tour sensiblement identique. Nous avons embarqué avec Milford Cruise qui nous a gentiment invité à découvrir leur croisière.

Nous embarquons à 9h00 pour la croisière du matin. Ce jour-là, nous sommes à peine une vingtaine de touristes sur le petit bateau. Nous sommes bien content de ne pas être dans l’un des ses gros bateaux-usines remplis à craquer. Chris, le membre d’équipage passe du temps avec chacun de nous pour nous expliquer plein de trucs intéressants sur les fiords. Il nous explique aussi que la compagnie limite le nombre de passagers à 60 maximum pour que l’on puisse se déplacer facilement sur le bateau pendant la croisière. Café/thé et cookies en main, nous sommes prêts à profiter pleinement du voyage.

©playingtheworld-nouvelle-zelande-milford-sound-fiordland-voyage-32

L’emblématique Mitre Peak, la porte d’entrée de Milford Sound

Derrière la vitre ou sur le pont, nous passons à coté de Mitre Peak et ses 1 692 mètres de haut, l’emblème et la porte d’entrée de Milford Sound. Pendant deux heures de croisière, nous remontons le fiord jusqu’à la mer de Tasman, 15km plus loin avant de faire demi-tour et de revenir à Milford. Les montagnes alentours sont impressionnantes. Des dizaines de chutes d’eau tombent avec fracas de plusieurs dizaines de mètres dans la mer. Le bateau fait quelques arrêts de long des gigantesques falaises pour nous rapprocher le plus près possible des cascades et des colonies de phoques qui se réchauffent au soleil. Chris nous dit qu’avec un peu de chance, on peut même apercevoir des dauphins, des pingouins et des baleines… Malheureusement, on ne verra que des phoques ce jour-là ! 🙁

L'entrée du fiord Milford Sound

L’entrée du fiord Milford Sound

©playingtheworld-nouvelle-zelande-milford-sound-fiordland-voyage-25

©playingtheworld-nouvelle-zelande-milford-sound-fiordland-voyage-21Pendant plus de deux heures, on en a vraiment pris plein les yeux et on serait bien resté plus longtemps sur le bateau. Mais il est déjà temps pour nous de continuer la route, direction Queenstown et les montagnes. Heureusement, on a encore un peu le temps pour une petite rando et… une baignade TRES FRAICHE dans une rivière !

©playingtheworld-nouvelle-zelande-milford-sound-fiordland-voyage-38©playingtheworld-nouvelle-zelande-milford-sound-fiordland-voyage-39

Notre ressenti

Fiordland reste l’un de nos endroits préférés en Nouvelle-Zélande et la croisière sur le Milford Sound l’un de nos meilleurs souvenirs. On a adoré nous retrouver pendant deux jours au milieu de cette nature sauvage et omniprésente. Il faut dire qu’on a eu beaucoup de chance avec le temps, quand on pense que Fiordland est l’une des régions les plus humides au monde avec plus de 200 jours de pluie par an ! 😉 On reviendra certainement un jour pour explorer d’autres fiords, comme Doubtful Sound par exemple.

©playingtheworld-nouvelle-zelande-milford-sound-fiordland-voyage-30

Infos utiles :

Comment venir à Milford ?

En voiture, prendre la Highway 94. Compter 2-3 heures depuis Te Anau et 4-5 heures depuis Queenstown.

Quand visiter Milford Sound ?

Chaque période de l’année présente des avantages et des inconvénients :

  • l’été (janvier à mars) – route dégagée mais eaucoup de touristes
  • l’hiver (mai à aout) – très peu de touristes mais risque de routes bloquées par la neige (chaines obligatoire à partir du 1er juin)
  • le printemps et l’automne seraient donc les meilleurs périodes ! 🙂

Côté climat, on peut connaitre les 4 saisons en une seule journée. Pensez à prévoir pull et imperméable ! 😉

Faire une croisière sur Milford Sound avec Milford Cruise : 80$/personne, 2h30 de croisière, thé, café et gâteaux offert à volonté.

Où dormir dans Fiordland ?

Les hébergements à Milford sont très chers. On conseille donc de s’arrêter dormir dans les camps gérés par le DOC (Department Of Conservation) situés sur la première partie de la route. 6$ par nuit et par personne. Généralement, les sites sont situés dans des endroits merveilleux, près d’un lac ou d’une rivière avec toujours les montagnes en toile de fond ! 🙂

4 Responses to “Milford Sound : une croisière dans les fiords de Nouvelle-Zélande”

  1. PiJay

    J’ai comme l’impression que ton scoubidou n’a pas kiffé la petite baignade dans la rivière 😉

    Répondre

Laisser un commentaire

Basic HTML is allowed. Your email address will not be published.

Subscribe to this comment feed via RSS

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.