playingtheworld-perou-cusco-voyage-24

Août 2016 – Après Arequipa et notre trek dans le Canyon del Colca, nous continuons notre ascension des Andes et pénétrons un peu plus profondément dans l’Empire Inca côté Pérou. Notre point de chute : Cusco, ancienne capitale de l’empire inca (Cusco signifie “le nombril du monde” en Quechua) et magnifique cité à l’héritage espagnol.

On s’y est senti bien dès le début et avons décidé de nous poser un petit peu. Nous sommes restés 10 jours (dont 2 consacrés au Machu Picchu). Nous en avons profité pour visiter la vallée sacrée, mais surtout, nous avons pris le temps de flaner et prendre le temps dans cette ville si agréable.

Cusco et le plaisir des papilles

Cusco est une ville gigantesques mais les principales attractions se trouvent dans le centre historique et surtout, comme dans toutes les villes d’Amérique Latine… autour de la place d’armes ! La cathédrale et la Compania de Jesus sont les deux monuments les plus imposants de cette place. On ne les a toutefois pas visité, préférant prendre le soleil sur les marches, sous le regard bienveillant de l’inca qui trône au centre de la place.

playingtheworld-perou-cusco-voyage-42

On a aussi beaucoup aimé déambuler dans les petites ruelles du centre historique. Certains bâtiments ont conservé des traces de la civilisation inca. Sur le bas des murs, on peut encore voir les énormes pierres ingénieusement imbriquées les unes aux autres sans mortier ! Et ça tient toujours !!! Les touristes se pressent même dans la rue Hatun Rumiyoc pour photographier une pierre à 12 angles !

playingtheworld-perou-cusco-voyage-11

Une histoire de chocolat : On vous l’a dit, on n’est pas trop musée, mais il y en a un qu’on ne pouvait pas rater… le musée du chocolat !!! Bon ok, c’est surtout nos papilles qui nous ont guidé. 😉 Dans ce drôle d’endroit, on a appris qu’avant d’arriver en tablette dans nos placards, le chocolat (ou plutôt les fèves de cacao) étaient utilisées comme pièces de monnaie par les incas. Plus tard, les Européens ont délocalisé la production de cacao en Afrique, car c’était moins cher à produire et plus près de l’Europe ! La courte visite se termine bien entendu par une super dégustation de chocolat sous toutes ses formes. On a même testé des liqueurs à base de cacao. On ne voulait plus repartir !

A Cusco, nous avons fait également la connaissance d’Arnaud et Laure, du blog On part quand. On a passé beaucoup de temps avec eux entre bars, restos et ballades dans la ville. Comme on commençait a être un peu fatigué du voyage, on a préféré passer du temps ensemble à parler voyage plutot que de visiter les musées.

Du coup, on en a profité pour faire plaisirs à nos papilles. On a testé plusieurs restaurants assez sympas.

  • Le buffet francés : 

Lieu idéal pour déguster une super raclette ( produits péruviens ) 25 sols par personne, pensez à réserver pour la raclette car ils servent seulement sur réservation.

 

playingtheworld-perou-cusco-voyage-48

En compagnie de Bénédicte du blog Capture le monde, Laure et Arnaud du blog On part quand, Anne, Cédric, Hugo et Noah  : la Cedannefamily !

  • La Bohème :

La meilleure crêperie du Pérou ! On y est retourné à plusieurs reprises.

23 soles (5,75€) le menu : crêpe salée + salade , crêpe sucrée, et cidre.

  • Victor victoria :

Pour goûter le fameux “cuy” (se prononce “couille”). Et oui, c’est ici que nous avons goûté une des spécialités du Pérou : le cochon d’Inde !!! 40 soles le plat (10€) 

On a pas vraiment été emballé par le goût, en revanche, on a trouvé le steak de lama vraiment délicieux !

  • Organika

Pour manger un bon repas “veggie”. On a testé les lasagnes aux légumes : un régal !

dsc05466

  • Prasada veggie Sandwichs vegan

Ici les burgers sont hyper copieux et très bons ! Mention spéciale pour les jus de fruits qui sont délicieux. Un conseil, prenez-en un pour deux car ils sont juste ENORMES !

12 soles le burger, 8 soles le BIG jus de fruits

  • Govinda Lila (situé dans le marché quartier San Blas)

Petit restaurant végétarien délicieux et typiquement péruvien. L’ “almuerzo” est à 8 soles (2€) et comprend une soupe, un plat consistant et boisson maison.

Enfin, on s’est laissé tenté par un massage péruvien. Ca nous a fait un bien fou juste après l’ascension du Machu Picchu !

La vallée sacrée

Cusco étant l’ancienne capitale de l’empire inca, c’est le point de départ pour découvrir les principaux sites archéologiques dispersés dans la région. Mais avant de nous lancer à l’ascension du célèbre Machu Picchu, nous sommes partis explorer la vallée sacrée ! Parcourue par la rivière sacrée Urubamba, la vallée sacrée accueille une dizaine de sites incas dont les plus importants sont Pisac, Ollantaytambo, Maras et Moray.

Comment visiter la vallée sacrée ?

Il existe plusieurs pass pour visiter les sites de la vallée sacrée.

  • Le pass complet : ce pass permet de visiter TOUS les sites de la vallée sacrée. Il coûte 120 soles (33€). On peut l’acheter à l’office de tourisme de Cusco.
  • Le pass partiel : ce pass permet de visiter uniquement Pisac, Ollantaytambo, Moray, Chinchero. Il coûte 70 soles (20€) et est valable 2 jours. On peut également l’acheter à l’office de tourisme de Cusco.

Nous avons choisi le pass partiel car beaucoup moins cher. Et on préférait visiter seulement les sites majeurs avant de découvrir le Machu Picchu quelques jours plus tard. 😉

Il est possible de visiter ces sites en prenant un tour organisé d’une journée ou bien de prendre les transports locaux qui sont très faciles d’accès. Vous l’aurez deviné, on a choisi les transports locaux ! Mais comme nous voulions prendre le temps, nous avons réparti nos visites sur 2 jours : une journée pour le site de Pisac et une journée pour visiter Ollantaytambo, Maras et Moray.

Jour 1 : Pisac

Les ruines de Pisac se trouvent à flan de falaise et surplombent le nouveau village de Pisac. Le site est bien conservé et le plus impressionnant, ce sont des cultures en étages, une invention inca pour rendre la montagne cultivable.

playingtheworld-perou-cusco-voyage-17

Comment aller à Pisac ? Il y a un terminal de bus à 10 mn à pied au sud de la vieille ville (rue …). Des bus partent toutes les 1/2 heure et le trajet coûte seulement 3 sols par personne pour 1h de trajet.

A notre arrivée à Pisac, nous avons visité le marché de Pisac. Il est très réputé et on comprend pourquoi… on trouve de tout et surtout de l’artisanat quechua. On a ensuite rejoint Laure et Arnaud pour déjeuner ensemble. On vous conseille le marché local pour un almuerzo hyper economique, 5 sols par personne. Et les jus de fruits frais sont délicieux, 3 sols par personne (et la dame vous ressert jusqu’à ce que son mixeur soit vide !).

L’entrée des ruines de Pisac se situe à 6km au nord de la ville, dans la montagne. Pour s’y rendre, plusieurs possibilités : le taxi pour 20 sols, monter à pied par un chemin balisé (environ 2h de marche) ou bien faire du stop.

Comme on avait pas encore testé le stop au Pérou, on s’est dit que c’était l’occasion où jamais. On a été pris très facilement et ça nous a permis de rencontrer une famille colombienne très sympa. Pour le retour, nous sommes descendus à pied par le sentier.

Jour 2 : Ollantaytambo, Maras et Moray

Pour cette deuxième journée, nous avons choisi de commencer notre visite par le site le plus éloigné (Ollantaytambo) pour revenir vers Cusco en s’arretant à Moray et Maras. Nous avons pris un premier bus à Cusco jusqu à Uritiba (6 sols chacun) puis un collectivo jusqu’à Ollantetambo (1,5sols par personne).

  • Ollantaytambo

Ollantaytambo est une des dernières forteresses incas à avoir résister à l’invasion espagnole après la chute de Cusco. L’édifice est colossale et très bien conservé. Pour atteindre la citadelle, il faut gravir un grand escalier aux marches de taille différentes. Je n’aurais pas aimé être un conquistador devant monter là-haut avec mon armure, sous une pluie de flèches et de lances ! une fois de plus, on a pu admirer le talents des architectes incas qui ont su bâtir de murs gigantesques sans mortier. Chapeau l’inca ! Et cerise sur le gâteau, on a pu approcher nos premiers lamas en bas des ruines. :-)

playingtheworld-perou-cusco-voyage-25

Après cette première visite, nous avons repris un collectivo pour déjeuner à Urutiba, puis nous avons arrêté sur le bord de la route le bus qui rejoint Cusco. Nous avons demandé au chauffeur de descendre à Maras (trajet 2 sols par personne). Il nous a laissé à un croisement où de nombreux taxi attendent les touristes pour les emmener visiter Moray et les salinas de Maras. Nous avons réussi à négocier un taxi pour 40 sols (pour 2) les 2 heures.

  • Moray

Le site de Moray est constitué de terrasses en cercle. C’est ici que les incas menaient leurs recherches agricoles. La température étant différente entre les cultures extérieures et le centre du puit, cela leur permettaient de tester le rendement de différentes cultures. Il parait qu’ils auraient même réussi à acclimater des plantes exotiques… à plus de 3 500m d’altitude !

playingtheworld-perou-cusco-voyage-35

playingtheworld-perou-cusco-voyage-34

playingtheworld-perou-cusco-voyage-33

Ingénieux ces escaliers !

  • Les salinas de Maras

Pas très loin de Maras se trouvent les salinas de Maras. A cet endroit s’écoule, directement depuis la montagne, une rivière… salée !!! Oui, oui, vous avez bien lu ! Du coup, les incas ont créé des centaines de bassins pour récolter le sel. Ce site est vraiment très impressionnant, surtout avant 16h, avant qu’il ne soit dans l’ombre.

Attention : l’entrée des salinas de Maras coûte 10 soles et n’est pas compris dans le billet semi-complet. Mais honnêtement, la visite de ce site vaut vraiment le détour.

playingtheworld-perou-cusco-voyage-37

Après ces jolies visites, il nous restait le site de Chinchero à visiter sur la route du retour. Nous en avions déjà pris plein la vue et avons préféré finir notre belle journée en rentrant à Cusco par le bus local (4 sols depuis le croisement de Maras).

Notre ressenti sur Cusco et la vallée sacrée

Notre séjour à Cusco nous a vraiment plongé à 100% dans la culture inca. On a adoré le double véritable quechua-espagnol de la place des armes ainsi que la visite des nombreuses ruines incas. Mais après ces quelques jours passés au coeur de l’empire inca, nous n’avions qu’une envie… partir affronter le Machu Picchu ! :-)

playingtheworld-perou-cusco-voyage-47

Infos utiles : 

Arriver à Cusco depuis Arequipa : Bus de nuit avec la compagnie Oltursa, cama 160°,100 soles avec repas inclus (25€)

Où dormir à Cusco : Hospedaje familiar Carmen, 60 soles la nuit en chambre double (15 euros)

Où manger à Cusco : voir plus haut, le paragraphe sur nos restaurants coups de coeur

One Response to “Cusco et la vallée sacrée : bonnes adresses et conseils pratiques”

  1. clémence

    Super article, beaucoup d’informations utiles pour notre voyage cet été.

    Répondre

Laisser un commentaire

Basic HTML is allowed. Your email address will not be published.

Subscribe to this comment feed via RSS

%d blogueurs aiment cette page :