©playingtheworld-khaosok-thailande-voyage-26

Le sud de la Thaïlande, ce n’est pas que des plages de rêves et des Full Moon Party ! Après avoir bien profité à Koh Lipe, Koh Lanta et Koh Phi Phi, nous voici de retour sur la terre ferme pour passer deux jours dans la jungle, dans le parc national de Khao Sok.

Situé à quelques heures de bateaux/bus des îles et de Krabi, Khao Sok est un petit paradis niché dans un écrin de verdure. Beaucoup moins touristique que les îles, on y vient pour faire des randonnées dans sa forêt (la plus grande forêt humide du sud du pays), se baigner dans ses rivières et jouer dans ses nombreuses cascades.

Promenons nous dans le parc national de Khao Sok

Il y a plusieurs façon d’explorer le parc national : trek d’une demie-journée, d’une journée, de deux jours avec bivouacs dans la jungle, safari de nuit… Nous avons choisi d’y aller à pied par nous même.

Pour cela, nous nous sommes rendus au visitor center à l’entrée du parc et avons payé l’entrée : 300 baths (7,50 euros). Il y a 7 spots incontournables à voir dans le parc. Chaque spot correspond à une cascade ou un endroit particulièrement agréable pour se baigner dans la rivière. Le N°7, le plus éloigné est à 7 km de marche. Malheureusement, nous ne pouvons pas aller au delà du 4ème kilomètre sans guide. Nous étions un peu surpris sur le coup mais en arrivant au dernier spot accessible sans guide, nous étions bien contents de ne pas pouvoir aller plus loin ! 😉 L’endroit est parfait pour se détendre après quelques heures de marche, l’eau est fraiche, claire et profonde à certains endroits.

©playingtheworld-khaosok-thailande-voyage-31

©playingtheworld-khaosok-thailande-voyage-8©playingtheworld-khaosok-thailande-voyage-3

Au total nous avons passé 6h dans le parc national (incluant marche et baignades) et avons marché 8km (aller-retour). Les deux premiers kilomètres se font facilement car le chemin est lisse et large. A partir du 2ème spot, cela devient tout de suite beaucoup plus compliqué. On perd son chemin, on revient en arrière, on escalade des petits chemins abruptes. Mais c’est là que ça devient intéressant car on se retrouve en pleine jungle. Des bambous gigantesques ploient sous leur poids et se croisent au dessus de nos têtes. Des lianes courent le long des troncs et des palmiers nous offrent de l’ombre pour nous protéger du soleil. Le chants des oiseaux et le bruit des insectes nous accompagne dans notre marche. Et au détour d’un chemin, on croise des singes, des varans, des araignées…

©playingtheworld-khaosok-thailande-voyage-15

©playingtheworld-khaosok-thailande-voyage-18©playingtheworld-khaosok-thailande-voyage-9

©playingtheworld-khaosok-thailande-voyage-20

©playingtheworld-khaosok-thailande-voyage-21 ©playingtheworld-khaosok-thailande-voyage-22

©playingtheworld-khaosok-thailande-voyage-12

©playingtheworld-khaosok-thailande-voyage-32 ©playingtheworld-khaosok-thailande-voyage-30 ©playingtheworld-khaosok-thailande-voyage-14 ©playingtheworld-khaosok-thailande-voyage-10

©playingtheworld-khaosok-thailande-voyage-16 ©playingtheworld-khaosok-thailande-voyage-11

Conseil : vous pouvez louer des vélos dans la ville pour parcourir les 2 premiers kilomètres du sentier. Jusqu’au spot n°2, le chemin est large et lisse (il faudra quand même vous taper quelques montées !).

Mais l’aventure ne s’arrête pas là…

La ville qui borde le parc national est minuscule et l’atmosphère y est vraiment détendu. On a aimé se balader dans la ville et dans la campagne alentour avec les montagnes en toile de fond.

©playingtheworld-khaosok-thailande-voyage-27 ©playingtheworld-khaosok-thailande-voyage-26

©playingtheworld-khaosok-thailande-voyage-25

Des nombreuses auberges proposent des bungalows en bois aux abords de la rivière. On peut même accéder à une minuscule « plage » juste derrière le restaurant Arts Reverview Lodge & Travel. L’eau est claire et fraiche. Et il y a des cordes accrochées au arbres pour se balancer dans l’eau. Bref, on a adoré l’endroit !

©playingtheworld-khaosok-thailande-voyage-29

©playingtheworld-khaosok-thailande-voyage-5©playingtheworld-khaosok-thailande-voyage-28

L’autre intérêt du parc national est le lac ratchaprapha. Situé à une soixantaine de kilomètres, c’est le lieux idéal pour faire du kayak, nager et même passer une nuit dans l’une de ses cabanes flottantes super mignonnes. Malheureusement, nous n’avons pas le temps d’y aller. Ca nous fait une bonne occasion de revenir à Khao Sok tellement on a aimé l’endroit ! 🙂

Pour conclure, on a vraiment passé deux jours super agréable à Khao Sok. C’est l’agréable découverte et le «happy end» de notre voyage en Thaïlande du Sud.

Infos utiles

  • Comment aller à Kao Sok depuis Krabi ?

Comptez environ 4 heures en mini-van environ 400 baths

  • Où dormir à Koa Sok ?

Au Nung House, à 150m de l’entrée du parc national, 600 baths la nuit. Propriétaires super cool et très souriants.

BON PLAN pour ceux qui réservent l’hébergement en avance sur internet : Le site de Cashback iGraal.com vous permet d’économiser 4% sur Booking ou encore 3,5% sur Hostelworld et plein d’autres sites sur Internet (La FNAC, La Redoute, Darty…). Une fois votre compte créé sur iGraal, vous êtes redirigé sur le site de réservation d’hôtel de votre choix. Il ne vous reste plus qu’à réserver votre hôtel normalement et une fois le paiement effectué, iGraal crédite sur votre compte le pourcentage remboursé. Dès que vous avez 20€, vous pouvez demander à iGraal un virement sur votre compte bancaire. De quoi voyager encore plus ! 😉

Si ce bon plan vous intéresse, voici notre lien de parrainage iGraal pour obtenir 5€ à votre inscription ! 🙂

  • Entrée du parc national : 300 baths (adulte) / 150 baths (enfants)
  • Notre spot préféré : la cascade Bang Liap Nam (spot N°4)
  • Ne pas oublier : de l’eau, beaucoup d’eau, son maillot de bain et de bonnes chaussures de marche.

©playingtheworld-khaosok-thailande-voyage-7

Et pour voir notre vidéo de Koh Lipe, Koh Lanta, Kho Phi Phi et Khao Sok c’est par ici :

La Thaïlande du Sud en 3 minutes !

Les autres articles en Thaïlande :

>>> 2 semaines en Thaïlande : itinéraire, budget, bilan

>>> Une journée dans la peau d’un Trash Héros 

>>> Koh Lipe, Koh Lanta, Koh Phi Phi : quelle île choisir ?

>>> Chiang Rai et le triangle d’or

>>> Instants jeux avec les enfants

>>> 3 semaines en Thaïlande : itinéraire, budget, bilan

>>>Conseils pour passer la frontière Thaïlande – Laos (côté Chiang Rai)

6 Responses to “Khao Sok : une escale dans la jungle thaïlandaise”

  1. Fouquet

    Bonjour, j’aime beaucoup votre article. Merci pour toutes ces informations.
    Où peut on trouver le mini bus?
    Merci de votre réponses.

    Je pars mardi en Thaïlande pour 2’semaines.

    Bonne soirée.
    Morgane

    Répondre
    • playingtheworld

      Bonjour et merci beaucoup,

      Pour le minibus il faut demander aux agences locales, elles vous expliqueront.

      Bon voyage 🙂

      Répondre
  2. Alex

    Merci pour les informations, nous allons suivre votre itinéraire aujourd’hui!

    Répondre
  3. Manek

    Merci, pour cet article les photos sont jolies surtout la dernière photo elle représente bien l’endroit.

    Répondre

Laisser un commentaire

Basic HTML is allowed. Your email address will not be published.

Subscribe to this comment feed via RSS

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.