©playingtheworld-chiangrai-thailande-voyage-7

On a eu l’occasion de découvrir un peu le nord de la Thaïlande lors d’un premier voyage en 2014. On était alors tombé sous le charme de cette région, beaucoup plus sauvage que le sud du pays, avec sa jungle, ses éléphants et ses temples magnifiques. On tenait donc absolument à y retourner pendant notre tour du monde pour découvrir cette fois-ci Chiang Rai et l’extrême nord du pays, une région à la frontière du Laos et de la Birmanie, autrefois plaque tournante mondiale du traffic d’opium.

Pour rejoindre Chiang Rai depuis Bangkok, nous avons pris le train de nuit jusqu’à Chiang Mai. Départ 22h00, arrivée 13h le lendemain, soit 15h00 dans un train couchette super confortable où on a très bien dormi. Au passage, on adore prendre les trains de nuit en Thaïlande. Les lits sont super confortables. Ils fournissent oreiller et couvertures et il y a même une petit rideau pour s’isoler et avoir un minimum d’intimité. Il faut juste prévoir les boules quies et un masque de nuit pour être tout à fait tranquille et arriver bien reposé à destination.

Train de nuit depuis Bangkok en thailande

Des bus partent de Chiang Mai toutes les deux heures pour Chiang Rai et coûtent environ 170 bahts (environ 4 euros). Mais cette fois-ci nous avons voulu tester une nouvelle expérience de voyage : le stop ! Et cela a plutôt bien fonctionné. Deux voitures et 3 heures de routes plus tard, nous voila arrivés à Chiang Rai. On a même fait une petite vidéo de cette aventure. Pour la regarder c’est par ici ! 😉

Un auto stoppeur en voyage en thailande

Des auto stoppeurs en voyage en thailande

Des auto stoppeurs en voyage en thailande

Des auto stoppeurs en voyage en thailande

1er jour : découverte de Chiang Rai

L’avantage d’être dans une région moins touristique que le sud de la Thaïlande, c’est que les prix y sont beaucoup plus bas. En arrivant en fin d’après-midi, nous commençons par trouver une chambre à la Guest House Boon Bun Dan (200 bahts la nuit / 5 euros). Chiang Rai n’est pas une ville très jolie. Une rapide balade dans les rues nous convainc de ne pas y rester trop longtemps. L’attraction principale du centre-ville est le night market. Tissus, vêtements, objets de déco… on y trouve de tout mais c’est clairement un marché qui s’adresse aux touristes occidentaux. Rien de bien authentique donc. Il y a aussi un Food Court au coeur du marché qui propose tout un tas de plats asiatiques. Mais les best-sellers ici sont la fondue chinoise (un bouillon mélangeant légumes, viandes et poisson) et… les insectes grillés. Honnêtement, on n’a pas été super emballés et on est allez voir ailleurs pour distraire nos papilles.

Un peu plus loin, on a pu assister au spectacle lamentable du tourisme sexuel avec une succession de bars dans lesquels de jeunes thaïlandaises s’affichent au bras de touristes occidentaux et des salons de massages érotiques où on s’est fait interpeller par des masseuses qui ressemblaient davantage à des prostituées. Bref, on ne garde pas un super souvenir de la vie nocturne à Chiang Rai.

Jour 2 : le temple blanc et les sources d’eau chaude dans les montagnes

Si Chiang Rai nous a déçu, les alentours valent à eux seuls un détour dans la région.  Nous louons un scooter pour 2 jours auprès de notre guest house ( 200 bahts la journée / 5 euros ). Nous commençons par un incontournable : le temple blanc. Situé à 10km au sud de la ville, c’est l’attraction principale du coin. Ici, pas de recueillement ou de prière, l’édifice entier est une « oeuvre d’art » construite de toute pièce par un artiste un peu déjanté. On est impressionné par son aspect nacré et scintillant. Et à y regarder de plus près, on découvre des petits détails assez surprenants. On est par exemple accueilli par une multitude de mains blanches tendues vers le ciel. Les statues ressemblent à des gargouilles et derrière la porte d’entrée, on peut retrouver des sculptures de Dark Vador, Superman ou encore Homer Simpson (malheureusement, on nous l’a dit après, on ne les a pas vu) ! L’endroit est assez surprenant mais il vaut mieux y arriver tôt et surtout avant les cars des touristes chinois, de peur d’être pris dans un foule inombrable de perches à selfies !

Le temple blanc a chiang rai en thailande

©playingtheworld-chiangrai-thailande-voyage-5 Le temple blanc a chiang rai en thailandeLe temple blanc a chiang rai en thailande

Le temple blanc a chiang rai en thailande

Le temple blanc a chiang rai en thailande

Le temple blanc a chiang rai en thailande

On reprend donc notre scooter et partons à la recherche d’un endroit plus calme. A l’ouest de Chiang Rai s’étend un gigantesque parc national avec son lot de cascades, de sentiers de randonnées et de cours d’eau rafraîchissants. Des excursions à la journée sont organisées depuis Chiang Rai mais c’est tout à fait possible d’y aller en scooter. C’est moins cher et et on est libre de rester aussi longtemps qu’on veut. Après avoir fait un tour à la cascade Khun Korn (une des plus hautes de Thaïlande avec ses 70 mètres de haut), nous pique-niquons dans le parc Singha, un espace vert entièrement aménagé par la marque de bière du même nom. Rien d’exceptionnel mais c’est la première fois qu’on peut se poser dans l’herbe.

Khun Korn waterfall a cote de chiang rai en thailande

 

 

 

 

 

 

 

 

 

©playingtheworld-chiangrai-thailande-voyage-9 ©playingtheworld-chiangrai-thailande-voyage-8

Le parc Singha a chiang rai en thailande Le parc Singha a chiang rai en thailande

Nous terminons l’après-midi par un moment de détente dans les sources d’eau chaude Pha Soet Hot Spa situées à une vingtaine de kilomètres de Chiang Rai. On y accède par une longue route sinueuse très agréable à conduire et qui passe à travers les rizières et de petits villages. Sur place, on peut acheter des oeufs de caille pour les cuire dans l’eau naturellement bouillonnante mais nous, on a préféré se plonger dans une piscine d’eau thermale. Un moment très agréable après une heure de route. Malheureusement il fait tellement chaud qu’on ne peut pas tenir plus de 30 minutes. Mais c’est tout de même très agréable de se détendre dans une eau à 37 degrés. 🙂

Pha Soet Hot Spa a chiang rai en thailandePha Soet Hot Spa a chiang rai en thailande

Pha Soet Hot Spa a chiang rai en thailande Pha Soet Hot Spa a chiang rai en thailande

3ème jour : la maison noire et le triangle d’or

Après le sud, direction le triangle d’or tout au nord du pays. On fait un premier arrêt à 10km de Chiang Rai pour aller visiter la maison noire. Contrairement au temple blanc de la veille qui est unique, on débarque dans un mini-village composé d’une dizaine de temples entièrement noirs abritant des collections étranges : des peaux de bêtes, des ossements, des statues horribles… Dans certains bâtiment, la mise en scène fait même penser à un lieu de spiritisme (ex : des fauteuils recouverts de peau de bêtes disposés en cercle autour d’une peau de crocodile entourée de bougies). L’ensemble est sensé être une oeuvre d’art !!! On a trouvé ça un peu étrange voire dérangeant. C’est bien dommage car les bâtiment en eux-même sont plutôt beaux.

La maison noire a chiang rai en thailande

La maison noire a chiang rai en thailande

Statue dans la maison noire a chiang rai en thailande Statue dans la maison noire a chiang rai en thailande

©playingtheworld-chiangrai-thailande-voyage-25 Statue dans la maison noire a chiang rai en thailande

Statue dans la maison noire a chiang rai en thailande ©playingtheworld-chiangrai-thailande-voyage-20

Après cette visite étrange nous reprenons notre chemin pour le triangle d’or. La route depuis Chiang Rai est bien longue, surtout en scooter. On met un peu plus d’une heure pour parcourir les 80km qui nous séparent de Chiang Saen, la ville située à 10km au sud du triangle d’or. J’ai entendu beaucoup d’histoires sur le triangle d’or. Des histoires d’aventures, de traffic de drogue, des histoires pour faire peur aux voyageurs… J’avais vraiment hâte d’y aller. Autrefois, le triangle d’or correspondait à la région à cheval entre la Thaïlande, le Laos et la Birmanie. C’était la première région productrice et exportatrice d’opium au monde. Les trafiquants commerçaient d’un pays à l’autre et se cachaient dans la jungle alentours. Si l’époque des trafiquants de drogue est aujourd’hui révolu, le point de vue sur le fleuve Mékong à l’endroit où se rencontrent les trois pays est vraiment stupéfiant. Je me suis senti personnellement tout petit devant cette frontière naturelle. Surtout qu’au fond de ce paysage grandiose, on peut apercevoir les montagnes de Chine. Pour la première fois, je me sens vraiment presque arrivé au bout du monde.

Le triangle d'or en thailande

Le triangle d'or en thailande

Le triangle d'or en thailande

Notre voyage en Thaïlande se termine donc sur une note positive et nous fait déjà rêver aux prochains pays d’Asie que l’on va visiter. Mais en attendant, direction le Laos.

Le triangle d'or en thailande

Infos utiles :

  • Où dormir à Chiang Rai ?

Boon Bun Dan, 200 bahts la nuit la chambre double (5€). Chambre grande et propre, eau chaude de temps en temps, pas de petit-déjeuner.

BON PLAN pour ceux qui réservent l’hébergement en avance sur internet : Le site de Cashback iGraal.com vous permet d’économiser 4% sur Booking ou encore 3,5% sur Hostelworld et plein d’autres sites sur Internet (La FNAC, La Redoute, Darty…). Une fois votre compte créé sur iGraal, vous êtes redirigé sur le site de réservation d’hôtel de votre choix. Il ne vous reste plus qu’à réserver votre hôtel normalement et une fois le paiement effectué, iGraal crédite sur votre compte le pourcentage remboursé. Dès que vous avez 20€, vous pouvez demander à iGraal un virement sur votre compte bancaire. De quoi voyager encore plus ! 😉

Si ce bon plan vous intéresse, voici notre lien de parrainage iGraal pour obtenir 5€ à votre inscription ! 🙂

  • Où manger à Chiang Rai ?

Crêpes corner, un restaurant tenu par un Français. Le lieu idéal pour déguster une salade fraiche et une crêpe.

Si vous voulez manger local il y a aussi le food-court située dans le night market.

  • Louer un scooter : 200 bahts la journée (`5€) en s’adressant à notre Guest House

Les autres articles en Thaïlande :

>>> Une journée dans la peau d’un Trash Héros 

>>> Koh Lipe, Koh Lanta, Koh Phi Phi : quelle île choisir ?

>>> Khao Sok, une escale dans la jungle thaïlandaise 

>>> Instants jeux avec les enfants

>>> 3 semaines en Thaïlande : itinéraire, budget, bilan

17 Responses to “3 jours en Thaïlande du Nord : Chiang Rai et le Triangle d’or”

  1. Jean-Francois Levis

    Bonjour à vous,
    Nous vous remercions pour cette mine d’informations. Sommes à préparer un trois mois en Asie du sud pour janvier. Votre site est tout à fait génial, super bien fait. On y retrouve exactement les informations que nous souhaitons trouver.
    Un très grand merci encore et bonne continuation.
    PS On se réserve le droit de vous contacter de nouveau si certaines précisions s’avéraient nécessaires…. 🙂
    Au plaisir,
    France et JF de Montréal

    Répondre
    • playingtheworld

      Merci pour votre message 🙂 Oui n’hésitez pas à nous contacter si besoin !

      Répondre
  2. Jean-Yves

    Superbe votre petit blog… j’ai loué un scooter et je remonte vos traces Merci pour vos infos !

    Répondre
    • playingtheworld

      Merci pour le compliment ! Et bien, bon voyage en scooter ! 🙂

      Répondre
  3. Kevin

    Une vraie mine d’or votre blog !
    Toute les infos que je cherche depuis dès jour sur le net , je les trouves réunie en 1 seul endroit !
    Mille merci pour ce partage !
    Et bonne continuation 🙂

    Répondre
  4. Anne

    Hello! Avez-vous fait la boucle du triangle d’or en entier du coup?
    Comme mentionné, j’ai lu aussi beaucoup de choses sur cette région, y compris le fait d’être plus en sécurité avec un guide car le banditisme y est toujours présent. Aviez-vous un guide?
    Merci pour votre retour…

    Anne

    Répondre
    • playingtheworld

      Bonjour Anne,

      Non, nous n’avions pas de guide et honnêtement, nous ne nous sommes jamais senti menacé. Le passé sulfureux du triangle d’or est loin derrière lui maintenant. Vous pouvez y aller sans crainte. 🙂
      Bon voyage.

      Répondre
  5. Nan

    Merci pour votre blog, votre partage et les informations. Très sympa! Une amie et moi partons en road trip sac à dos pour cet été (début juillet) pendant 15 jours. Nous souhaitons passer 3 jours à Chiang Mai et comptons partir de Bangkok en train couchette, c’est grâce à votre blog que nous avons opté pour ce choix. La photo et vos commentaires nous ont convaincues, pourriez-vous nous dire de quelle classe il s’agissait svp, 1ere ou 2eme? Et si jamais vous avez quelques infos sur la ligne (nous allons réserver bien sûr ). Connaissez-vous les différences entre les “Special Express” et “Rapid”. Merci pour votre aide.

    Répondre
    • playingtheworld

      Hello,

      Vous avez raison, voyager en train est une super expérience. 🙂
      De mémoire, nous avons voyagé en 2ème classe. Malheureusement, nous n’avons pas plus d’informations entre la formule Spécial Express et Rapid puisque nous avons acheté le billet sur place et avons choisi le plus rapide.

      Répondre
  6. Emilie

    Bonjour,

    Merci pour ce super résumé, ça fait envie ! 🙂
    Mon copain et moi souhaitons visiter la Thaïlande pendant un mois en janvier et nous nous demandions s’il était facile de traverser la frontière vers le Laos et le Myanmar pour une journée ou deux, puis revenir en Thaïlande..? Est-ce recommandé ? Quelle a été votre propre expérience ?

    Merci beaucoup de vos conseils!

    Répondre
  7. Julie V

    Salut, je voulais savoir. Pour louer le scooter, vous aviez un permis international et un assurance ?

    Répondre
    • playingtheworld

      Bonjour Julie, nous avions un permis international mais pas d’assurance spécifique à la location de scooter.
      Cordialement

      Répondre
  8. Patricia Casanova

    Bonjour.
    Pourriez vous me dire le prix du train Bangkok Chiang Mai svp ? Merci
    Patricia

    Répondre
    • playingtheworld

      Bonjour,

      Nous avions payé 531 baths par personne le train de nuit Bangkok-Chiang Mai en couchettes. C’était très confortable ! 🙂

      Bonne journée

      Répondre
  9. Romain

    Bonjour !

    Petite explication concernant la maison noir, c’est normal que ça vous paraisssent “dérangeant”, car l’oeuvre en question représente la noirceur de l’homme, tous ces animaux morts sous forme de peaux, cornes etc sont le symbole du pouvoir “assassin” qu’à tendance à avoir l’humain sur l’animal et y’a pleins de symboles comme ça.

    Répondre

Laisser un commentaire

Basic HTML is allowed. Your email address will not be published.

Subscribe to this comment feed via RSS

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.