©playingtheworld-temples-angkor-preahkahn-cambodge-voyage-25

En préparant notre tour du monde depuis notre salon parisien, certains noms de lieux nous faisait déjà rêver. Des noms remplis de mystère, des noms qui invitent à la découverte et à l’aventure. Angkor faisait parti de ces noms.

Aussi en arrivant au Cambodge depuis le Laos, Nous avons mis le cap directement sur cette destination mystérieuse : les temples d’Angkor !

Les temples d’Angkor, quesako ?

Les temples d’Angkor est un ensemble d’une quarantaine de temples de style hindouiste disséminés sur plusieurs kilomètres carrés à travers une forêt dense. Ils ont été construit entre le IXème et le XVième siècle. A titre d’exemple, Angkor Vat, le plus célèbres des temples d’Angkor a été bâtit en même temps que la cathédrale Notre-Dame de Paris. Ça fait pas si vieux en fin de compte ! Cette ville sacrée était si importante au Cambodge qu’elle comptait un million d’habitants à son apogée quand, au même moment, Londres n’en comptait que 50 000 ! Et puis, les affres du temps et les virages de l’histoire ont fait que la cité a été abandonnée au XVIème siècle, laissant la forêt reprendre peu à peu ses droits. Aujourd’hui, c’est le site le plus visité du Cambodge avec plus de 7 millions de visiteurs par an !

©playingtheworld-temples-angkor-cambodge-voyage-37

DCIM100GOPROGOPR1683.

Siem Reap, point de départ pour visiter les temples d’Angkor

A côté des ruines, la modernité. Avec l’arrivée du tourisme de masse, la petite ville de Siem Reap est devenue une fourmilière d’hôtels, de restaurants et de boutiques pour occidentaux. Qu’on y vienne pour faire la fête, se détendre au bord de la piscine ou juste pour préparer sa visite des temples d’Angkor, on trouve forcément un endroit qui nous convient. Le revers de la médaille : tout est plus cher que dans le reste du Cambodge.

Comment visiter les temples d’Angkor ?

C’est la que ça se complique. Pour éviter la foule et profiter au mieux des différents site, il existe plusieurs stratégies. On doit reconnaitre qu’on a été un peu perdu face à la montagne d’informations qu’on peut trouver sur Internet. Aussi vais-je tenter de vous donner nos conseils en bons plans en me basant sur notre propre visite. Et pour vous aider à vous y repérer, voici une carte super bien faite, réalisé par Benoit du blog NovoMonde.

angkor-carte

Pass 1 journée ou 3 jours ?

Pass 3 jours pour les temples de Angkor au cambodgeIl existe deux pass pour entrer sur le site d’Angkor. Le pass 1 jour (20$) et le pass 3 jours (40$). Le site des temples d’Angkor étant plutôt vaste, on vous recommande d’y consacrer au moins deux jours et donc d’acheter le pass 3 jours. La visite en une journée est possible mais au bout d’un moment vous risquez de saturer des temples. Au moment d’acheter votre pass, il se peut qu’on vous demande 2$ supplémentaires pour vous prendre en photo. Refusez ! Les photos sont comprises dans le prix du pass.

Astuce : Pour éviter la foule au moment d’acheter votre pass, allez-y la veille avant la fermeture de la billetterie. Attention celle-ci ferme à 17h30 ! Des tuk-tuk vous y conduisent pour 5$. Et pour le même prix vous avez le droit d’assister au  coucher du soleil sur Angkor Vat. Autant en profiter !

Dans quel ordre visiter les temples d’Angkor ?

La plupart des touristes commencent leur visite par le lever du soleil sur Angkor Vat puis suivent la petite boucle ou la grande boucle dans le sens des aiguilles d’une montre. Du coup, pour éviter la foule et visiter tranquillement, vous avez deux choix :

  • assistez au lever du soleil sur Angkor Vat puis foncez directement au troisième temple en sautant le Bayon. De cette manière, vous aurez toujours un temple d’avance sur la foule. Vous pourrez revenir au Bayon plus tard dans la journée ou le jour suivant.
  • assistez au lever du soleil et partez dans le sens inverse des aiguilles d’une montre.

Quoi qu’il en soit, il faut savoir que les temples les plus connus (Angkor Vat, le Bayon, Tha Prom et Peah Khan) seront toujours plus peuplées que les autres.

Alors voici nos conseils pour en profiter un max :

  • levez vous (très) tôt. La plupart des temples ouvrent vers 7h30 et il faut compter au moins 30 minutes de routes pour aller de Siem Reap à l’entrée du site. Si vous commencez par un temple excentré, en plus de l’avoir pour vous tout seul, vous pourrez le visiter tranquillement dans la fraîcheur du matin.
  • l’heure idéale pour visiter les temples est entre 12h et 14h. Vous aurez très chaud, mais au moins vous aurez beaucoup moins de touristes autour de vous. Personnellement, nous avons passé les heures les plus chaudes de l’après-midi au bord de la piscine de l’hôtel et nous avons repris les visites à partir de 17h00. 😉

Vélo, scooter ou tuk-tuk : comment se déplacer dans les temples d’Angkor ?

On est plutôt fans de scooter quand on voyage. Mais là, comme on ne savait pas à quoi s’attendre au niveau de l’état des routes, on a opté pour le tuk-tuk le 1er jour. Pour 15$ la journée, le chauffeur nous emmène où l’on souhaite. On aurait pu tout voir en une journée mais pour ne pas saturer et pour éviter la chaleur, nous lui avons demandé de rentrer à l’hôtel vers 15h00 et de revenir nous chercher à 17h pour le coucher du soleil.

©playingtheworld-temples-angkor-cambodge-voyage-1

Les routes étant finalement en excellent état, nous avons loué un scooter électrique le lendemain pour 10$. On aurait aussi pu faire une journée vélo (2$ chacun) tant le lieu est agréable mais Chloé redoutait de pédaler sous la chaleur accablante de l’après-midi.

Quel temple visiter à Angkor ?

Angkor Vat 

A tout seigneur tout honneur. Angkor Vat est le temple le plus récent et le mieux conservé des temples d’Angkor. Il est aujourd’hui le plus grand site religieux au monde. Ce n’est pas notre préféré mais on doit avouer qu’on est tombé en extase devant le lever de soleil, un moment magique qu’on vous invite à vivre une fois dans votre vie. Du rose, du orange, du violet… le ciel est passé par toutes les nuances de couleurs avec Angkor Vat au premier plan. On peut affirmer qu’à ce jour, c’est le plus beau lever de soleil de notre vie !©playingtheworld-temples-angkorvat-cambodge-voyage-31©playingtheworld-temples-angkorvat-cambodge-voyage-32 ©playingtheworld-temples-angkorvat-cambodge-voyage-33©playingtheworld-temples-angkorvat-cambodge-voyage-35©playingtheworld-temples-angkorvat-cambodge-voyage-34©playingtheworld-temples-angkor-cambodge-voyage-40©playingtheworld-temples-angkor-cambodge-voyage-39

Ta Prohm

C’est sans doute le temple le plus connu après Angkor Vat. Et pour cause, c’est dans ce dédale de pierres et de racines qu’Angelina Jolie a joué le rôle de Lara Croft. Une popularité qui attire des flots de touristes qui veulent se photographier là oú l’aventurière sexy de Tomb Raider est passée, dénaturant au passage un site naturellement majestueux. Si c’était à refaire on y reviendrais entre 12h et 14h pour éviter la foule qui s’entasse dans les petits couloirs sombres du temple.

©playingtheworld-temples-angkor-taprohm-cambodge-voyage-11

©playingtheworld-temples-angkor-taprohm-cambodge-voyage-13

©playingtheworld-temples-angkor-taprohm-cambodge-voyage-12

©playingtheworld-temples-angkor-taprohm-cambodge-voyage-14©playingtheworld-temples-angkor-taprohm-cambodge-voyage-15

Preah Khan

Le temple préféré de Romain. On a eu la chance de le visiter entre 12h et 14h. Il n’y avait quasiment personne et on a pu en profiter pour prendre de jolies photos. Tout comme Ta Prohm, les arbres enserrent de leur racines la plupart des murs du temples, mais l’édifice est assez grand pour ne pas se sentir oppressé par les cars de touristes chinois.

©playingtheworld-temples-angkor-preahkahn-cambodge-voyage-23

©playingtheworld-temples-angkor-preahkahn-cambodge-voyage-24

©playingtheworld-temples-angkor-preahkahn-cambodge-voyage-26

©playingtheworld-temples-angkor-preahkahn-cambodge-voyage-27

©playingtheworld-temples-angkor-preahkahn-cambodge-voyage-29

©playingtheworld-temples-angkor-preahkahn-cambodge-voyage-30

©playingtheworld-temples-angkor-preahkahn-cambodge-voyage-25

Le Bayon

Situé juste au nord d’Angkor Vat, au centre de l’ancienne ville d’Angkor Thom, le Bayon est tout aussi impressionnant. C’est sans doute du aux 216 têtes sculptées qui nous observent. On a adoré ce temple, jusqu’à ce que les cars de chinois débarquent !

©playingtheworld-temples-angkor-bayon-cambodge-voyage-47

©playingtheworld-temples-angkor-bayon-cambodge-voyage-45©playingtheworld-temples-angkor-bayon-cambodge-voyage-44

©playingtheworld-temples-angkor-bayon-cambodge-voyage-50

©playingtheworld-temples-angkor-bayon-cambodge-voyage-46

output_TZqzn7

Ta Som

Un petit temple qui ne paye pas de mine. Mais il faut le traverser pour voir son vrai trésor : une magnifique porte sculptée prisonnière d’un arbre.

©playingtheworld-temples-angkor-cambodge-voyage-18

Banteay Kdei, Pre Rup & East Mebon

S’il n’ont pas la réputation de leurs grands frères, ces “petits” temples ont le mérite d’être peu (voire pas) fréquentées par les cars de touristes. On a pu pour une fois prendre le temps et se poser pour observer le temple et ses alentours sous différents angles.

©playingtheworld-temples-angkor-cambodge-voyage-17

©playingtheworld-temples-angkor-cambodge-voyage-9 ©playingtheworld-temples-angkor-cambodge-voyage-6

©playingtheworld-temples-angkor-cambodge-voyage-8

©playingtheworld-temples-angkor-cambodge-voyage-5©playingtheworld-temples-angkor-cambodge-voyage-4©playingtheworld-temples-angkor-cambodge-voyage-3

©playingtheworld-temples-angkor-cambodge-voyage-10

Neak Pean 

On accède à ce temple par une passerelle qui surplombe un marécage. Au bout du chemin, on découvre le monument entouré par les eaux. Pas très transcendant et à éviter si on n’a pas le temps.

©playingtheworld-temples-angkor-cambodge-voyage-20

©playingtheworld-temples-angkor-cambodge-voyage-21©playingtheworld-temples-angkor-cambodge-voyage-19

Où dormir à Siem Reap :

 4 nuits au Siem Reap Pub Hostel pour 5$ chacun la nuit en dortoirs (auberge de jeunesse très agréable et très clean et le petit bonus : une PISCINE ! Chambre double à 15$)

BON PLAN pour ceux qui réservent l’hébergement en avance sur internet : Le site de Cashback iGraal.com vous permet d’économiser 4% sur Booking ou encore 3,5% sur Hostelworld et plein d’autres sites sur Internet (La FNAC, La Redoute, Darty…). Une fois votre compte créé sur iGraal, vous êtes redirigé sur le site de réservation d’hôtel de votre choix. Il ne vous reste plus qu’à réserver votre hôtel normalement et une fois le paiement effectué, iGraal crédite sur votre compte le pourcentage remboursé. Dès que vous avez 20€, vous pouvez demander à iGraal un virement sur votre compte bancaire. De quoi voyager encore plus ! 😉

Si ce bon plan vous intéresse, voici notre lien de parrainage iGraal pour obtenir 5 à votre inscription ! 🙂

Notre avis sur les temples d’Angkor

On a bien évidemment ADORÉ les temples d’Angkor. Cette impression de remonter le temps, ce plaisir d’enfant de jouer aux aventuriers dans un lieu historique d’exception, cette atmosphère magique et hors du temps sous les ombres vertes des arbres projetées sur les vielles pierres… Ce lieu nous laissera un souvenir impérissable et il y a de fortes chances pour qu’on y retourne si on revient au Cambodge.

©playingtheworld-temples-angkor-cambodge-voyage-38©playingtheworld-temples-angkor-cambodge-voyage-42

Mais malgré notre enthousiasme, on ne peut s’empêcher d’être inquiet sur l’avenir du site. Car si la magie d’Angkor s’apprécie dans la contemplation et l’observation des monuments, ceux-ci risque d’être mis en péril par un tourisme de masse de plus en plus oppressant. On peut malheureusement déjà le ressentir dans les temples les plus connus.

DCIM100GOPROGOPR1692.

4 Responses to “Comment bien visiter les temples d’Angkor ? Guide pratique et bons plans.”

  1. Justine et Hugues

    On a également adoré les temples d’Angkor!
    Nous étions intrigués par cette histoire d’appartenance au Vietnam, car nous n’en avions jamais entendu parler. Nous avons fait quelques recherches, voici ce que nous avons trouvé :
    Les temples appartiennent bien au Cambodge, mais ceux-ci faisant partis du patrimoine mondial de l’Unesco, de nombreux pays (dont la France) participent au financement pour la rénovation et conservation du Site. L’état a également fait appel à une société de capitaux mixtes afin d’obtenir plus de fonds. Le principal actionnaire est la société sokimex, dont le patron a des origines vietnamiennes (mais qui a bien la nationalité cambodgienne). Certains locaux propageraient cette rumeur comme quoi les temples appartiennent au Vietnam, mais c’est totalement faux.. Les bénéfices vont bien dans les caisses de l’état cambodgien, et des actionnaires. Après ce qui est réellement fait de l’argent est une autre histoire!

    Répondre
    • playingtheworld

      Merci pour cet éclaircissement 🙂 On a enlevé la fausse info du coup !

      Répondre
  2. Pascal Poulain

    Bonjour,
    j’ai lu avec attention votre récit de votre séjour à Siem Reap.Quelques précisions me paraissent nécessaires.
    Il existe un pass 7 jours au prix de 60$ qui permet une découverte très approfondie du site.
    En ce qui concrne la carte ,ce n’est pas une découverte puisqu’elle trône dans tous les hôtels et office de tourisme de la ville.C’st l’outil indispensable pour découvrir l’ensemble des temples.
    Pour le volet de la propriété du site,il était géré jusqu’à présent pas la Fondation ASPARA,mais depuis quelques mois,le contrat a été rompu et c’est à nouveau l’état Cambodgien qui en est responsable.
    Séjour effectué en Septembre 2014 et nouvel envol le 05/04/2016 pour 8mois au Cambodege.
    Cordialement

    Répondre

Laisser un commentaire

Basic HTML is allowed. Your email address will not be published.

Subscribe to this comment feed via RSS

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.