©playingtheworld-kampot-kep-cambodge-voyage-30

Notre voyage au Cambodge nous a mené de surprises en émerveillements. Après la découverte des temples d’Angkor et notre immersion à Battambang, nous avons eu un véritable coup de coeur pour le sud du Cambodge. Et plus particulièrement pour Kep et Kampot, deux villes côtière à l’atmosphère détendue et aux spécialités locales délicieuses.

Kampot, la capitale mondiale du poivre

Kampot est l’ancien plus grand port du Cambodge. Aujourd’hui, la ville constitue une halte agréable sur la route de Sihanoukville à l’ouest et de Kep à l’est. On est resté 3 jours à Kampot, pour prendre le temps de découvrir les environs.

©playingtheworld-kampot-kep-cambodge-voyage-11

La place principale de Kampot avec un durian géant… le fruit le plus dégoutant du monde !

Goûter au poivre de Kampot

Le poivre de Kampot est si réputé que de nombreux chefs du monde entier en importent pour assaisonner leur cuisine. La fabrique FarmLink (entrée gratuite) à Kampot est un excellent endroit pour tout savoir sur la culture et l’utilisation du poivre. On a pu goûter du poivre noir, blanc et rouge. Et on a vu des femmes trier les grains un par un à la pince à épiler ! Ici, on ne rigole pas avec la qualité. C’est sans doute pour ça que le poivre de Kampot est si cher. On peut en trouver du moins cher vendu en vrac au marché de Kampot. Mais on a appris apres coup qu’il venait du Viêt-Nam et n’était pas aussi bon que celui cultivé à Kampot.

©playingtheworld-kampot-kep-cambodge-voyage-27

©playingtheworld-kampot-kep-cambodge-voyage-22©playingtheworld-kampot-kep-cambodge-voyage-23

©playingtheworld-kampot-kep-cambodge-voyage-24

Si vous voulez en voir plus, il est possible de visiter quelques plantations disséminées dans la campagne environnante. Mais honnêtement on n’a rien appris de plus qu’à FarmLink et honnêtement, les 40 minutes de pistes sont un peu longues en scooter !

©playingtheworld-kampot-kep-cambodge-voyage-21

©playingtheworld-kampot-kep-cambodge-voyage-25©playingtheworld-kampot-kep-cambodge-voyage-26

©playingtheworld-kampot-kep-cambodge-voyage-28

©playingtheworld-kampot-kep-cambodge-voyage-29

Observer les lucioles au coucher du soleil

C’est au coucher du soleil qu’on a embarqué avec nos amis Sylvie et Benjamin du blog Croc Monde et Camille et Joris du blog Envie d’Ailleurs pour aller observer les lucioles. On a eu la chance d’avoir un bateau rien que pour nous. La croisière nous a mené à 5km au nord de la ville. Un moment plutôt agréable et parfait pour admirer les couleurs du coucher de soleil. Sur les chemin du retour, dans la nuit noire, notre embarcation s’est arrêtée sur le bord du fleuve. C’est à ce moment là qu’on les a aperçu. Des petits clignotements jaunes dispersés dans les branchages. Et puis il y en a eu de plus en plus. Des centaines. Peut-être même des milliers ! On aurait dit des guirlandes électriques qui illuminaient la forêts. C’était magnifique !

©playingtheworld-kampot-kep-cambodge-voyage-7

©playingtheworld-kampot-kep-cambodge-voyage-6©playingtheworld-kampot-kep-cambodge-voyage-4

©playingtheworld-kampot-kep-cambodge-voyage-8

©playingtheworld-kampot-kep-cambodge-voyage-9

©playingtheworld-kampot-kep-cambodge-voyage-10

Gravir le mont Bokor

Si la route qui serpente et qui mène au sommet du mont est plutôt plaisante à parcourir en scooter, l’intérêt du site en lui même est plutôt négligeable. Nous avons déjeuné auprès d’une cascade asséchée (et oui, ce n’est pas la saison sèche pour rien !). Le reste du site est constitué d’un hôtel-casino et d’une église abandonnée. Ces bâtiments sont les vestiges d’une station d’altitude très courue par les colons français et la haute société cambodgienne. La station a été abandonnée en 1972 après que les troupes Khmers rouges se soient emparées de cet emplacement stratégique contre les forces d’occupation vietnamiennes. Aujourd’hui, un nouveau casino a vu le jour mais il est bien lugubre et semble aussi peu fréquenté que son triste prédécesseur.output_Ojjr9w©playingtheworld-kampot-kep-cambodge-voyage-17©playingtheworld-kampot-kep-cambodge-voyage-16

©playingtheworld-kampot-kep-cambodge-voyage-14

Se détendre dans la rivière 

Une rivière coule au nord-ouest de Kampot. L’endroit est idéal pour se rafraîchir pendant les heures chaudes de la journée. Et pour quelques riels, il est possible de louer un hamac pour une sieste à l’ombre ou une énorme bouée pour prendre le soleil les fesses dans l’eau. A vous de voir ! 😉

©playingtheworld-kampot-kep-cambodge-voyage-18©playingtheworld-kampot-kep-cambodge-voyage-19

Kep et son célèbre crabe bleu

Kep se situe à une quinzaine de kilomètres au sud-est de Kampot et à une vingtaine de kilomètres de la frontière avec le Viêt Nam. Cette station balnéaire pleine de charme mérite qu’on s’y arrête au moins une journée… voire quelques jours. Personnellement nous avons choisi de rester à Kampot et d’aller à Kep en scooter.

©playingtheworld-kampot-kep-cambodge-voyage-34

Déguster un crabe bleu les yeux fixés sur l’horizon 

C’est LA spécialité du coin ! Le crustacé est mis à l’honneur dans tous les menus des restaurants de la ville. Il est cuisiné à différentes sauces mais avec du poivre vert de Kampot, c’est à tomber par terre ! J’ai partagé une assiette avec Joris au restaurant Le Kimily. Le prix de l’assiette est plus cher que la moyenne de mes autres repas mais ça vaut vraiment le coup et il y a suffisamment de crabe dans l’assiette pour deux personnes. Je me suis régalé !

©playingtheworld-kampot-kep-cambodge-voyage-31©playingtheworld-kampot-kep-cambodge-voyage-32

S’émerveiller devant les marais salants au coucher du soleil

On peut apercevoir les nombreux marais salants depuis la route qui mène de Kampot à Kep. On s’y est arrêté au retour pour admirer le coucher du soleil se refléter sur ces longues étendues blanches. Malheureusement pour nous, ce jour-là, les nuages étaient de la fête et on n’a rien vu.

©playingtheworld-kampot-kep-cambodge-voyage-36

Explorer la jungle du parc national de Kep

Le parc national de Kep domine la ville au nord. Il regorge de sentiers de randonnée dans la jungle. Nous n’avons pas pu le visiter par manque de temps mais on aurait bien aimé.

Se baigner sur la plage de Kep

Ce n’est certainement pas la plus belle plage qu’on ait pu voir après deux mois sans voir la mer, piquer une tête a été un vrai bonheur ! :-p

©playingtheworld-kampot-kep-cambodge-voyage-33©playingtheworld-kampot-kep-cambodge-voyage-35

Faire un tour à Rabbit Island

Kep est le port de départ pour Rabbit Island, une île semble-t-il magnifique avec une eau turquoise et des plages de sable blanc. Nous n’y sommes pas allés car nous avons préféré découvrir les îles de Koh Rong et Koh Rong Samloem, accessibles depuis Sihanoukville.

Notre ressenti :

Nous avons beaucoup aimé les villes de Kep et Kampot et leur atmosphère très détendue. On y a fait la rencontre de super blogueurs-voyageurs. On a découvert une région encore peu visitée par les touristes mais qui réserve de belles surprises, surtout pour les papilles ! On vous recommande donc d’aller y faire un tour pendant votre voyage au Cambodge, avant d’aller vous prélasser sur les îles paradisiaques Koh Rong et Koh Rong Samloem.

©playingtheworld-kampot-kep-cambodge-voyage-30

Infos utiles :

  • Oú dormir à Kampot : Orchid guest house, 8$ la nuit dans un bungalow, 5$ dans une chambre sans fenêtre.
  • Oú manger à Kampot :
    • au marché de nuit pour des plats typiques et pas cher
    • la boulangerie Bel épi pour s’offrir un petit déjeuner comme à la maison. On y trouve des produits frais qui nous rappelle le bon goût du pain français

©playingtheworld-kampot-kep-cambodge-voyage-37©playingtheworld-kampot-kep-cambodge-voyage-12©playingtheworld-kampot-kep-cambodge-voyage-13

  • Louer un scooter à Kampot : 5$
  • Boat trip pour voir les lucioles : 5$ par personne (+1 boisson offerte)
  • Entrée du parc de Bokor : 0,5$ par personne
  • Entrée du parc national de Kep : 1$
  • A/R pour Rabbit Island : 10$ en ferry
  • Oú manger à Kep : Le Kimily restaurant. L’assiette de crabe au poivre coûte 7,75$ pour une personne et 11,85$ pour deux.

Laisser un commentaire

Basic HTML is allowed. Your email address will not be published.

Subscribe to this comment feed via RSS

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.